Exit les terminaux de cuisson, vive les Panéteries !
Food & Beverage 2

Exit les terminaux de cuisson, vive les Panéteries !

27 Mai 2015 - 2836 vue(s)
Les professionnels des ex-"terminaux de cuisson" ont décidé de changer d'appellation pour devenir les "panéteries". Un terme plus en adéquation avec les évolutions de leur métier tout en respectant leur ancrage historique...

Ceux qu’on appelait jusqu’alors « terminaux de cuisson », ces lieux où sont vendus et fabriqués en partie les pains mais ne pouvant bénéficier de l’appellation « boulangerie » suite au décret datant de 1998, devront être désormais appelés « panèteries ». La FEB, à savoir Fédération des Entrepreneurs de Boulangerie, vient en effet d’indiquer que les professionnels de la panification avaient opté pour ce nouveau générique pour qualifier leur métier. « Il leur apparaissait logique et nécessaire de trouver une dénomination qui reflète mieux la nature de leur activité actuelle, qui se situe à la croisée de l’alimentation et de la restauration et qui soit en lien avec leur racines historiques », précise la Fédération, rappelant qu’à l’origine les panéteries (autrefois paneteries) désignaient des llieux, souvent situés à côté des réfectoires en en lien direct avec l’alimentation et la restauration, où était entreposé le pain pour y être distribué. Elle indique également que l’étendue des gammes de produits – les pains restant la base du métier – associées à des offres de services de plus en plus larges (restauration sur place ou à emporter, prises de commande à distances, petits-déjeuners... justifiait « l’adoption d’un nom […] dont la définition illustre mieux la réalité et la modernité de ces points de vente de proximité ».

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique