Servon-sur-Vilaine, nouvelle plateforme logistique Bridor du Groupe Le Duff tournée vers le monde
Food & Beverage 3

Servon-sur-Vilaine, nouvelle plateforme logistique Bridor du Groupe Le Duff tournée vers le monde

5 Décembre 2016 - 1438 vue(s)
Louis Le Duff, entouré de ses cadres et des politiques locaux, a procédé à la pose de la première pierre de l'extension de son usine Bridor de Servon-sur-Vilaine en Bretagne.

LeDuffBridorC’est en compagnie de son nouveau directeur de production Gaëtan Jegoux et de son nouveau directeur commercial et marketing Philippe Morin, accompagné de la directrice Générale du groupe Maryvonne Guillou, des politiques locaux, que Louis Le Duff a procédé à la pose symbolique de la première pierre de l’extension de son usine Bridor de Servon-sur-Vilaine. 40 ans après avoir créé son groupe, et alors qu’il vient à peine d’inaugurer son nouveau siège à Rennes, le très charismatique patron a expliqué qu’il était clairement tourné vers l’avenir et qu’il s’armait en conséquence, lui qui vise ni plus ni moins un doublement de son activité à l’horizon 2020. Il aura investi près de 400 M€ sur 5 ans pour agrandir ses outils de production et de stockage.

Avec ce nouveau bâtiment qui sortira de terre à l’horizon janvier 2018, il disposera de ce qui sera un véritable centre stratégique de stockage et de distribution à l’échelle de ses sites de Servon-sur-Vilaine (70 000 hectares) et de Louverné mais pas que... Alors que Louverné va être agrandi de 35 000 m² d’ici à 2020 pour accueillir 2 lignes supplémentaires de production. Début 2018, Servon aura donc une capacité de 36 000 palettes et sera dédié à la préparation de commandes automatisée ainsi qu’un stockage temporaire des produits avant expédition.  « Il n’y a de valeur que l’homme pour faire ses conquêtes », a rappelé Louis Le Duff qui voit grand.

« Nous nous armons pour dépasser les 1 milliard de CA pour Bridor à l’horizon 2020 contre 600 millions aujourd’hui alors que le groupe réalisera au total près de 2,01 md€  de CA cette année », a ajouté Philippe Morin, non seulement en France où l’activité du groupe a connu « une progression à deux chiffres » en 2016 sur un marché atone, qu’à l’étranger où la nouvelle stratégie vise à multiplier les filiales : « Nous espérons en compter une trentaine à 3 ans », a indiqué Philippe Morin qui souligne vouloir ainsi animer la marque de manière dynamique aux côtés des distributeurs.

LouisLeDuffGaëtanJegouxPhilippeMorin

Gourming.com, une market place BtoB en préparation

Lors de cette pose de pierre inaugurale,  le boulanger industriel a également évoqué rapidement mais sûrement le nom de Gourming.com, contraction de Gourmet et Sourcing, une market place web BtoB internationale qui a tout d’un véritable bras armé pour conquérir le monde. L’idée, peut-on découvrir sur le site gourming.com est de mettre en relation les professionnels français qui s’installent à l’étranger et les producteurs français et de leur livrer tout un ensemble de produits « Made in France » Affaire à suivre…

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique