La belle-iloise passe de la boîte à la Tablée
Tendances 0

La belle-iloise passe de la boîte à la Tablée

7 Juin 2016 - 3611 vue(s)

En décidant de jeter l’ancre en restauration, la Conserverie la belle-iloise tente l’exercice d’ouvrir à Nantes une échoppe à ses couleurs où snacking et cuisine, nourris aux poissons en conserves, frayent avec modernité, tradition et convivialité. Baptisé la Tablée, ce nouveau lieu protéiforme vit au rythme des différents moments de consommation de la journée du snacking à l’apéro jusqu’au dîner. Malin…

snacking.fr-la-tablee-la-belle-iloise

Pas évident pour un groupe familial créé en 1932 à Quiberon dont la réputation s’est construite autour des conserves de sardines, maquereaux et thon, à la tête de 65 magasins dans le monde,  d’investir la restauration. Un univers impitoyable où de nombreux industriels ont bu la tasse. Pour se donner toutes les chances, Caroline Hilliet Le Branchu, PDG de l’entreprise et petite-fille du fondateur a choisi de faire les choses dans les règles de l’art  pour imaginer à lieu à la hauteur du niveau de qualité et d’exigence que la marque s’impose pour tous ses produits. Esquissé il y a près de 10 ans, le projet a finalement mûri ces deux dernières années sous la houlette de Cécile Roudaut, directrice marketing de la belle-iloise, qui s’est entourée d’une équipe pluridisciplinaire d’experts, de cuisiniers et de communicants : Bernard Boutboul de Gira Conseil pour le concept et le marketing restauration, Sébastien Ripari du Bureau d’Etude Gastronomique pour l’élaboration de la carte et l’agencement de la cuisine ou encore les agences 4uatre et Alcmea Architectes pour l’identité graphique et la décoration.

snacking.fr-la-tablee-la-belle-iloise

Un endroit évolutif

Le défi posé à tous, et attendu par la famille Hilliet était de réussir à faire vivre l’expérience la belle-iloise autour des produits de la mer revisités mais surtout autour de cette relation clients si chère à l’entreprise à travers un lieu. Afin de viser juste et répondre aux mutations de la restauration, la Tablée installée rue Santeuil à Nantes a construit une offre autour de 3 moments de consommation de la journée reliés à trois types de services : le midi avec un service au comptoir et de la vente à emporter, « l’after » avec une offre de tapas et enfin le dîner avec une cuisine plus raffinée, élaborée par un chef et portée par un service à table pour plus de convivialité et de détente.

Au déjeuner, signalétique et servuction sont organisés pour aller bien et vite en permettant au client de gérer seul son temps de repas avec un service au comptoir, des plateaux, une vitrine de présentation des produits de snacking et des boissons en libre-service. Des écriteaux en partie haute du comptoir affichent les menus sur le pouce : des salades, des sandwichs, des quiches et même le burger du jour. Chaque référence est élaborée à partir de boîtes la belle-iloise et proposée des formules menus entre 7,5€ et 11€ avec le dessert. En fin d’après-midi, les bannières « menus » sont retournées et la Tablée devient bar à tapas autour de 6 références de miniatures à déguster parmi lesquelles les madeleines signées Eric Guérin, des croquetas du marché, des verrines.., le tout proposé entre 2,5€ et 12,5. Enfin après 19h, l’endroit sort le grand jeu et passe à table.

snacking.fr-La-tablee-la-belle-iloise

snacking.fr-la-tablee-la-belle-iloise

Le chef Eric Guérin donne le ton

Pour soigner le moment du dîner et faire de la Tablée un lieu de destination à part entière, une cuisine gourmande et conviviale a été imaginée par l’équipe de Sébastien Ripari, son chef Vincent Sitz mais aussi le chef étoilé Eric Guérin de la Mare aux Oiseaux qui a accepté de signer quelques plats en revisitant sardines, maquereau et thon. A la Tablée, pas de service guindé ou de déco « artificielle », ce lieu vivant et authentique a voulu refléter l’esprit breton. C’est en toute discrétion que le cadre puise dans l’histoire familiale et renvoie à ces notions de partage et de convivialité si chères à la famille fondatrice. La table d’hôtes centrale en est l’illustration tout comme le discours de marque directement inspiré du territoire narratif  de la Conserverie. Résultat : le décor semble avoir toujours été là avec ses clichés empruntés à l’album de famille, ses clins d’œil discrets à l’entreprise.

snacking.fr-la-tablee-la-belle-iloise

Si tous reconnaissent avoir réussi ce pari fou de faire sortir la belle-iloise de sa boîte dans le respect de ses valeurs, faut-il encore que les clients adhérent ce principe plutôt novateur et évolutif de la Tablée. Caroline ne cache pas sa volonté d’amarrer l’enseigne à d’autres grandes villes françaises si le succès de début se confirme.  

Découvrez le décryptage complet sur France Snacking n°39

Découvrez le concept tout en images

 

Cet article vous a été utile ? Alors n’oubliez pas de le partager avec votre communauté !

L'actualité vient à vous : follow @francesnacking !

#insnackingwetrust!

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique