pass sanitaire restaurant
Tendances 2

Pass sanitaire, vers davantage de souplesse pour les 12-18 ans et les salariés de la restauration

13 Juillet 2021 - 1072 vue(s)
Les annonces du Président de la République consistant à imposer l’instauration du pass sanitaire dans les bars et restaurants à compter de début août ont fait l’effet d’une bombe dans le secteur, promettant de vrais casse-têtes pour sa mise en oeuvre. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a toutefois calmé le jeu cet après-midi, indiquant qu’une souplesse pourrait être accordée concernant les salariés et les clients âgés de 12 à 18 ans.

Le conseil des Ministres qui s’est tenu ce mardi 13 juillet était très attendu après les annonces choc, de la veille, du Président de la République. Au sein du secteur CHR, la décision d’instaurer le pass sanitaire dans les bars et restaurants à compter de début août suscite de nombreuses interrogations quant aux modalités de mise en oeuvre. D’autant que les salariés des établissements recevant du public étaient également concernés par cette obligation de pass sanitaire, impliquant de pouvoir presenter un passeport vaccinal complet ou à défaut un test PCR négatif datant de moins de trois jours. L’Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie (Umih) appelait d’ailleurs, ce jour, au report de la mesure du pass sanitaire au mois de septembre, ceci afin de laisser le temps aux professionnels de s’organiser et permettre la vaccination des salariés.

 

La responsabilité reviendra aux gérants des établissements

Alors qu’une réunion a lieu cet après-midi entre les organisations syndicales et le gouvernement, le porte-parole Gabriel Attal a d’ores et déjà joué l’accalmie en prônant de la “souplesse” pour les établissements concernés à partir de début août. Il a d’ailleurs tenu un discours similaire concernant la tranche des 12-18 ans, également concernée par ce pass sanitaire pour accéder aux lieux de culture et de loisir, dont les cafés et restaurants. « Hors de question de leur imposer un été infernal », a-t-il très clairement exprimé rappelant que ces 12-18 ans étaient encore peu nombreux à être vaccinés, n’y ayant droit que depuis fin juin. Enfin, concernant les contrôles des personnes accédant aux intérieurs des cafés et des restaurants, Gabriel Attal a également laissé entendre que la responsabilité reviendrait au "gérant de l'établissement, via ses salariés". Davantage de details seront sans doute connus d’ici à la fin de cette journée à l’issue des échanges entre les différentes parties prenantes.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique