Tendances 20

Le sandwich 2019, les 9 leviers pour être tendance

25 Novembre 2018 - 12704 vue(s)

Page 2 : Apporter une solution de plus en plus multicanale

Ce qui est clair, c’est que sur les 10 dernières années, le paysage de la restauration rapide s’est complètement modifié sous la pression d’une concurrence féroce entre tous les canaux. Et sans doute plus que tout autre produit de snacking, le sandwich s’est imposé comme la variable d’ajustement en termes de solutions repas. Avec des barrières qui sont tombées entre les circuits, le consommateur ne lésine plus à acheter son sandwich n’importe où, en ville, dans une gare ou dans un centre commercial aussi bien à la boulangerie du coin qu’en panèterie, via un distributeur automatique ou dans les rayons d’un supermarché. « Depuis 7 ans, les ventes de sandwichs en linéaires ont progressé de 25 % », explique-t-on chez Daunat, l’un des premiers contributeurs du rayon aux côtés de Sodebo qui, à fin août 2018 (en moyenne mobile sur 12 mois), parle de 219,2 millions d’unités écoulées toutes marques confondues pour 424 M€ de CA. Soit une progression de 3,5 % en valeur et de 4,6 % en volume. Force est de constater que, quel que soit le canal, l’heure est à la premiumisation.

 

Page précédente Page suivante
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !