Tendances 2

En Immersion, Carrefour BON APP de Arras

16 Octobre 2017 - 1997 vue(s)

Page 4 : L’offre produits & positionnement prix

La grande majorité des produits proposés dans le magasin est manufacturée. Que ce soit les salades, les sandwichs et plats cuisinés ou les desserts. Signe de son ambition pour ce concept, Carrefour a créé une gamme à la marque Bon App (salades fraîches à 4,50 €, cheese burgers et hamburgers prêts à réchauffer à 2,70 €, parts de tartes individuelles à 1,90 €). On trouve aussi des plats cuisinés à base de poisson et en recettes bio. L’assortiment est complété par quelques références à marque nationale type Daunat et Sodebo.

CarrefourBonAppArras

CarrefourBonAppArras

CarrefourBonAppArras

Les produits confectionnés sur place sont donc rares. On ne compte que trois références de sandwiches baguettes (jambon, thon et poulet mayonnaise) à 3 € et une gamme courte de propositions chaudes cuites sur place. À l’heure de notre visite, cette dernière n’avait pas encore été mise en place (fin de matinée) mais elle comprend surtout des spécialités de tartines gratinées de type Dwitch Jambon Comté à 2,90 €, Fozza crème lardon à 2,70 € et la Fougasette Tartiflette à 2,40 €

CarrefourBonAppArras

Les propositions de snacking « sain » sont globalement limitées : on retiendra les jus d’orange frais à 2 € les 25 cl et 3,50 € les 50 cl ainsi que les fruits vendus à l’unité. Côté coin café, les prix sont très serrés et compris entre 1 et 1,50 €. Le croissant est à 70 cts.
Avec des formules menus à 3 € au petit déjeuner viennoisiries/café/jus pressé et à 6,50 € au déjeuner avec un sandwich ou salade + boisson + chips ou dessert, Bon App se positionne agressivement sur le marché. Les produits éligibles à la formule sont répétés par un stop rayon spécifique.

CarrefourBonAppArras

CarrefourBonAppArras

CarrefourBonAppArras

CarrefourBonAppArras

À mon avis

Compte tenu de la jeunesse de la marque Bon App et de son déficit de notoriété, la faible représentation de marques nationales pourrait constituer un frein auprès des clients fidèles aux grands acteurs du marché que l’on trouve, par ailleurs, chez la plupart des concurrents. Pour autant, Bon App propose une gamme convaincante en termes de variété de recettes. Cela suffira-t-il ? Par ailleurs la faiblesse de l’offre fabriquée sur place pénalise l’attractivité du concept. Sans compter l’absence d’odeur de pain cuit qui joue souvent un rôle bénéfique en termes d’achat d’impulsion. Du côté du traiteur chaud, il est très bien positionné et correspond sans doute bien à l’implantation du point de vente à proximité de la gare TGV d’Arras.


Mon conseil : la gamme de produits manufacturés mériterait d’être davantage orientée vers des propositions plus saines et équilibrées.

 

Page précédente Page suivante
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
La consultation illimitée de ces publications est réservée à nos abonnés France Snacking, formule Classique ou 100 % Digital. ou pour souscrire un abonnement.