Management & Franchise 2

Franchise ou licence de marque : quelle formule choisir ?

4 Mars 2018 - 2544 vue(s)

Page 4 : Les vrais enjeux et mes conseils

Pour pérenniser son développement et quelle que soit la formule retenue, l’enseigne devra respecter l’indépendance des membres de son réseau tout en veillant à l’image de marque. Un franchisé ou un licencié n’est pas un salarié et l’enseigne devra se garder de s’immiscer dans la gestion de ses partenaires. En même temps, il lui faudra s’entourer d’équipes aptes à contrôler que chaque membre du réseau reste un bon ambassadeur au niveau local. Consolider son réseau n’exige pas seulement de choisir la bonne formule ; cela passe aussi par l’acquisition des bonnes pratiques et la maîtrise des outils, notamment juridiques, que le Droit met au service du développement des enseignes. Et le recours à un avocat spécialisé n’est pas à déconseiller…

Page précédente
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
La consultation illimitée de ces publications est réservée à nos abonnés France Snacking, formule Classique ou 100 % Digital. ou pour souscrire un abonnement.