Tendances 22

Le sandwich 2019, les 9 leviers pour être tendance

25 Novembre 2018 - 15971 vue(s)

Page 4 : Se diversifier pour plaire au plus grand nombre

Si le jambon-beurre était le roi des sandwichs, il y a encore 10 ans, avec 65 % de part de marché, il ne s’en vend plus qu’un sur deux selon Gira Conseil. Et Bernard Boutboul, le fondateur du cabinet de marketing pour la restauration de justifier ce recul par la multiplication des alternatives et la montée en puissance notamment des pains aux céréales, polaires et autres pains de mie et spéciaux. Une volonté de diversité, exprimée par les clients et confirmée par CHD Expert dans son étude « Sandwich & Bagel ». Si le consommateur a avalé 2,6 sandwichs baguette sur un mois de référence, il est à 1,7 sandwich pain de mie, à 1 sandwich « autres pains » et à 0,7 bagel. « Pour éviter la lassitude, on doit continuellement insuffler du changement et de la découverte », explique Fabrice Prochasson, directeur Europe Innovation et création chez Aryzta qui a multiplié les nouveautés pains dans le dernier catalogue Coup de Pates®, parmi lesquelles le pain hybride à base de pâte à croissant, beurrée et légèrement saumurée avec topping de céréales et sésame. « Une nouveauté de rupture de forme triangulaire, idéale pour que chacun se l’approprie et écrive sa propre histoire ». Ce qui fut le cas chez Bridor après le lancement du Bun’n’roll (Snacking d’Or 2017), en pâte levée feuilletée. Les restaurateurs se sont approprié le produit dans une multitude de recettes sucrées et salées. « Je crois fortement à du pain et des sandwichs d’usage qui répondront à une fonction précise : santé, sport, plaisir, encas, régime… », explique Dominique Giraudeau, patron de la Mie Câline. Point de vue partagé par Pascal Schneider-Maunoury, directeur marketing chez Bridor qui prend pour exemple : « la gamme de bâtonnets B’Break avec ses 30 % d’inclusions et ses 4 déclinaisons salées et sucrées aux multiples usages ». C’en est bel est bientôt fini du pain classique « dit blanc ». Qu’on se le dise ! En effet, selon l’étude « Les Français et le pain » portée par la FEB, la baguette classique s’essouffle au profit du modèle tradition recherchée par 38 % des répondants. Si les consommateurs en demandent de moins en moins chez eux, pourquoi voudraient-ils la retrouver en sandwich ?

 

Page précédente Page suivante
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !