Le Congrès du Snacking, édition record !
Evènements 0

Le Congrès du Snacking, édition record !

9 Juin 2015 - 1759 vue(s)
La 6e édition du Congrès du Snacking, organisé par le magazine France Snacking, a rassemblé plus de 230 participants à Paris le 4 juin dernier venus écouter un parterre d'experts et professionnels du secteur.

La dernière édition du Congrès du Snacking, qui s’est tenue le 4 juin dernier à Paris, aura ressemblé plus de 230 participants décideurs du secteur dans l’enceinte du Pavillon Champs Elysées. Un record pour cette 6e année avec une hausse de fréquentation de près de 15% par rapport à l’an dernier ? Organisée par le magazine France Snacking, grâce à l’appui de ses partenaires Autogrill, Bridor, Enodis, Metro Cash & Carry, Pepsico France, Primagaz et WMF, la manifestation aura été l’occasion pour la filière de faire le point sur les facteurs structurels et conjoncturels influant sur les nouveaux modes de consommation. « La restauration rapide pèse aujourd’hui 65% des visites en hors-domicile pour 45% des dépenses, à 16,2 milliards d’euros », a ainsi souligné Maria Bertoch, Industry Manager pour NPD Group. Un chiffre d’affaires qui recule tout de même au global de 0,6% malgré un ticket moyen en hausse de 1,2% à 4,80€. Bien qu’elle souligne que « les français deviennent plus anglo-saxons dans leur manière de consommer », elle précise que cette évolution se fait très progressivement. Mais si l’on s’intéresse de plus près au segment de la boulangerie, ce sont tout de même pour 1,055 milliards d’euros de sandwichs qui ont été écoulés l’an dernier selon Nicolas Nouchi, du cabinet CHD Expert, soit +12% en seulement un an ! Mieux, à titre de comparaison, ce chiffre n’était « que » de 658M€ d’euros il y a 4 ans.

Dans un contexte peu favorable, la restauration rapide a tout de même perdu 130 millions de visites depuis 2009. C’est tout de fois moins que la restauration à table et ses 159 millions de visites évaporées. « Cette baisse touche tous les créneaux de la rapide, à l’exception du fast-casual sur le créneau 10-13€ qui est le seul à progresser, à hauteur de 15% depuis 2009 ». Les clés du succès évoqué : des produits de qualité, frais, préparés sur place, customisables avec souvent une cuisine ouverte et prenant en compte les aspirations santé et environnementales des clients.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique