#FoodTech Le 1er foodlab francilien d’incubation culinaire est programmé en mai 2017 au #LeChateau à Nanterre
Tendances 17

#FoodTech Le 1er foodlab francilien d’incubation culinaire est programmé en mai 2017 au #LeChateau à Nanterre

1 Juillet 2016 - 7254 vue(s)
Après New-York, Londres ou Barcelone, le Grand Paris aura aussi l’an prochain son lieu d’incubation culinaire où notamment les restaurateurs en herbes français pourront enfin tester leur concept en live, aller à la rencontre des consommateurs afin d’éprouver, améliorer, finaliser leur solution avant sa mise sur le marché et sa commercialisation. France Snacking décrypte pour vous les fondamentaux de ce projet innovant où la FoodTech ne sera pas en reste…Ce site multidisciplinaire, qui n'est autre que le château de Nanterre, inscrit aux Monuments historiques dont le chantier de rénovation vient d'être entamé le vendredi 24 juin, deviendra dès mai 2017 un laboratoire de la transition alimentaire. Il sera un lieu de travail, d’expérimentation, de vie et d’ouverture pour des acteurs de l’innovation durable dans le secteur alimentaire. Les synergies provoquées par cette mutualisation profiteront à chacun des résidents.

 

C’est en constatant que notre alimentation est à bout de souffle 

baisse de confiance des consommateurs, appauvrissement des sols, taux d’obésité croissant de la population, disparition des espèces…), que des initiatives citoyennes et entrepreneuriales sont nées (montée en puissance du locavorisme, de la permaculture, de l’appétence des super-aliments…). Si le consommateur a pour objectif de remettre du sens dans son assiette, les freins et les barrières à surmonter avant d’investir dans le secteur alimentaire sont nombreux (mises de fonds très lourdes, accès à la terre très limités et à la recherche et développement couteux).

Forts de ce constat, La Mairie de Nanterre et le Conseil Général des Hauts de Seine, représentés par Patrick Jarry ont fait le pari d'imaginer un lieu d'incubation alimentaire favorisant l'insertion sociale par l'activité économique et le développement numérique. Ainsi est né ce projet d'un nouveau genre en France : #LeChateau, un centre Etic® qui sera dédié à la transition alimentaire pour réfléchir, produire, transformer, consommer, diffuser et commercialiser. Situé au 4 Rue Becquet à Nanterre, ce qui était l'ancien siège de Natalys deviendra un incubateur alimentaire. Tout un programme ! Les travaux de rénovation d’environ 4.8 millions d’euros,  portés par une SCI (composée d'ETIC® Foncièrement Responsable, actionnaire majoritaire à 51%, la Caisse des Dépôts et Consignations à 35% et la SEMNA à 14% ont commencé dès le 27 juin pour aboutir en mai 2017.

  

Ici la pose de la première pierre le 24 juin dernier en présence de Robin Placet au micro, la Préfecture des Hauts de Seine, Etic, Electrolux et Patrick Jarry, Maire de Nanterre et les premières startups inscrites au projet.

D’une surface de 2 000 m² sur 3 niveaux et doté d’un parc de 6 000 m², situé à quelques mètres du RER A Nanterre-Ville, le « Château » (entièrement rénové HQE, développé et cofinancé par ETIC®- Foncièrement Responsable) est classé monument historique. Ce site pluridisciplinaire aura pour missions de fédérer les acteurs de la transition alimentaire dans une communauté auto-apprenante afin de mutualiser les moyens, les compétences et les outils tout en mettant à disposition des espaces, des services et des produits à des conditions accessibles pour faciliter l’expérimentation, la professionnalisation et le développement des projets. 

 

#LeChateau : pour réfléchir et faire communauté 

780 m² d’espaces de travail, situés au 1er étage du Château sont répartis en espaces de coworking dont un business center mutualisé, mais aussi des espaces de détente et accueilleront une pépinière de startups dévouées à la #FoodTech. Un réseau de mentors aidera chacune d’elle à franchir les étapes pas à pas de leur projet tout en bénéficiant d’un programme de formations à la carte. Il s’agit d’ailleurs du cœur de métier d’Etic qui s’appuiera sur les compétences de l’association SITOPIA afin de coordonner tous les acteurs et les événements qui se dérouleront au Château.

#LeChateau : pour produire et promouvoir l'agriculture urbaine



Les aménagements des 6 000 m² d’espaces extérieurs ont pour objectif de promouvoir l’agriculture urbaine. Expérimenter et cultiver son potager, mais aussi produire ses volailles, son miel, apprendre à réduire son impact carbone en compostant ses déchets sont autant de priorités portées par le projet. C’est ainsi qu’une plaine jardinière sera mise à disposition des habitants du quartier afin de partager des ateliers pédagogiques dans un esprit de ferme urbaine et d’apprendre aux habitants à cultiver son jardin en milieu urbain.

#LeChateau : pour transformer et partager 

Le rez-de-jardin du Château, accueillera à la lumière naturelle un incubateur culinaire de 400 m² afin de tester son concept et démarrer sereinement sa propre activité en se concentrant sur l’offre. L’espace disposera à la fois de cuisines privatives ou partagées (en orange), d’ateliers culinaires pour les clients corporate avec un studio multimédia intégré (en jaune) afin d’y réaliser des photographies et des vidéos et des événements institutionnels grâce à une cuisine pédagogique (en rouge). Les services proposés aux 20 concepts présents simultanément seront mutualisés : politique d’achats commune, livraison et distribution groupées et ils pourront profiter de conseils, formations et conférences thématiques autour de la transition alimentaire.

Cet accompagnement a été confié à UNITED KITCHENS qui sera en charge de gérer les projets et les ressources communes mises à la disposition de tous les partenaires.

#LeChateau : pour consommer, diffuser et commercialiser 

Le rez-de-chaussée haut sera consacré au foodcourt ou l’esprit snacking sera clairement représenté et sera administré par Robin Placet qui a fondé FOODENTROPIE à cette occasion. 300 m² plus une terrasse seront réservés pour tester les nouvelles recettes, accueillir les 20 concepts et les processus ouverts au public, aux événements corporates. Quatre mini pop-ups pourront également s’exprimer afin de proposer leurs produits et éprouver leurs créations au grand jour et affronter la réalité du marché. Robin Placet est à l’initiative de deux foodhackathons auxquels snacking.fr a participé. Robin milite pour une nutrition plus juste et responsable, afin de remettre du sens dans notre alimentation et comme il le dit si bien, nous nous alimentons plusieurs fois par jour et nos choix ont un impact sur notre environnement, notre santé et l’équilibre de tous. Aussi, cet entrepreneur engagé résolument tourné vers la #FoodTech aura à cœur de produire des événements fédérateurs et porteurs de sens au sein du Château tout en s’appuyant sur les infrastructures et sur les richesses humaines en présence dans un esprit de cohésion.

 

L’espace est modulable confie-t-il, il permettra d’accueillir des événements corporates où les industriels de l’agro-alimentaire pourront venir chercher des réponses, créer des performances culinaires uniques en s’appuyant sur des équipements et des espaces spécifiquement dédiés et envisager pleinement de changer le #Foodsystem et pas le climat… Les foodhackathons thématiques auront toute leur légitimité dans ces espaces afin de créer de nouvelles applications et définir des parcours utilisateurs particulièrement adaptés afin d’entrer dans l’usage de tous. Le digital est un outil et les datas que nous collecterons nous permettront d’améliorer nos processus chaque jour mais aussi d’être prédictifs dans la préservation de nos ressources naturelles tout en garantissant l’innocuité de nos aliments et en améliorant notre expérience, précise Robin. Le dispositif digital rendra le plus léger possible le moment de partage que vivra le consomm’acteur quel qu’il soit.

L’espace sera conçu comme une ballade bucolique, où les matières telles que le bois brut, le végétal, les murs gourmands côtoieront les popups food et le consommateur pourra décider à l’aide de son smartphone de son parcours gastronomique. L’irritant lié au paiement sera gommé car celui-ci aura été effectué en amont depuis le dispositif digital mis à sa disposition. L’objectif n’est-il pas de redonner du sens à ce que nous mangeons et de montrer comment et par qui l’aliment a été réalisé ?

Pour réussir cette prouesse ambitieuse, les espaces réceptifs modulables proposeront un amphithéâtre de 230 personnes et plusieurs salles de sous-commissions de 30 à 80 personnes. La créativité de Robin Placet connaît peu de limites et il proposera également des MOOC for food (des cours en open source digitaux), des brunches thématiques, des jeudis antigaspi et des ateliers où tout un chacun pourra apprendre à fumer son poisson, réaliser son chocolat ou bien ramener sa fraise pour en faire des confitures…précise-t-il avec un humour gourmand.

L’espace prévoit également une boutique de 40 m² afin de commercialiser la production de la ferme urbaine produite par le Château.

#LeChateau : Une initiative qui s'inspire d'expériences d'ailleurs

Comme nous vous le disions en introduction, les lieux d’incubation culinaire existent déjà avec chacun leur singularité à New York, Barcelone, et Copenhague. Plus près de nous, à Londres, nous trouvons également dans la capitale britannique, des incubateurs pour éprouver son concept avant sa mise sur le marché et son déploiement.

 

Box Park, situé dans le quartier Shoreditch, en est l’exemple parfait. Ce food court abrite des popups food dans des containers recyclés. Le restaurateur peut ainsi louer de manière éphémère son espace équipé pour une durée variable de 3 à 12 mois, et confronter son offre et son modèle économique aux consommateurs en direct avec une prise de risque limitée tout en bénéficiant d’une clientèle captive. C’est également l’occasion rêvée afin de rencontrer les business angels, les investisseurs qui croient en votre projet afin de le rendre transférable ensuite dans une exploitation traditionnelle et prendre son envol. L’initiative et l’esprit entrepreneurial sont ainsi encouragés. Le client est directement impliqué au travers d’une stratégie WIN/WIN et c’est aussi la clef du succès : il bénéficie d’une offre promotionnelle tarifée à – 50 %, en contrepartie, il s’engage à répondre aux restaurateurs sous forme de questionnaire ou d’entretien afin que ce dernier puisse améliorer son concept. C’est précisément le cas du restaurant Eatlelab qui pratique cette démarche avec réussite afin de toujours mieux performer.

Nous ne manquerons pas, les 22 et 23 septembre prochains, de rencontrer ces entrepreneurs innovants lors du Food Learning Tour, #FLTLondres, où la part belle sera faite à leurs retours d’expériences afin que vous puissiez bénéficier de toutes les alternatives et vous permettre d’intégrer vos utilisateurs au cœur de vos processus créatifs. Qu’attendez-vous pour vous inscrire ?

Pour conclure sur #LeChateau à Nanterre...

Nous ne pouvons qu’encourager cette démarche vertueuse qui met au cœur l’innovation culinaire, le partage avec le consommateur et le respect de la nature en milieu urbain. Nous avons tous hâte d’être déjà en mai 2017 afin de pouvoir profiter de ces infrastructures collaboratives et de cette ouverture d’esprit poussée par l’innovation. Peut-être que ces concepts auront du mal à trouver leur place le temps venu pour eux de voler de leurs propres ailes ; peut-être auront-ils du mal à partir d’un lieu attractif dans lequel ils auront pu s’exprimer… Mais oser n’est-il pas la meilleure promesse que l’on puisse se faire à soi-même ? Ah, si j’avais 20 ans de moins !…

crédits photos : Etic, agence py architectes, agence rouge

Ils construisent le projet #LeChateau ensemble 

Partenaires immobiliers :

ETIC, foncièrement responsable (preneur du bail emphytéotique de 50 ans) est gestionnaire du site

Groupe Caisse des Dépôts

Semna SOCIÉTÉ D'ÉCONOMIE MIXTE D'AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DE LA VILLE DE NANTERRE

Partenaires exploitation :

SITOPIA : mise en place et animation du lieu, association loi 1901 mandatée par ETIC - Armonia Pierantozzi, Chargée de projet Nanterre - armonia.pierantozzi@etic.co

UNITED KITCHENS : Incubateur culinaire Armelle Delaage – armelle.delaage@unitedkitchens.fr

FOODENTROPIE : consommer et diffuser, administration des espaces foodcourts et événementiels Robin Placet - @robin_inthefood

 

Vous avez l’air d’apprécier la #FoodTech ? alors vous aimerez aussi sur snacking.fr :

 

N’oubliez pas de partager vos expériences sur twitter @francesnacking et cet article, s’il vous a été utile, avec votre communauté !

#insnackingwetrust!

 Pascal PERRIOT @perriot_pascal  UMAMEET pour www.snacking.fr.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique