Etude Restauration Gira Conseil : Vers une redistribution des cartes dans le hors domicile
Communauté 0

Etude Restauration Gira Conseil : Vers une redistribution des cartes dans le hors domicile

19 Mai 2016 - 4073 vue(s)

Avec une consommation alimentaire hors domicile (CAHD) évaluée à 84,9 md€ en France en 2015, en légère régression de 0,14% entre 2014 et 2015, Gira Conseil, à travers sa toute nouvelle étude qui sort aujourd’hui, note une vraie évolution structurelle du marché. « Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, la consommation hors domicile poursuit globalement une évolution plutôt positive mais qui ne profite plus forcément aux circuits traditionnels », confie Bernard Boutboul, fondateur du cabinet spécialisé dans la restauration qui note un vrai décollage de la livraison et une accélération de la vente à emporter. Le spécialiste note un renforcement de l’effet « vases communicants » avec un gâteau qui continue de grossir en nombre de consommateurs (+0,77% à 9,79 millions de repas par rapport à 2014) mais avec toujours plus d’intervenants qui réclament leur part. « Le périmètre du hors domicile est en train d’évoluer et de dépasser les 5 segments que nous avions jusque-là délimités qui sont la restauration commerciale, collective, d’hôtel, automatique et les circuits alternatifs avec l’apparition de nouveaux circuits parallèles qu’on appellera les Uberisateurs ».  Et de citer comme exemples les cours de cuisine avec repas, les nouvelles solutions et cuisiniers à domicile de type lescommis.com, mycuisto.fr, foodcherry, Nestor…, un marché qu’il évalue à 125 M€ aujourd’hui et qui progresse. Sans compter la gamelle, un phénomène qui est monté en puissance et qui est chiffrée pour la première fois cette année par Gira Conseil à 470 M€. Ces nouvelles manières de consommer échapperaient pour une grande part à la restauration hors domicile et profiteraient indirectement à la GMS notamment avec les repas préparés chez soi pour emmener sur les lieux de travail.

A y regarder de plus près, tous les segments de CAHD n’ont pas profité de la même manière de la conjoncture. Alors que la restauration commerciale est en recul de 0,76% en 2015 à 47,24 md€ de CA, comme la restauration d’hôtel – 5,4% (5,56 md€), 3 circuits tirent leur épingle du jeu : la collective en progression de 1,2% à 20,21 md€, la restauration automatique à 1,7% (200M€) mais surtout les circuits alternatifs (et notamment les GMS, la proxi, les boulangeries, les pétroliers…) boostés de 2,8% à 11,85 md€.  Du côté de la Commerciale, la restauration avec service à table poursuit, selon le cabinet sa descente aux enfers au profit de la Vente au Comptoir (VAC) qui pèse aujourd’hui 35,8% du CA de la commerciale (le Service à table pèse encore 64,2%). Il faut dire que la concurrence fait rage avec des réseaux toujours plus nombreux. Gira Conseil a dénombré en France près de 200 réseaux de 3 établissements au moins dont 76 réseaux apparus entre 2008 et 2015 presqu’exclusivement positionnés en VAC.

Etude de 250 pages.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par ines le 27/10/2016 à 11:21
Merci pour ces informations, il est avéré que les habitudes des consommateurs sont en constant changement. Notre mission d'écoute et de service devient capital pour ne pas passer à coté de leurs envies.
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique