La promo érigée en stratégie d'achats
Tendances 21

La promo érigée en stratégie d'achats

1 Décembre 2016 - 2285 vue(s)
La quête de bons plans est devenue, en l'espace de 10 ans, partie intégrante des pratiques d'achats des restaurateurs selon une étude récemment présentée par le cabinet Food Service Vision. Mieux, leurs fournisseurs et distributeurs en ont fait un véritable lever d'action pour faire découvrir leurs nouveautés via la promotion.

La chasse aux bonnes affaires, les restaurateurs y sont désormais rodés à en croire l’étude présentée par Food Service Vision à l’occasion de sa 1ère matinée-débat consacrée aux promotions et organisée le 24 novembre dernier. En effet, le cabinet spécialiste a ainsi estimé à 25% la part des achats effectués par les restaurateurs après une incitation promotionnelle.

« Cette pratique promotionnelle s’est énormément développée, jusqu’à s’inscrire au cœur des comportements d’achat des restaurateurs » précise François Blouin, le fondateur de Food Service Vision.

 

 

4 restaurateurs sur 5 interrogés indiquent ainsi que la promo est « importante » dans leur métier. Et pour cause ! S’ils sont 76% des professionnels du secteur à se constituer une liste de « courses » avant de passer leurs commandes, ils sont 64% à indiquer pouvoir en sortir au gré d’achats d’impulsion, guidés par les promotions. Rien d’étonnant donc à ce que les distributeurs aient largement renforcé les investissements promotionnels ces dernières années : le nombre d’insertions promo a ainsi progressé en 10 ans de +36% sur l’alimentaire. C’est même +91% sur les boissons en l’espace de seulement 8 ans.

La promo prime à l’inno

Si 85% des restaurateurs se disent à la recherche d’un prix toujours plus attractif, on observe justement une évolution dans la stratégie des distributeurs quant à leur matière d’aborder le volet promotionnel. En effet, l’étude précise que la part des nouveautés dans le volume de promotions a doublé en l’espace de 10 ans. « La promotion est devenue un levier de vente à part entière qui permet aux distributeurs de faire découvrir leurs nouveautés. C’est un véritable vecteur de communication qui va bien au-delà du seul effet prix », résume François Blouin. Lorsqu’on interroge les restaurateurs sur leurs attentes vis-à-vis de la promo, ils sont 88% à espérer d’avantage d’informations sur les produits, 87% à aspirer à davantage de produits locaux et donc 77% à vouloir une mise en avant des nouveautés.

Ce bon vieux catalogue…

Par ailleurs, près de 3 restaurateurs sur 5 (59%) aimeraient recevoir des promotions plus adaptées à leur restaurant et 57% souhaiteraient être informés davantage en amont des promotions. Cette personnalisation espérée pourrait demain se faire via des leviers digitaux. Sauf que les restaurateurs restent encore très attachés à leur catalogue papier qu’ils sont 99% à utiliser ! Seuls 18% en consultent également aujourd’hui la version digitale même s’ils sont 32% à se dire prêts à basculer vers des usages digitaux... 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique