#FoodTech : Transgourmet et Metro Cash & Carry prennent goût au digital !
Management 14

#FoodTech : Transgourmet et Metro Cash & Carry prennent goût au digital !

17 Novembre 2016 - 7876 vue(s)
Difficile de ne pas passer à côté de la digitalisation de la restauration au dernier salon EquipHotel 2016 qui vient de fermer ses portes. Si les restaurateurs, les bars, les restaurants et les sociétés de snacking, en particulier, éprouvent aujourd’hui le besoin de digitaliser leurs services afin de mieux servir leurs consommateurs, il apparaît encore difficile de faire le tri parmi toutes les solutions proposées sur le marché en 2016. C’est vrai qu’il y a de quoi en perdre son latin. Conscients du phénomène naissant en France, les distributeurs et grossistes en solutions alimentaires s’activent afin de faire face aux attentes de tous les restaurateurs et leur apporter des solutions qui soulagent leur quotidien et leur permettent de se concentrer sur leur business. Transgourmet et Metro Cash & Carry, gros acteurs du secteur, ont profité du salon pour présenter ou lancer leurs partenariats et leurs solutions. Chacune dispose d’arguments et de réponses différents suivant son positionnement et sa part de marché. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère où la FoodTech n’en est qu’à ses prémices... Snacking.fr s’est entretenu avec les deux acteurs et vous livre leurs visions...

Pas une semaine sans que nous n’évoquions telle solution ou telle levée de fonds par des startups de la FoodTech. Des sociétés qui ont puisé leur inspiration dans leur usage quotidien ou occasionnel des services de restauration et du snacking nomade et urbain. Elles se sont mises « à la place du consommateur » dans son acte d’achat et ont connu des désenchantements ou bien ont vu émerger un service qui restait à explorer et qui n’existait pas… encore. Leur solution digitale entrerait enfin dans l’usage de nos utilisateurs, la clef du succès. Elles remettent le local à l’honneur en intégrant la géolocalisation et puis surtout tiennent compte de l’intérêt pour le restaurateur de manière à créer un dispositif digital WIN/WIN/WIN : gagnant pour le consommateur, gagnant pour le restaurateur et gagnant pour la startup en créant de la valeur. Bienvenue dans la société de services !

 

Transgourmet : Favoriser l’expérience et la satisfaction du consommateur grâce au digital

 

Il était difficile de passer à côté de Transgourmet sur le salon et de son espace T avec ses 5 000 m² dédiés à la restauration et à ses partenaires. En lisière de son parcours origine et de son marché gourmand, se trouvaient les solutions digitales et son restaurant digital qui abritait la Brigade Digitale et plusieurs startups sélectionnées par le distributeur.

 

le site e-commerce de Transgourmet solution est mobile first.

Grégory Lanceplaine, Directeur de Transgourmet Solutions précise en préambule que « Transgourmet Solutions a refondu ces processus et ses initiatives en interne et en externe en 2008 à la suite de la fusion des différentes entités du groupe (Aldis, Prodirest, Eurocash…) ». La société propose alors à ses clients (chaînes de restauration, restaurateurs indépendants, collectivités, enseignes du snacking…) un dispositif digital novateur, en permettant à ses clients de commander et se faire livrer ses produits via un site e-commerce. Aujourd’hui, ce dispositif a pour objectif de fluidifier la prise de commandes (les vendeurs au call center sont devenus de véritables conseillers et la force de vente sur le terrain les vecteurs des valeurs de la marque), tout en apportant de nouveaux services d’optimisation du quotidien pour une cible professionnelle en quête permanente d’efficacité, de services et de rentabilité immédiate. Cet ancrage dans le digital, déjà ancien permet à Transgourmet de lancer officiellement son application sur le salon. 

Transgourmet

« C'est un succès", se félicite Grégory Lanceplaine, "car au bout d’une semaine, nous frôlons les 5 000 téléchargements ! Dans un monde qui va de plus en plus vite, l’utilisation du mobile (ou tablette) est réelle. Quoi de plus normal que de pouvoir passer ses commandes sur son mobile, de suivre sur son tableau de bord l’ensemble de ses commandes qu’elles soient effectuées en ligne ou depuis des canaux plus traditionnels. La vision du client est unifiée, la performance commerciale décuplée en privilégiant le conseil et l’accompagnement du client ». D’ailleurs, la société encourage les commandes sur son site e-commerce en offrant 3 % de réduction à ses e-shoppers et les performances sont croissantes chaque mois.

 

Lancement de e-quilibre gourmet 

Egalement éditeur de solutions digitales développées en propre, Transgourmet a profité du salon pour présenter sa nouvelle offre e-quilibre gourmet qui permettra au restaurateur d’établir son calendrier de production, tenir à jour ses fiches techniques et maîtriser ses coûts mais aussi calculer les valeurs nutritionnelles dans le respect de la loi INCO applicable dès le 13 décembre que le commerçant s’approvisionne chez Transgourmet et/ou avec des distributeurs de son choix. Les objectifs sont clairs : mieux performer et maîtriser ses coûts à l’instant T pour le restaurateur, mais aussi informer le consommateur final en lui apportant la transparence sur la provenance des produits, les allergènes contenus dans les plats ainsi que les valeurs nutritionnelles en un clic.  « A l’avenir, pourront se développer ceux qui n’ont rien à cacher en restauration », précise Grégory Lanceplaine. 
En 2016, le parcours client est enrichi de nouvelles fonctionnalités désormais disponibles grâce à l’avènement sur le marché de la FoodTech de startups nouvellement créées et aux services innovants. Nous avons rencontré durant le salon de nombreux profils différents : des restaurateurs perdus face à la digitalisation et d’autres en cours de développement avec un profil de businessmen, particulièrement ancrés dans le secteur du snacking qui souhaitent offrir à leurs clients de nouveaux services et puis surtout optimiser, maîtriser leur croissance. Notre mission est de les aider à mieux comprendre les dispositifs digitaux déjà performants et qui existent sur le marché de manière à soulager leur quotidien et offrir une expérience décuplée à leurs clients grâce au digital".

Des partenariats avec des startups

Gregory Lanceplaine annonce officiellement le partenariat entre Tiller Systems et Transgourmet Solutions sur le salon Equiphotel 2016 - #EH16 

Pour asseoir sa stratégie digitale et offrir sa brochette de services, Transgourmet Solutions s'est entouré de startups avec lesquelles la société construit des partenariats comme avec TillerSystems, la caisse réinventée, disponible sur Ipad.  "La caisse est la colonne vertébrale de toute exploitation : tout commence et tout finit par la caisse d’un restaurant quelle que soit son activité principale. C’est le point de départ de la digitalisation d’un restaurant. Il reste ensuite à compléter l’offre de services avec des solutions complémentaires comme la gestion du planning du personnel, la réservation en ligne, les solutions clic and collect ou les programmes de fidélisation". C’est ainsi que Transgourmet s’est entouré des startups comme Skello, Brigad, les Habitues, le verre connecté Swaf… qui constituent autant de solutions nouvelles à explorer. Sur le salon EquipHotel, le distributeur a souhaité mettre en relation les startups avec les restaurateurs afin de leur apporter de la visibilité, montrer à ses clients et à ses prospects qu'elle est en mesure de leur apporteur des solutions nouvelles face à de nombreuses interrogations sur le digital. "Derrière ces solutions, il s’agit également de vraies personnes qui ne font qu’améliorer leurs services et leurs fonctionnalités afin de mieux servir les restaurateurs et surtout le client, le consommateur dont nous dépendons tous au final !", précise Grégory Lanceplaine. Pour faire avancer les projets et les concrétiser plus rapidement, restaurants et chaînes de restauration sont et vont devenir des établissements pilotes où ces dispositifs seront testés afin d’être éprouvés puis approuvés…

Crédits : Business Lab, TillerSystems, DR

Lire aussi : #FoodTech : 10 startups que tout restaurateur moderne devrait connaître

 

 

Metro Cash & Carry : Aider les restaurateurs et les commerces indépendants à reprendre le pouvoir

De Gauche à droite : Paul Fedèle, Rédacteur en Chef de France Snacking et snacking.fr, en compagnie de Benjamin Poulard, Directeur de orderbird France
sur le Stand orderbird, Equiphotel 2016 #EH16.

C’est en se rendant dans le hall 7.1 du salon Equiphotel, dédié aux technologies digitalisées et aux systèmes de caisses, que l’équipe de la rédaction de snacking.fr a découvert sur le stand d’orderbird  la solution de Metro Cash & Carry : HoReCa Digital présentée en avant-première. Pourquoi sur le stand de la startup berlinoise créée en 2011 ? Le groupe Metro y a investi aux côtés de Digital + Partners un montant total de 16,5 millions d’euros. La start-up allemande a en effet levé, le 11 mai 2016, 20 millions d’euros pour s’implanter sur le marché français. L’occasion pour le Groupe Metro de renforcer sa stratégie et de faire bénéficier aux restaurateurs et aux commerçants indépendants des avantages majeurs apportés par le digital. Un partenariat qui pourrait être gagnant pour Orderbird qui compte 6 500 clients en Europe et lui permettrait ainsi de capitaliser sur l’expertise sectorielle de Metro Cash & Carry et d’accéder à la forte potentialité de son réseau clients. 

C'est donc sur ce stand que nous avons découvert le totem interactif développé par Metro Cash and Carry qui présentait sur le salon toutes les startups identifiées par le groupe pouvant aider les restaurateurs et commerçants. Nous y retrouvons un bouquet d’offres dont Culinary Agents, Extracadabra, Snapshift, ZenChef, Reputami, Orderbird, Eazeat, Lastable, Foodmeup, The Good Invest.

 

Installé en pilote depuis le 14 novembre à l'entrepôt Metro Cash & Carry de Bercy, au sein du parcours de caisses, l'objectif de ce nouveau dispositif est d'aider clairement les clients à comprendre les ressources digitales d’aujourd’hui. "Nous souhaitons le faire à partir des solutions que nous avons identifiées pour être durables, utiles et fonctionnelles qui vont rendre service aux consommateurs, aux commerçants et aux restaurateurs indépendants", précise Régis Bertrand, en charge de la digitalisation chez Métro. Si le digital fait partie de la stratégie de nombreuses chaînes de restauration et de collectivités, ce n’est absolument pas le cas de notre cœur de cible : les restaurateurs et les commerçants indépendants. Nous sommes intimement liés : s’ils ne vont pas bien, nous n’irons pas bien non plus et il faut absolument les aider à reprendre le pouvoir de leur image et de leur communication.  Pour Metro, le digital et ses partenaires peuvent leur permettre de se battre à armes égales. Et dans cette bataille, la caisse constitue l’élément central de toute activité de restauration, d’autant que le système législatif et fiscal est favorable compte tenu des échéances à venir. Et Régis Bertrand de préciser que la digitalisation des métiers de bouche, de la restauration et des épiciers est déjà présente chez Metro depuis 2008 à travers un dispositif e-commerce et livraison aux clients. 

 

METRO Accelerator powered by Techstars 

En 2015, Metro a imaginé  "Metro Accelerator powered by Techstars", un incubateur encourageant les startups à proposer des solutions numériques pour les secteurs de la Gastronomie, de l’Hôtellerie et des Métiers de Bouche afin de ré-enchanter le parcours client.  "Le mode de vie numérique des clients est Phygital dans tous les secteurs du commerce online ou offline et la restauration indépendante ne doit pas être en reste. Cette modification socio-économique profonde est une rupture et impose aujourd’hui au point de vente local des exigences d’un tout autre registre. En plus d’être associé à la communication avec le client, le paiement doit désormais rimer avec plus-values, interaction intelligente et analyse de données toujours plus ingénieuse afin de mieux performer et de répondre à l’agressivité des leaders du marché à armes égales».

Un projet digital global dévoilé lors du prochain Salon Sirha, fin janvier.

Régis Bertrand nous précise alors qu’ « une trentaine de startups seraient identifiées d’ici la fin de l’année et que le salon Sirha sera alors l’heure pour Metro Cash & Carry France de dévoiler celles en mesure d’apporter de véritables réponses tangibles aux restaurateurs et commerces indépendants. Ces sociétés sont très nouvelles, certaines disparaîtront, nous tenons à honorer le contrat de confiance que nous avons avec nos clients depuis plus de 40 ans. Nous les testons également auprès d’établissements pilotes et partenaires avec lesquels nous pouvons réaliser de réels essais grandeur nature. Test and Learn ».

 

Afin de fédérer le réseau, Métro a lancé le 11 octobre dernier la Journée des Restaurateurs et Commerces indépendants

Afin de montrer son ancrage dans le digital mais aussi soutenir son coeur de cible,  les commerçants et artisans indépendants, Metro Cash and Carry France réalise sa première vidéo virale à l'automne 2016 autour d'un événément communautaire. Cette vidéo, tournée sur les quais de Paris au pied de la Cathédrale Notre-Dame, a été vue plus d’un million de fois et a permis de fédérer plus de 13 000 artisans.

Crédits : DR, Metro Cash & Carry 

S’il nous fallait conclure (pour l’instant)…

 

La transparence initiée par les réseaux sociaux a profondément bouleversé la façon qu’ont les enseignes de se raconter, même en restauration. Apparues à l’aube du IIIème millénaire aux Etats-Unis dans un premier temps, Tripadvisor, Booking.com et consors ont rapidement traversé l’Atlantique en apportant une nouvelle dimension aux secteurs de la restauration et du tourisme… Le consommateur a enfin pu s’exprimer, a fait part de ses expériences et de ses émotions sur ces plateformes sociales et collaboratives pour devenir consomm’acteur et revendiquer la notion de rapport qualité-prix en toute transparence afin de servir chacun d’entre nous et remplacer le fameux « bouche à oreille ». Ça, c’était avant. Voici poindre l’ère du web 3.0 centré sur l’individu et ses centres d’intérêts où la proximité est le maître mot pour tout entrepreneur ou marketeur modernes. Cette notion de proximité est d’autant plus encouragée par l’adoption par les utilisateurs du mobile, l'outil shopping universel d'aujourd'hui.

Nous ne pouvons qu’encourager ces initiatives afin d’éduquer les commerçants que vous êtes à mieux comprendre les solutions qui vous sont proposées afin de (re)prendre le pouvoir de votre communication et de votre image : elles possèdent ainsi un avantage concurrentiel certain sur les autres distributeurs et sont pro-actives dans l'écoute du marché et de l'évolution socio-culturelle de la société d'aujourd'hui. 

Trangourmet Solutions et Metro Cash & Carry ont réalisé des choix communs : ceux de construire en premier lieu des partenariats avec des systèmes de caisse (sur Ipad), le véritable point d'entrée de toute transformation digitale, dispositif à compléter par d'autres solutions complémentaires afin de soulager le restaurateur dans ses tâches quotidiennes. Il convient de rester prudent quant à la scalabilité de ces entreprises encore très jeunes. Le principal point à résoudre, aujourd’hui, afin de rendre ces solutions plus efficientes, est d’interfacer ces dispositifs sur un support unique afin de ne pas se retrouver avec plusieurs écrans à gérer simultanément. Mais le HUB management (interfaçage de toutes vos données d’un point de vue collaboratif) n’est plus qu’un détail.

Enfin, et pour en finir aujourd’hui, n’oubliez pas que plus le digital est présent dans notre quotidien, plus l’expérience physique via nos cinq sens est importante, ce qui est rassurant quand il s’agit de faire plaisir et recevoir chaque jour !

 

A découvir, la transformation digitale du Groupe Leduff qui investit 5 M€ dans la digitalisation de Brioche Dorée et de Del Arte

Lire cet article sur snacking.fr

 

 

Si cet article vous a plu, et nous l’espérons, n’hésitez pas à le partager, vous aussi avec votre communauté, de laisser un commentaire ou bien de contacter la rédaction.

Si vous préférez que l’actualité vienne à vous, régulièrement, n’hésitez pas à nous suivre sur Twitter, follow @francesnacking !

#InSnackingWeTrust! 

Pascal PERRIOT @perriot_pascal, UMAMEET pour snacking.fr.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique