« SSP est devenu l’un des premiers acteurs européens de la restauration en aéroport »
Communauté 0

« SSP est devenu l’un des premiers acteurs européens de la restauration en aéroport »

13 Mai 2015 - 5259 vue(s)
Gérard D’Onofrio, Directeur général France, Belgique et Luxembourg de SSP revient pour France Snacking sur les derniers projets remportés par la filiale française du groupe de restauration.

SSP a enchaîné les succès sur aéroports ces 3 dernières années en gagnant partiellement ou totalement Nantes, Bordeaux, Nice, Beauvais et tout récemment Aéroport de Paris. La filiale France du groupe anglais qui a réalisé en 2014 en France un volume d’affaires de 184,9 M€ dont 144 M€ en restauration rapide multiplie les projets. Il ouvre cette semaine sur l’aéroport de Nice Côte d’Azur  Jo & The Juice, la Tarte Tropézienne, puis dans la foulée 4 autres points de vente. Gérard d’Onofrio revient pour France Snacking sur les derniers projets.

Vous venez de remporter l’appel d’offres pour 34 points de restauration sur Roissy Aéroport de Paris, un vrai succès pour SSP ?

Nous sommes très satisfaits d’avoir gagné car ce n’était pas facile et nous étions challenger avec face à nous, sur la dernière ligne droite de sérieux compétiteurs avec des offres également très séduisantes. Un défi d’autant plus nouveau à relever que cette coentreprise détenue à 50/50 par SSP et ADP est une première mondiale dans le cadre d’un aéroport. Dans une telle compétition, la différence s’est faite sur notre offre financière tout autant que sur notre capacité à convaincre ainsi que notre portefeuille de marques urbaines. Dans sa nouvelle stratégie d’amélioration de son image qualitative auprès des voyageurs, Aéroport de Paris souhaitait exclusivement des enseignes de centre-ville. Au 1er février 2016 et pour 9 ans (soit 700 M€ de CA estimés), nous installerons pas moins de 34 points de restauration sur  l’ensemble de CDG dont les terminaux (T1, T2, T3) dont Brioche Dorée, Starbucks, Maison Pradier, Yo Sushi, Caviar house, Prunier, Naked et d’autres marques urbaines qui sont encore en discussion.

 Cette victoire fait suite aux aéroports de Nice et Beauvais remportés l’an dernier ?

En effet, l’aéroport de Nice remettait en jeu l’ensemble de sa restauration sous forme de 2 lots dont le premier  livrable cette année et le suivant  avec l’ouverture du terminal 2 en 2017. Nous sommes en effet l’un des deux concessionnaires retenus avec 10 points de vente. Notre proposition sur Nice illustre parfaitement notre stratégie sur les aéroports régionaux avec un mélange de marques internationales fortes et des enseignes régionales ou cousues mains qui s’inscrivent parfaitement dans la géographie locale pour que le voyageur poursuive son expérience régionale. En ce sens, nous ouvrons ces deux prochaines semaines coup sur coup le concept Joe & The Juice,  les produits sont  frais et naturels et la Tarte Tropézienne. Suivront dans un mois Chez Pipo, une institution locale qui proposera des soccas et autres pissaladières puis un pop-up store de type Martini Bar.  Enfin en 2017, ce sera entre autres plusieurs restaurants dont celui du grand chef argentin Mauro Colagreco ou encore de Jamie Oliver le Jamie’s Italian.

 

Quels autres projets sur les rails pour 2015 ?

Avec les aéroports de Nantes en 2012, Bordeaux en 2013, Beauvais en 2014, Nice début 2015 puis ADP également cette année, SSP s’inscrit aujourd’hui comme l’un des premiers acteurs de la restauration du secteur aérien. A Beauvais nous installerons cet été sur le nouvel espace multimodal, un Starbucks et un Franks, un concept du groupe qui nous vient du Danemark sur le thème du Hot Dog. Nous attendons les conclusions dans les prochaines semaines de l’appel d’offres de l’aéroport du Luxembourg, puis côté gare ce sont Montparnasse et Gare du Nord qui devraient bientôt être lancées.

 

Gérard D’onofrio interviendra au Congrès de snacking du 4 juin prochain.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique