Digitalisation, Patàpain en ligne avec son offre traiteur
Management 1

Digitalisation, Patàpain en ligne avec son offre traiteur

14 Février 2017 - 1075 vue(s)
La chaîne de boulangerie-restauration avance dans la digitalisation de son offre. Elle propose dorénavant toute son offre traiteur en commande et paiement en ligne.

L’heure est à la digitalisation pour le réseau spécialisé dans la boulangerie et le snacking, qui compte 46 unités (dont 3 franchisés) pour un volume d’affaires sous enseignes de 56 M€TTC (+ 4 %). « Après la mise en place en 2015 d’une solution de fidélisation qui compte déjà 30 000 inscrits sur les 100 000 porteurs de carte, l’année 2016 nous a permis de monter une marche supplémentaire en digitalisant toute notre offre traiteur -à l’échelle de la totalité du réseau- pour la proposer en commande en ligne », explique Pascal Prély, codirigeant de la chaîne avec son frère Stéphane qui confirme une stratégie de cross-canal et de volonté de développer le e-commerce.

Une place de parking dédiée

patapain

L’ensemble de l’offre « traiteur » est dorénavant proposée en ligne à travers 3 onglets : les cocktails et apéritifs, les box à partager puis les desserts et petites douceurs. Des propositions à commander 48 h à l’avance et qui peuvent être également personnalisées si besoin. « Dans cette transformation digitale, nous restons très attentifs au parcours client, à l’accueil et au conseil qui sont parties prenantes des valeurs de la marque », ajoute le patron de la chaîne. Sur le nouveau concept de bâtiment Patàpain, ouvert à Noyers s/Cher non loin du zoo de Beauval, une place de parking a même été réservée pour les personnes qui ont commandé en ligne et qui viennent retirer. 

 

Le click & collect, la prochaine étape

Alors que le service a reçu un bon accueil, Pascal Prély pense déjà à l’étape suivante, celle qui consistera à digitaliser une partie de sa restauration pour offrir à ses habitués un coupe-file avec comptoir dédié « qui pourrait être celui servant à l’activité boulangerie pure car les deux flux restauration et boulangerie sont aujourd’hui déjà séparés pour limiter l’attente ».

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique