La GMS/PROXI passe à table
Tendances 0

La GMS/PROXI passe à table

14 Octobre 2015 - 4822 vue(s)

 

Après avoir discrètement dressé le couvert au chevet d’une restauration à la diète, la distribution ne cache plus son appétit face à des consommateurs de plus en plus sensibles à son rayon snacking. Creuset d’innovations, ce pôle «  Prêt à consommer » est autant un vecteur d’image qu’une arme de conquête de part d’estomac sur la RHD. On devine non sans mal la puissance de feu d’un bataillon de 34000 magasins (*) en France qui décideraient de passer à l’action...  

800 M€, c’est le gisement de croissance que la grande distribution aurait sous le pied, si elle consentait à plus d’attention envers son rayon traiteur frais et ses produits « snacking ». Ce constat dressé en préambule de la 4e journée Traiteurs frais, organisée par l’etf (1) en juin dernier, résume à lui seul les défis majeurs qui se posent aux acteurs de la GMS/Proxi qui dormiraient semble-t-il, sur une véritable pépite. Pour preuve, l’étude exclusive Iri/etf  dévoilée à cette occasion confirme l’intérêt grandissant des « shoppers » pour ce rayon qu’ils souhaitent plus accessible, plus animé, plus attractif et plus rapide d’accès.  « C’est un univers de produits auquel il convient d’apporter une attention toute particulière, car il crée du trafic additionnel sans cannibaliser d’autres rayons, il apporte du plaisir et de l’impulsion tout en influant aussi considérablement sur l’image du magasin », souligne Frédéric Nicolas, directeur Shopper Insight-Solutions et Innovations chez Iri Wordlwide. Et l’expert de préciser que 13% des acheteurs viennent en magasin uniquement pour acheter du Traiteur et que 34 actes d’achats par an et par individu concernent uniquement le traiteur en libre-service avec 1 produit sur 2 consommé le jour même. C’est le rayon le plus dynamique des PGC (produits de grande consommation) en Hyper et Supermarché avec une croissance de son CA de 13% en 4 ans contre 9%...

 lire l'enquête dans France Snacking n°35

 Consulter l'enquête en ligne 

A retrouver dans l'enquête :

Les grandes chiffres du snacking en grande distribution

Le concept Mandarine par Franprix

L'Intermarché Clichy crée un écrin pour les produits snacking 

Les iniatives de Carrefour avec Bon App' et Autour du Comptoir Burger

Le bar Gourmand de Simply Market

Le rayon snacking chez M&S Foods

Le co-branding Columbus-Intermarché

L'avis des experts Olivier Dauvers, Frédéric Nicolas, Béatrice Boussard

Des smoothies et soupes maison chez Leclerc

 

Le Congrès du Snacking
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique