Boissons et snacking, un couple gagnant
Tendances 0

Boissons et snacking, un couple gagnant

9 Juin 2015 - 4163 vue(s)

Présentée en avant-première au Congrès du Snacking du 4 juin, la toute dernière étude Parole de Snackeurs, focus boissons précise le rôle stratégique de la boisson en restauration rapide. 3 questions à François Blouin, fondateur de Food Service Vision 

Comment se porte le marché du snacking en France ?

Nous observons dans notre dernière étude ‘Parole de Snackeurs 2015 – focus Boisson’ réalisée auprès de 500 personnes en mai que la part des snackeurs en France a diminué en 2015 par rapport à l’année dernière. Ils sont désormais 75% à déclarer avoir acheté des repas sur le pouce en mai 2015 dont 33% une fois par semaine, contre 88% en mai 2014 dont 50% une fois par semaine. Le nombre d’occasion ‘snacking’ s’avère ainsi en retrait, dans ce contexte les acteurs de la Restauration Rapide se doivent d’être d’autant plus pertinents dans leur choix de stratégie. Dans notre étude, nous avons souhaité mettre l’accent sur les achats de boissons qui constituent un vrai levier dans l’offre snacking.

Quelles sont les boissons les plus consommées lors d’un repas snacking ?

Pour accompagner leur repas snacking (sur place ou à emporter), 94% des consommateurs achètent des boissons rafraîchissantes sans alcool (dont 36% à chaque repas). Les eaux (plates ou gazeuses) (24% de prise à chaque repas sur le pouce) et les soft-drinks (16% de prise à chaque fois) sont les boissons les plus consommées par les snackeurs. Ceci  est tout à fait cohérent avec les principales associations ‘plat-boisson’. Quand les français consomment un sandwich, ils préfèrent l’accompagner d’eau plate (25% de préférence) alors que le cola est la boisson préférée quand ils consomment un hamburger (28% de préférence).

Quels sont les leviers à activer pour favoriser le taux de prise des boissons  en snacking ?

Deux critères de choix sont jugés comme très importants pour 39% des snackeurs : le prix des boissons proposées et les formules/menus affichant un plat + boisson. Au niveau de l’activation, les formules proposés sont d’autant plus clés qu’elles sont jugées comme le 1er élément qui a influencé le choix de la boisson pour 4 snackeurs sur 10. Au niveau de l’offre, les consommateurs sont en attente d’un snacking plus ‘sain’ et plus respectueux de l’environnement : les jus de fruits frais sont la catégorie la plus attendue par 70% des snackeurs et 1 client sur 2 aimerait trouver plus souvent des boissons avec des contenants recyclables ou biodégradables.


Retrouvez l'interview dans France Snacking n°34

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique