Le bio, un moteur de croissance
Tendances 6

Le bio, un moteur de croissance

28 Novembre 2016 - 3365 vue(s)
Les entreprises agroalimentaires spécialistes du bio connaissent une croissance toujours soutenue, boostées par un véritable attrait du consommateur Français

Le bio poursuit son ascension selon les résultats d’une étude menée par le cabinet Asterès pour Natexbio, la fédération des entreprises de transformation et de distribution de produits biologiques et écologiques. Celle-ci témoigne d’une croissance « exceptionnelle » pour l’ensemble des secteurs du bio : cosmétiques, compléments alimentaires, produits d’hygiène, textiles bio mais aussi et surtout le segment agroalimentaire, premier concerné en tant que marché traditionnel de la transformation bio. Outre les nombreuses créations d’entreprises du secteur, le chiffre d’affaires des sociétés de transformation agroalimentaires bio « enregistre une croissance à deux chiffres en « sortie d’usine » : +18% en 2014 et +15% en 2015 », précisent les conclusions de l’étude. Un dynamisme on ne peut plus remarquable que le contexte global reste pour le moins difficile avec, à titre de comparaison, un CA global de l’industrie agroalimentaire en France atone (+1% en 2014, 0% en 2015).

Un mouvement de fond en faveur du bio

En 2015, les entreprises de transformation de produits agroalimentaires bio en France pèseraient ainsi un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros en « sortie d’usine ». Ces entreprises font preuve d’une vitalité exceptionnelle : leurs effectifs ont augmenté de + 11 % entre 2012 et 2015 et leurs investissements ont progressé de + 80 % en 2014 et de + 50 % en 2015 vs 2014. L’étude souligne également le caractère moteur des sociétés de transformation agroalimentaires bio en matière d’innovation. Plus d’1 sur 2 a lancé un nouveau produit en 2015 et en 2014, des produits inscrits au cœur de l’actualité pour répondre aux nouvelles attentes des consommateurs. En effet, d’après les chiffres publiés par l’Agence Bio, près de 9 Français sur 10 (89 %) auraient consommé des produits alimentaires bio en 2015 contre seulement 54 % en 2003. 65 % des Français en consommeraient même régulièrement, au moins une fois par mois, contre 37 % en 2003..

Des enseignes spécialisées bio motrices de croissance

La progression globale des transformateurs certifiés bio repose notamment sur les réseaux de distribution spécialisée, premier facteur de croissance des ventes en France. Les enseignes bio en réseau connaissent une trajectoire similaire aux transformateurs : hausse du chiffre d’affaires (+ 14 % en 2015), amélioration des marges (de 2,1 % en 2013 à 4,1 % en 2015) et accélération de la capitalisation (+ 25 % en 2015).

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique