lyon terrasse gratuite
Tendances 3

A Lyon, la guerre des terrasses n'aura pas lieu

6 Mai 2021 - 2336 vue(s)
Alors qu’ils préparent activement leur réouverture prochaine, les cafetiers et restaurateurs lyonnais seront autorisés à étendre leurs terrasses, sans frais supplémentaires, sur les trottoirs et les places de stationnement.

Programmée pour le 19 mai, la réouverture des terrasses des cafés et restaurants est attendue avec une grande impatience par les professionnels du secteur, après de longs mois de fermeture. Afin d’accompagner leur reprise d’activité et permettre aux établissements fragilisés par la crise de profiter de revenus supplémentaires, la municipalité de Lyon a annoncé qu’ils seraient autorisés à élargir l’espace de leurs terrasses sur les trottoirs et places de stationnement. Ils ne seront alors facturés d’aucun mètre carré supplémentaire pour ces extensions. Cette décision fait suite à plusieurs semaines de discussions entre la Mairie de Lyon et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie afin d’aboutir à la rédaction d’une charte des terrasses.

La pérennisation des terrasses à l'année envisagée

Rappelons qu’à Paris, la municipalité avait d’abord avancé le fait que ces extensions de terrasses redeviennent payantes dès le mois de juillet, avant qu’Anne Hidalgo ne fasse machine arrière le week-end dernier, annonçant dans le JDD qu’elle garantirait une exonération de taxes « jusqu’à la fin de l’été ». Cela n’a pas empêché la ministre chargée de la Citoyenneté? Marlène Schiappa, également tête de liste pour les élections régionales à Paris, de réagir énergiquement au nom de la majorité présidentielle contre le retour aux terrasses payantes à la rentrée. "La majorité présidentielle estime que les restaurateurs sont déjà bien suffisamment taxés et qu'ils ont besoin d'un message de confiance des pouvoirs publics", s’est-elle ainsi fendue dans un communiqué. En attendant, à Lyon, le débat semble plus apaisé. "Nous voulons permettre aux commerçants de reprendre leur activité […] tout en respectant le protocole sanitaire, notamment la distanciation physique entre les clients", a ainsi indiqué à notre confrère des Echos, Valentin Lungenstrass, adjoint au maire de la ville, chargé des mobilités, de la logistique urbaine et des espaces publics. L'an dernier, cette aide concernant les terrasses aurait privé la ville de Lyon de 3,7 millions d'euros de recettes, auxquels il faudra ajouter au moins 1,5 million d’euros pour cette année. En pratique, les professionnels qui souhaitent étendre leurs terrasses doivent en faire la demande auprès de la mairie, cette extension pouvant aller jusqu’à une surface de 50 % supplémentaire maximum. Ceux qui ont déjà bénéficié d’une extension lors du premier déconfinement devraient toutefois pouvoir étendre leur surface dès le 19 mai, sauf avis contraire de la ville. Point important, la charte prévoit l’éventuelle pérennisation des terrasses y compris durant la période hivernale.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique