Délifrance en ordre de bataille pour la 1re place du podium européen de la boulangerie-viennoiserie
Management & Franchise 3

Délifrance en ordre de bataille pour la 1re place du podium européen de la boulangerie-viennoiserie

16 Mars 2015 - 9289 vue(s)
Après plus de 20M€ d'euros investis dans son outil anglais, Délifrance a consacré 27 M€ à son usine de Romans-sur-Isère pour doubler sa capacité de production de viennoiseries. L'objectif est de répondre à la demande mondiale très forte.

Avec une croissance multipliée par 3 en 10 ans et un CA passé de 180M€ à 592 M€, Délifrance dispute la 2e place européenne de la boulangerie-pâtisserie-viennoiserie industrielle. Pour asseoir sa position et poursuivre une activité réalisée à plus de deux tiers hors France, la filiale de Vivescia*, groupe coopératif qui a réalisé 4Md€ en 2014 vient d’investir massivement dans deux nouveaux outils industriels pour répondre à la demande forte liée à une croissance organique importante partout dans le monde avec en ligne de mire, la première place française et européenne du secteur. Après avoir consacré plus de 20M€ à son outil de Southall au Royaume-Uni, Délifrance (200 M€ de CA en 2014) vient d'investir 27,6 M€ dans son usine de Romans-sur-Isère en ajoutant aux deux lignes déjà existantes, une nouvelle ligne de production ultra-moderne de viennoiseries prêt-à-cuire (croissants, pains au chocolat, pains aux raisins ou encore croissants fourrés) d’une capacité de 60 000 tonnes annuelles, ce qui a permis de doubler la capacité de l’atelier. « De quoi nous aider à poursuivre et améliorer encore notre quête de l’excellence en grande quantité sur tous les marchés mondiaux », a rappelé Jean-Manuel Lévêque, directeur général de Délifrance. Le nouvel outil qui bénéficie comme toute l’usine de la norme ISO 22000 et BRC.

Romans-sur-Isère est l’une des 5 usines de production française de Délifrance qui produit 100% de sa viennoiserie en France (excepté pour la Thaïlande) pour servir les 3 marchés sur lesquels l’entreprise opère : la restauration hors domicile (35% de son activité), la GMS (35%) et le « home service » (30%).

Parmi la large gamme de produits proposés, Délifrance qui intègre toute la chaîne amont et aval, grâce à la force du groupe, dispose en portefeuille près de 1000 références dans différents formats de produits en viennoiseries prêt à pousser, prêt-à-cuire, pousse au four ou prêt-à-l'emploi, mais aussi en pain précuits ou prêt-à-l ’emploi (gammes Délifrance, Héritage, Panitaly), de pain pré-emballés, de pâtisseries prêt-à-cuire, prêt-à-l ‘emploi ou pousse au four, de produits traiteurs (snacking).

Délifrance mise fortement sur l’innovation conduite par un célule active. Parmi les derniers produits sortis, la déclinaison en format burger et triangle, du Crois’sandwich (Grand Prix de l’innovation Sirah 2013), les mini-pains au chocolat 2 barres ou encore le Carré Burger cuit surgelé, Snacking d’Or 2015 (catégorie Panification).

Délifrance, c’est aussi, hors de l’Hexagone, un réseau de près de 425 points de vente (de type sandwicherie) en franchise dans le monde dont une quarantaine au Japon.

 

Les chiffres clés de Romans-sur-Isère 

14 000 m² de bâtiment sur 6,4 ha de terrain

170 salariés, 240 en 2018

3 lignes de production automatisées et en continu

4 gammes de produits : pains au chocolat, pains aux raisins, croissants fourrés et croissants

12 étapes de production depuis le pétrissage jusqu’à la palletisation en 5h à une cadence de 20 produits seconde

 

*Vivescia est le 1er meunier français, leader mondial du malt, n°2 européen de la transformation du maïs. Il est présent dans 24 pays avec 5929 collaborateurs.

Comprend Nutrixo avec Grands Moulins de Paris, Délifrance, Retail Franchise international

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique