Communauté 1

Franchise : le coup d'accélérateur digital

6 Mars 2017 - 3343 vue(s)
Intégration de nouveaux parcours clients, communication sur les réseaux sociaux, recrutement et formation des partenaires, l’entrée dans l’ère du digital bouscule les relations franchiseurs-franchisés. À quelques semaines de l’ouverture de Franchise Expo Paris où la restauration occupera une place majeure, comment les réseaux appréhendent les opportunités et menaces d’un phénomène en marche ? La franchise est-elle aujourd’hui prête à relever ces défis 3.0 ?

Page 1 : Introduction

Longtemps réfractaire à la transition numérique, l’univers de la restauration connaît actuellement une mue accélérée. Des cuisines à la salle, en passant par la commande en ligne, le paiement, les plateformes de livraison et jusqu’au contrôle qualité des ingrédients, cette transformation est aujourd’hui pleinement visible au sein des réseaux. À tel point que la digitalisation s’inscrit désormais au cœur de la stratégie des franchises qui y voient (enfin !) de nouvelles opportunités pour accroître leurs performances. « Aujourd’hui, plus aucun réseau ne peut se passer d’une réflexion sur le digital, témoigne ainsi l’expert Laurent Delafontaine, fondateur du cabinet Axe Réseaux spécialisé dans le domaine de la franchise. C’est un moyen essentiel de promotion de la marque mais aussi dans la gestion au quotidien du réseau et des relations avec les franchisés ». 85 % des foyers français sont en effet connectés à internet et 65 % des 12 ans et plus disposent d’un smartphone, soit + 7 points en un an (chiffres CREDOC 2016)

 

 

Digitalisation : Les 7 raisons de franchir le pas

?• Bénéficier d’une meilleure communication (avec historique) au sein du réseau grâce à l’intranet ou des plateformes type Cloud

?• Faciliter la remontée et le partage d’informations

?• Faire profiter les franchisés de plateforme e-learning?

• Simplifier le suivi des démarches HACCP grâce à des solutions dédiées?

• Conquérir de nouveaux clients en étendant la zone de chalandise des points de vente

?• Offrir des services complémentaires (livraison, click and collect, coupe-file…)

?• Mieux connaître son client pour le fidéliser

Page suivante
Jonathan Douay Rédacteur en chef adjoint France Snacking Suivez Jonathan Douay sur Twitter @francesnacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !