Edmond joue la carte du bio et du sans gluten
Tendances 15

Edmond joue la carte du bio et du sans gluten

28 Novembre 2016 - 1714 vue(s)

Ouvert depuis juillet dernier,  Edmond a ouvert ses portes sur une surface de 200 m² au 90 rue de Rennes (6ème), en lieu et place d’un magasin de meubles. Concept hybride, il se veut une épicerie urbaine mélangeant le principe de la supérette bio et de l’univers snacking avec 4 kiosques positionnés dès l’entrée du magasin.

Edmond

L’offre snacking en première ligne

Du salé au sucré, le client est guidé dans ses choix. Premier kiosque, Panivanda est consacré au panini, avec 5 recettes conçues par le chef étoilé Akrame Benallal. Ces recettes - qui varieront en fonction des saisons -  sont livrées chaque matin.

2stop au stand gluten free. Au choix, des recettes de pâtes qui sont à mixer avec une des quatre sauces «maison». Auxquelles on peut ajouter un dessert et un jus. Le tout, sans gluten et livré frais, chaque jour.

3e arrêt avec le stand de la marque Good Organic Only qui a été lancée par l’ex Miss France Mareva Galanter. En fonction des saisons, on y trouvera ses jus bios et même quelques boosters de jus d’aloe vera pressé à froid. Petite note sucrée avec « Me », le 4ème kiosque dédié à l’éclair, avec des déclinaisons sucrées et salées imaginées par le pâtissier Grégory Cohen.

Edmond

Une supérette au fond du magasin

Souhaitant être un food store global, Edmond propose aussi une offre libre-service à l’image des supérettes urbaines, avec plus de 2 500 références et donne la possibilité d’acheter de la viande fraîche issue d’éleveurs français et impliqués dans une production raisonnée. On trouve également une offre de vrac (fruits secs, noix, amandes…) 100 % et un rayon sans gluten, facilement identifiable par le client.

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 21h, ce point de vente compte réaliser un chiffre d’affaires d’1,5 M€ en année 1. La duplication est déjà à l’ordre du jour, avec une autre inauguration annoncée d’ici fin 2016 et 5 créations en 2017 dans la capitale. Soit un plan de marche assez ambitieux.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique