Burger King et Groupe Bertrand créent une co-entreprise pour reconquérir la France
0

Burger King et Groupe Bertrand créent une co-entreprise pour reconquérir la France

26 Novembre 2013 - 13973 vue(s)

Annoncée en exclusivité par France Snacking sur snacking.fr le 4 novembre et signée le 25 novembre, la naissance d’une co-entreprise créée par Burger King et le Groupe Bertrand aux côtés de Naxicap Partners a été officialisée ce soir. Un accord qui donne la master franchise exclusive de BK pour la France au groupe de restauration fondé et présidé par Olivier Bertrand. Le groupe qui aligne aujourd’hui près 250 établissements en France et à l’international pour 270 M€ de volume d’affaires (en restauration) mûrit de grandes ambitions avec BK plutôt en direct mais aussi en sous-franchise. Olivier Bertrand s’est confié à France Snacking pour commenter ce grand retour en France du 2e acteur mondial de la restauration rapide. Objectif visé : 20% du marché du burger. 

Cet accord avec Burger King sonne comme un vrai coup de théâtre sur la scène de la restauration française. Quelle est la nature de cet accord ?

C’est un accord à deux niveaux qui nous unit avec Burger King Worldwide : une master franchise sur le territoire français avec un droit prioritaire sur certains territoires hors frontières et l’exploitation de la marque de manière directe ou indirecte. De fait, toute exploitation de BK en France passera par nous. Ainsi, Autogrill France qui profite d’un contrat mondial entre Burger King et le groupe Autogrill, va devenir un franchisé du groupe Bertrand.

La joint-venture ainsi créée dans laquelle le groupe Bertrand est majoritaire a été construite aux côtés de notre partenaire financier Naxicap Partners. Il est déjà actionnaire de mon groupe de l’ordre de 40%. Cet attelage va nous donner les moyens de nos ambitions. BK France devient une nouvelle filiale de Bertrand Holding (400M€ de volume d’affaires) aux côtés de la filiale Hôtellerie Bertrand Hôtels, de la filiale Olivier Bertrand Distribution (NDLR : distribution de boissons) et de la filiale Restauration qui pèse 270 M€ en volume d’affaires.

 

José Cil, Président Europe, Moyen-Orient et Afrique de BKW dit avoir trouvé le bon partenaire au savoir-faire sans égal. En quoi Groupe Bertrand et Burger King sont-ils de bons alliés ?

Notre groupe s’est montré parmi les plus dynamiques en 2013 avec près de 23 établissements ouverts. En 15 ans, notre parc a été étendu à près de 250 établissements français multi segments et multi créneaux depuis les cafés- brasseries comme Lipp, au Bureau, Irish Corner, Café Leffe…, à la restauration à thème, en passant par les cafétérias avec Eris ou encore la restauration rapide avec Bert’s et les salons de thé Angelina. A travers toutes ces marques, nous avons une vraie expérience du marché français et pas seulement en Ile-de-France qui concentre à peine 30% de notre parc. Nous disposons d’un vrai savoir-faire d’implantation, d’animation de réseau et de développement aujourd’hui au service de cette nouvelle marque.

Pourquoi misez-vous sur BK et comment la marque va réussir ce qu’elle a manqué il y a 15 ans ?

Parce qu’il y a 15 ans, si Burger King a quitté la France ce n’était pas pour des questions de rentabilité et de performances mais davantage de stratégie européenne avec une priorité donnée à d’autres marchés à l’époque plus avancés que la France. Aujourd’hui, BK a décidé de revenir en force sur le marché français, l’un des plus grands de la restauration rapide en Europe et a pris le temps de choisir le bon interlocuteur pour les représenter. Et nous avons saisi l’opportunité d’être celui-là et d’obtenir la masterfranchise au même titre que 4 autres pays dans le monde comme la Russie, la Chine, le Brésil et l’Afrique du Sud. Porter les couleurs de Burger King en France, c’est être le représentant du deuxième acteur mondial de hamburger avec plus de 13000 restaurants à l’international. C’est dire. Certes c’est une marque absente en France et forcément avec un défaut de notoriété dans notre pays. Mais nous allons y remédier et pour ce faire nous appuyer sur les valeurs de la marque qui reposent sur la qualité à tous les niveaux. La qualité du produit avec le célèbre Whopper, sa viande passée au grill mais aussi ses burgers customisables et ses produits frais. Mais aussi la qualité de la formation et de la culture du service, des valeurs déjà très ancrées dans le groupe Bertrand.

Quels sont vos objectifs de développement ? Des adaptations à prévoir sur le marché français ?

Dans un premier temps, nous allons capitaliser sur les forces de Burger King et la large palette de produits qu’il propose. Des arguments suffisamment impactants pour faire la différence. Dans un second temps, nous aurons la possibilité si nécessaire de procéder à des adaptations au marché français comme nous l’autorise le contrat de partenariat signé. Nous n’avons dans la ligne de mire aucun concurrent mais simplement les objectifs que nous nous sommes fixés et ils sont importants. Il s’agit d’aller chercher 20% du marché, d’ouvrir des dizaines d’établissements dès l’an prochain principalement en propre dont 2 au premier trimestre et d’embaucher près de 1200 collaborateurs. Des prétentions optimistes et tout à fait réalistes au regard des performances déjà réalisées sur les premières unités avec près de 5M€ de chiffre d’affaires projetés sur l’aéroport de Marseille où a été ouvert le premier site BK contre 2,2 M€ initialement programmés ou encore 2,5 M€ sur l’aire de Reims. L’unité prévue dans la Gare Saint Lazare promet un succès considérable tout comme l’unité programmée aussi par Autogrill sur autoroute sur l’Aire de Beaune.

Ce partenariat avec BK constitue un vrai tournant pour notre groupe et une vraie dynamique pour l’ensemble de nos collaborateurs. Le burger a le vent en poupe, un produit de compromis qui plait à tous les publics de la famille, à l’étudiant en passant par l’urbain bobo jusqu’à madame et monsieur tout-le-monde.

Le Congrès du Snacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique