Popeyes, l'autre pro du poulet veut montrer les muscles en France et annonce 100 unités à 2027
Communauté 25

Popeyes, l'autre pro du poulet veut montrer les muscles en France et annonce 100 unités à 2027

10 Mars 2017 - 3942 vue(s)
Le n°2 américain du poulet ne fait plus que lorgner sur la France, il ouvrira 2 unités cette année dans la région Occitanie, porté par la foncière immobilière BBFD et le groupe d’investisseurs Lodarest qui a pris la master franchise pour la France. Plus de 100 unités de ce snacking très poulet et seefood sont attendues dans les 10 ans.

Le débarquement des américains se poursuit. Les enseignes d'outre-Antlantique arrivent une à une en Europe et pour beaucoup choisissent de commercer par la France. Dernière en date, Popeye Louisiana Kitchen et ses 2 500 unités dans le monde, challenger de KFC. « Nous avons prévu un fort développement principalement en bâtiment solo en périphérie avec drive même si les deux premiers exemplaires signés pour 2017 seront situés dans des centres commerciaux », explique à snacking.fr Loïc Bernard, président de la master franchise montée pour l’occasion et baptisée Lodarest SAS. Ces deux unités dont les baux ont été signés et qui permettront à l’enseigne de prendre ses marques, seront situées dans le sud de la France, plutôt côté Languedoc, nous dit-on. Et Loïc Bernard de préciser avoir déjà présigné près de 20 autres emplacements en France.

 

 

popeyes

Des racines Cajun et créoles pour un snacking poulet et seefood frits

Et le patron de Lodarest, qui a longtemps travaillé dans la fusion-acquisition de miser sur un marché hexagonal aujourd’hui plus ouvert, plus mature et prêt à accueillir une nouvelle enseigne différente de la concurrence qui souhaite se positionner sur un TM à 8-9 €.

« Popeyes, originaire de la Louisiane, plaira aux français par ses racines Cajun et créoles. Nos produits frits, sont goûteux et marinés au préalable 12 heures et ne se limitent pas au poulet mais aussi aux produits de la mer avec des crevettes et calamars frits », indique Loïc Bernard, président de Lodarest.

Comme à son habitude lorsqu’il sort de ses frontières et qu'il confie une master franchise, Popeyes (2000 adresses aux US depuis 20 ans, 200 en Turquie, 120 au Canada, 120 en Corée et près d'une vingtaine de master franchise signées), compte bien s’adapter aux goûts des français avec toute une réflexion menée actuellement sur ses recettes de marinades et ses sauces pour ses tenders, ses bonless, ses wraps ou encore ses bugers et fruits de mer.

La chaîne qui voit grand en France s’appuiera sur la foncière BBFD pour porter l’immobilier tandis que Lodarest gérera le développement (sous la houlette de Didier Grespier), le foncier et l’opérationnel. Elle mise sur ses différences pour marquer des points en termes d’offre, d’activité (elle annonce + 30 % de CA moyen supérieur par restaurant à son concurrent aux US) et construira des établissements de 300 à 400 m² de 60 à 100 places assises. Et le Président de Popeyes International Andrew Skehan, d’insister sur le lien étroit de la marque avec la France de par ses menus inspirés des plats typiques de la Louisiane mais aussi de « sa fierté de travailler avec Lodarest et son équipe expérimentée pour développer Popeyes en France ». 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par couleurframboise le 16/03/2017 à 11:40
la série de magasin amaricain "popeye" pour la spécialité de recette à base de poulet ne précise pas l'origine des poulets..dommage
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique