samaritaine dfs paris lvmh
Tendances 9

La Samaritaine soigne son offre food pour la réouverture

21 Juin 2021 - 10165 vue(s)
Initialement prévue pour avril 2020, la réouverture du célèbre grand magasin entièrement rénové de La Samaritaine est particulièrement attendue le 23 juin prochain après 16 années de travaux et péripéties. Avec 12 espaces dédiés et postés à divers endroits stratégiques de ce joyau architectural de la rue de Rivoli, l’offre restauration est voulue soignée avec une place de choix réservée à la street food. Mise en appétit…

16 ans que les Parisiens – comme les touristes – attendaient cela, depuis la fermeture du grand magasin de la rue de Rivoli pour cause de vétusté. Mais après un chantier qui aura coûté près de 750 millions d’euros à son propriétaire LVMH, et retardé pour cause de pandémie, le bâtiment situé à hauteur du Pont Neuf a retrouvé toute sa splendeur… et même peut-être encore davantage. « Nous avons imaginé un lieu où vivre une expérience authentiquement française, où se mêlent le chic de l’avenue Montaigne et le souffle contemporain du Marais, où se rencontrent une architecture historique grandiose et une extension contemporaine audacieuse », souligne Eléonore de Boysson, Présidente Europe et Moyen-Orient de DFS, le groupe hong-kongais qui s’est vu confier par LVMH la conception et la gestion du grand magasin baptisé Samaritaine Paris Pont-Neuf. Ce dernier a été accompagné, dans la définition de l'offre, la recherche des opérateurs, jusqu'à leur mise en place jusqu'à l'ouverture, par le cabinet Loeb Innovations

Aux édifices Art Déco et Art Nouveau, d’origine, entièrement restaurés, a été ainsi adjoint, côté rue de Rivoli, une nouvelle construction moderne de l’agence d’architecture japonaise Sanaa. A l’intérieur, à côté d’un hôtel cinq étoiles Cheval Blanc (arque LVMH) de 72 chambres, de bureaux, de logements sociaux mais aussi d’une crèche, on retrouve donc 20 000 m² d’espace commercial (contre 30 000 m² environ avant la fermeture) où les plus grandes marques de luxe ont rivalisé pour proposer le plus bel espace possible (Chanel, Dior, Gucci, Jimmy Choo, Manolo Blahnik, Christian Louboutin pour n’en citer qu’une infime partie…). Et au fil des sept étages du site, l’offre restauration déclinée sur 12 espaces de vente au total doit permettre de venir renforcer l’expérience client en misant là-encore sur l’exception et la « haute couture » …

« Ces 12 lieux de restauration, confiés à sept opérateurs différents, constituent une offre unique faisant pleinement partie du parcours client », explique Eléonore de Boysson, Président DFS Europe et Moyen-Orient.

12 espaces de restauration exclusifs

Chacun des douze espaces de restauration est en fait le fruit d’un concept exclusif, imaginé par de grands chefs étoilés, des pâtissiers de renom, des boulangers mais aussi des marques partenaires telles que Dalloyau, Maison Plisson, La Brûlerie des Gobelins ou encore Bogato. Olivier Ginon, le CEO de GL Events qui a participé activement au choix de l’offre de restauration et opère notamment l’offre brasserie du dernier étage, s’est dit particulièrement fier des concepts représentés, avec une carte voulue unique dans la capitale comme ailleurs. Dans ce restaurant Voyage de 1 000 m², point d’orgue de cette offre emblématique, se mêlent ainsi gastronomie, art et expériences avec chaque saison, un nouveau chef en résidence mais aussi de jeunes chefs invités et une table immersive des champagnes Krug attenant à la superbe cuisine ouverte équipée par Enodis. Mais le snacking n’est pas en reste et occupe une place centrale au sein de l’offre food. Ainsi, au rez-de-chaussée, les clients pourront s’offrir une pause-café durable au kiosque Zinc signé de la Brûlerie des Gobelins dans un décor années 50’s ou un shot de gingembre fraîchement pressé signé de la marque PAF au bar de Source by Joie, qui propose également une courte offre salée et sucrée comme le bol aux légumes rôtis-miso, le brownie au sarrasin ou le cookie tigré au chocolat noir. Les adeptes des gâteaux festifs et customisables pourront faire un détour par Sweet Corner by Bogato où les équipes créatives de la pâtissière Anaïs Olmer personnaliseront cookies, mini-pâtisseries et autres biscuits aux goûts de chacun.

De belles signatures street food

Le boulanger Eric Kayser a également été missionné pour signer une toute nouvelle boulangerie, ouverte sur la rue, et baptisée Ernest. Dès 7 h du matin, viennoiseries, pains cuits dans le fournil sur place, sandwichs et autres tartes au mètre sont proposés dans un véritable écrin très qualitatif qui se transforme en bar à vins et tapas dès 19 h et jusqu’à minuit. A l’étage, l’espace brasserie d’Ernest sert une cuisine contemporaine de midi à minuit avec une carte signée par la cheffe étoilée Naoëlle d’Haynaut, victorieuse de la saison 4 de l’émission Top Chef. On citera également au premier étage le concept Street Caviar de la Maison Prunier pour des sandwichs, croques et autres salades premiums ou les mini croque-madame de Dînette, où l’on retrouve les classiques revisités en format maison de poupée de la maison Dalloyau, qui signe également la pâtisserie L’Exclusive (niveau – 1) inspiration bijouterie. Epicuriens, végétariens et flexitariens se donneront enfin rendez-vous au niveau -1 du côté de la Parisienne pour découvrir une offre de snacking de qualité imaginée par Delphine Plisson, la fondatrice de la maison éponyme. L’espace vitré immergé au cœur du jardin constitue un véritable puits de lumière, toujours au cœur du parcours client.

  • La Parisienne de la Maison Plisson

    La Parisienne de la Maison Plisson

  • Street Caviar par La Maison Prunier

    Street Caviar par La Maison Prunier

  • Street Caviar par La Maison Prunier

    Street Caviar par La Maison Prunier

  • Le Zinc par La Brûlerie des Gobelins

    Le Zinc par La Brûlerie des Gobelins

  • L'Exclusive par Dalloyau

    L'Exclusive par Dalloyau

  • L'Exclusive par Dalloyau

    L'Exclusive par Dalloyau

  • Sweet Corner by Bogato

    Sweet Corner by Bogato

  • Sources by Joie

    Sources by Joie

  • Dinette

    Dinette

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique