10 € de budget repas pour des jeunes adeptes du grignotage
Management & Franchise 0

10 € de budget repas pour des jeunes adeptes du grignotage

13 Octobre 2016 - 2128 vue(s)
Le grignotage est chronique chez les jeunes qui le pratiquent souvent parce qu'ils sautent un repas, mais aussi par gourmandise, ennui ou stress.

Les jeunes, étudiants et lycéens ont une alimentation peu équilibrée, voire irrégulière avec des habitudes de grignotage très installées alors que leur budget alimentation est assez faible, c’est l’une des grandes conclusions de l’enquête Opinion Way réalisée pour la SMEREP et publiée avant la journée Mondiale de l’Alimentation du 16 octobre.

Avec 10 € en moyenne par jour consacrés à leurs repas, ils sont tout de même 22 % des étudiants et 31 % des lycéens à y consacrer moins de 5 €. Un chiffre qui atteint même 42 % pour les lycéens d’Ile-de-France. 38 % dépensent entre 6 et 10 €.  L’enquête Santé de la SMEREP démontre que de nombreux repas sont sautés par les jeunes et compensés par du grignotage. C’est le cas pour 35 % des étudiants et 36 % des lycéens (c’est même 44 % pour les lycéens d’Ile-de-France). D’ailleurs 92 % d’entre eux grignotent entre les repas. 6 étudiants sur 10 le font par gourmandise (c’est 54 % pour les lycéens), 29 % déclarent le faire par ennui, pour passer le temps (25 % pour les lycéens), parce qu’ils sont stressés pour 25 % (18 % pour les lycéens). Autre enseignement du sondage, ce sont surtout les jeunes filles qui grignotent le plus par gourmandise (95 % contre 89 % pour les hommes), par ennui, stress ou de manière compulsive alors que les jeunes hommes grignotent surtout parce qu’ils n’ont rien mangé avant.

Malgré ces chiffres préoccupants, l’étude souligne tout de même que près de 40 % des étudiants font attention à avoir une alimentation équilibrée. 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique