La Kitchen Box sort de la cuisine
Equipement & Techno 0

La Kitchen Box sort de la cuisine

9 Octobre 2015 - 1912 vue(s)
Safexis nourrit de belles ambitions pour son boîtier intelligent Kitchen Box lancé il y a un an et qui se dote désormais de nouvelles fonctionnalités. Une vingtaine de sites en sont déjà équipés ou sont en cours d'installation et le nombre pourrait croître sensiblement si les tests lancés dans plusieurs réseaux s'avéraient payants...

Un an après le lancement, le spécialiste de la gestion technique des cuisines professionnelles Safexis persiste et signe avec son boîtier Kitchen Box conçu pour économiser les consommations d’énergie au sein des unités de restauration. A l’occasion d’une conférence de presse le 8 octobre, le président de Safexis Europe Patrick Tordjmann tirait un bilan prometteur de la commercialisation de ce nouvel outil « capable de faire économiser la dépense énergétique de 40 à 50% sur un site où il est installé ».  Une dizaine de sites ont ainsi déjà été mis en place que cela soit dans des restaurants pilotes de chaînes comme chez Quick (Saint-Thibault-des-Vignes), Burger King (Saint-Lazare) ou tout récemment au sein du nouveau Washington Plaza parisien, entièrement rénové. Au moins autant sont d’ores et déjà dans les tuyaux en cours d’installation alors que la diffusion de la solution à l’échelle de réseaux conséquents devrait rapidement décupler ces chiffres.  La société s’y est d’ailleurs préparée en se staffant en conséquence précise Patrick Tordjmann.

Kitchen Box s’invite en salle

Outre le plan d’allumage des gros équipements de cuisine conçus pour permettre une consommation minimale des appareils en fonction des besoins « réels », Kitchen Box se déplace maintenant au sein même de la salle de restaurant grâce à des fonctionnalités additionnelles améliorant le confort et la sécurité du point de vente. La première d’entre elles concerne la mesure de la qualité de l’air puisque les capteurs connectés sont désormais capables d’enregistrer les températures de l’air ambiant, le % d’hydrométrie ou encore le taux de CO2 afin de mieux gérer le confort thermique des clients comme des équipes. Le boîtier intelligent surveille également le niveau sonore de la salle permettant de réguler les flux, voire d’envisager des adaptations du restaurant en cas de dépassement nuisible. Enfin, l’outil de contrôle des entrées et sorties des convives offre au restaurateur une vision effective de l’occupation de la salle, de la zone de distribution, mais aussi du temps réel d’attente, véritable plaie pour l’activité en restauration rapide. A noter que cette information peut être consultée via un tableau d’information digitale ou une application sur smartphone pour un véritable outil de pilotage à l’échelle même d’un réseau.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique