CHR Group ePack Hygiène Adoria
Tendances 2

Après ePack hygiène, CHR Group reprend la plateforme Saas Adoria

17 Mai 2021 - 1347 vue(s)
En rachetant la plateforme spécialisée dans l’optimisation de la supply chain Adoria, le pionnier de la digitalisation de l’HACCP, CHR Group via ePack Hygiène, dessine les contours d’un multispécialiste des solutions digitales. Un nouvel acteur fort et puissant capable de gérer et suivre de manière pointue les achats, les performances et la conformité du secteur de la restauration.

Avec près de 110 00 utilisateurs répartis dans près de 25 pays dans le monde, ePack Hygiène est devenu, en 8 ans, sans nul doute, le leader des solutions digitales HACCP sur-mesure visant à simplifier la traçabilité, l’hygiène et les autocontrôles en restauration. Pionnier dans ce domaine, et à travers des outils simples et à usage métier, il a évangélisé le secteur avec une solution qui s’est enrichie à ce jour de près de 50 modules. Une adaptation en miroir aux évolutions du marché. Toujours à l’écoute de ses clients, la société a su par ailleurs multiplier les partenariats forts notamment avec des leaders CHR comme Eurofins, Rational, Microlide, Metro ou encore Promocash, des centres de formation et des écoles hôtelières les plus prestigieuses. Entré en juin 2020 dans le périmètre du fonds d'investissement NewAlpha Verto et de la BPI, ePack Hygiène est aujourd'hui une entité de la holding CHR Group, présidée au directoire par Yves Rallon. Le groupe qui souhaitait avancer ses pions sur le terrain des solutions de gestion pour la restauration organisée a su déceler dans la pépite Adoria de nombreuses complémentarités qui lui permettent d’accroître sa position de leader et de multispécialiste des solutions digitales, auprès de toutes les restaurations. Ce rachat d'Adoria, au groupe Accor, lui ouvre du même coup, toute l'expertise du spécialiste de la gestion de la supply chain dirigée par Frédéric Montier (qui reste CEO d'Adoria qu'il a cofondé il y 18 ans) à la tête d'une équipe de 45 personnes. Parmi ses clients, Adoria compte notamment le groupe Orpéa, Burger King, le groupe Bertrand et, depuis peu, Hana Group ou encore Buffalo Grill et traite chaque année près de 700 M€ d'achats pour 200 000 commandes/mois dont 60 % en EDI.  

Deux systèmes complémentaires

Tous deux spécialisés dans la gestion de la data dans leur univers respectif, pour l’un au niveau traçabilité et hygiène depuis 2003 avec 10 000 clients, pour l’autre dans les approvisionnements depuis 2013 avec 4 000 sites équipés, ePack Hygiène et Adoria ont tout de sociétés complémentaires. Le projet, à travers ce rachat, est aujourd’hui de mutualiser les ressources (même si les 2 marques resteront indépendantes) et créer des passerlles pour apporter une solution globale, centralisée, dématérialisée et automatisée capables à la fois d’améliorer et de contrôler la chaîne d’approvisionnement, le pilotage de l’ensemble des établissements, des coûts matières et des services de restauration multisites ainsi que de garantir un Plan de Maîtrise Sanitaire fiable et précis. Ainsi concrètement, sur site, les données inhérentes à une livraison (DLC, n° de lot, conditionnement....) fournies par Adoria seront directement versées dans le logiciel de gestion de la traçabilité d'ePack Hygiène au moment de la réception des marchandises. Et vice-versa, ce qui simplifiera et accélèrera grandement les process et limitera considérablement les ressaisies. Une manière aussi de proposer aux clients communs comme au futurs prospects, un tableau de bord unique capable de combiner gain de temps, économies budgétaires et traçabilité complète.

"A partir d’aujourd’hui, nous apportons à nos clients une suite de solutions logicielles, unique, puissante et innovante pour que le collaboratif soit au cœur des métiers" Yves Rallon.

Alors que la crise a redistribué les cartes dans toutes les formes de restauration, CHR Group compte bien se placer au cœur de ces mutations pour offrir toujours plus de services complémentaires et interconnectés. Si le groupe regardera de près les opportunités de croissance externe, il travaille aussi à de nouvelles solutions digitales pour répondre avec toujours plus de précisions à l’évolution des contraintes règlementaires de sa clientèle.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Paul Fedèle Rédacteur en chef France Snacking Suivez Paul Fedèle sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique