#congressnacking : 4 stratégies digitales très powerfood en restauration
Management & Franchise 9

#congressnacking : 4 stratégies digitales très powerfood en restauration

5 Mai 2017 - 2851 vue(s)
Pourquoi s’inspirer de ces concepts dont certains ont été lauréats de la Snacking Academy 2017 ? Comment ces jeunes sociétés sont-elles parvenues à émerger cette année, au-delà du produit en créant un besoin auprès des consommateurs avec et grâce au digital ? Mersea, Mardi Crêpe Club et Fuumi, malgré leur courte existence, ont réussi la prouesse de conquérir et fidéliser une clientèle urbaine pas si facile à séduire avec des concepts très novateurs. Quant à la Mie Caline, elle parvient, plus que jamais, à attirer les fameux millénnials dans ses nombreuses implantations et à conserver son socle de clients habituels en s’adressant ainsi à des cibles radicalement différentes…  En avant-première, et avant le grand rendez-vous du Congrès du Snacking du 8 juin durant lequel ces sociétés interviendront ou présenteront leurs concepts et leurs visions, découvrons ensemble les clefs de leur succès et de leur stratégie digitale.

Etablir une stratégie digitale et une présence sur le web ne se résume pas à ne parler que de soi et de ses produits. Il convient d’établir des territoires de rencontres avec ses consommateurs en fonction de votre promesse. Il s’agit d’un véritable contrat de confiance que vous devez établir avec eux. L’interactivité, l’écoute de vos clients doivent être au centre de votre projet de communication. C’est ainsi que les enseignes sur lesquelles nous nous attardons ci-dessous, Fuumi, Mardi Crêpe Club, Mersea mais aussi La Mie Caline pour évoquer un réseau installé, ont su établir des échanges nourris avec les consommateurs de produits fast casual et de restauration nomade. Cela tombe bien, car snacking et digital ont tout pour s’entendre : rapidité, mobilité, snacking content, vivre une expérience, parler vrai… sont autant de possibilités afin de créer un lien durable avec les millenials, les consommateurs d’aujourd’hui et de demain, connectés à chaque instant, communautaires et désireux de solutions de restauration pour qui le plaisir est le leitmotiv. Toutes ces enseignes seront d'ailleurs présentes dans quelques semaines au Congrès du Snacking, le 8 juin à Paris, pour évoquer plus en détail leur stratégie.

Fuumi : Partager l’expérience du voyage et du dépaysement 

« Ce fast-food japonais va révolutionner la culture du sushi »

Le concept Fuumi est avant tout le fruit d’une rencontre entre celle d'un couple de jeunes vénézuéliens pour qui le mariage des cultures est important avec des cuisines venues de deux continents différents. Le résultat se traduit par un produit hybride, métissé de saveurs asiatiques et sud-américaines totalement incongru et jamais vu au-delà du concept marketing en lui-même. Evidemment, les foodistas, les hypsters se sont emparés du phénomène. Le sushi est un succès en France et la cuisine mexicaine également... On apprécie chez Fuumi leur capacité à partager naturellement leur passion du voyage et de l’évasion par la culture culinaire avec les internautes.

Ils parviennent à théâtraliser leur changement de décor tous les 6 mois en racontant une histoire toujours autour de la fusion entre le Mexique et le Japon. Ces murs sont réalisés en collaboration avec des streets artists Parisiens sélectionnés par leurs clients via les réseaux sociaux (facebook et Instagram) et suscitent ainsi le partage de ces images. N’oublions pas que le web est communautaire.

Egalement, les produits signature, les sushi-cakes et les sushi-donuts sont régulièrement mis en scène au travers de supports médias très brandés et identitaires de la marque que tout un chacun peut ainsi partager. D’ailleurs, une grande partie des images et des posts sont issus de leurs fans, lesquels sont en relation avec une communauté importante et permettent ainsi de remercier leurs ambassadeurs les plus emblématiques. Une belle manière de partager le voyage, le dépaysement à Paris et en région Parisienne… ce que recherchent 7 Français sur 10 dans leur approche alimentaire (mais pas que...) selon la dernière étude food + marketing par Google.

On apprécie, également, un compte Instagram particulièrement respectueux de la marque avec une unité de couleur qui valorise le concept établi autour du voyage et de l’évasion. Les couleurs, les matières, le stylisme des images travaillées en « flatlay » (vue du dessus) soutiennent la promesse de Fuumi.

N’oubliez pas qu’Instagram devient aujourd’hui le média qui influence le plus notre manière de choisir, sélectionne le restaurant dans lequel nous allons prendre le repas et qu’il s’agit du réseau social le plus gastronome du moment !

 

Mardi Crêpe Club : Valoriser et réinventer un produit patrimonial, la crêpe

« La gourmandise nest pas un vilain défaut »

Voici un produit terroir très identitaire, même patrimonial, la crêpe, que nous envient de nombreux touristes lorsqu’ils se rendent dans notre pays. L’inspiration de Mardi Crêpe Club ? Mardi Gras, tout simplement !

Ces jeunes entrepreneurs ont réussi le pari de réinventer la crêpe, personnalisable à l’envi – ils l’appellent la mardise -, et ont d’ailleurs breveté leur procédé de fabrication. L’objectif ? Rendre ce produit contemporain, répondant à tous les critères du nomadisme, et servi dans un écrin recyclable afin de ne pas se salir les mains.

Les réseaux sociaux utilisés par l’enseigne (Facebook, Twitter et Instagram) permettent de valoriser cette innovation : on y présente l’écrin dans des univers différents mais également en les reliant aux événements calendaires qui ponctuent, fort heureusement nombreux, notre année : la chandeleur, mardi gras, journée des droits de la femme…

Ce qui permet de créer un lien avec les consommateurs forts et avec tous les afficionados de la crêpe, et ils sont nombreux. Au travers de leur communication, qu’il s’agisse de supports multimédias telles que les images et les vidéos, Mardi Crêpe Club réussit à valoriser un lifestyle unique et au top de la modernité.

Le ton, le wording utilisé par l’enseigne est choisi pour valoriser les équipes (les membres du club) et favoriser le partage avec la communauté en utilisant les hashtags les plus pertinents : #fastcasual #fastgood #foodpic #healthyfood #yummy…

Le compte Instagram est également très bien tenu et permet de valoriser les matières premières utilisées tout comme les équipiers à la tenue brandée et les producteurs partenaires autour d’un kaléidoscope coloré, gourmand et festif dans l’univers de la marque.


 Retrouvez ces concepts lors du prochain Congrès du Snacking le 8 juin au Pavilon Royal à Paris ! 
Un rendez-vous exclusif et de networking, réservé aux participants du #congressnacking.
 

Mersea : Eduquer le consommateur autour de la consommation de poisson

« Nous croyons que l’on peut manger du poisson sans y laisser sa peau, sur le pouce ou en prenant son temps autour d’un bon verre de vin ».

Voici un segment marketing, choisi par l’enseigne, osé, celui de faire manger du poisson, un fish and chips, sa signature, à une clientèle plutôt encline à déguster de la viande en burger ou bien adepte de la cuisine healthy et de poke bowls très en vogue actuellement. D’autant plus que le poisson frais et préparé par un chef doublement étoilé, Olivier Bellin, a pour réputation d’être onéreux. Alors il faut prendre le problème autrement. Mersea décide alors de produire une vidéo et nous entraine dans un rap chanté et singé par les Mersea Boyz afin d’évangéliser les consommateurs à manger un poisson sans arête, accessible, frais et non surgelé…

A quoi bon se prendre au sérieux tout en travaillant sérieusement et vanter sa promesse autrement que par des mots ? L’objectif ? S’adresser à des consommateurs zappeurs qui ne disposent que d’une minute trente pour s’informer et conquérir les fameux millennials, cœur de cible de l’enseigne.

Mersea s’adresse également à ses fans, les fishlovers, en reprenant un wording décalé : on a fait du bon bulot, le M in black pour le burger à l’encre de seiche… ce qui ne manque pas d’engager sa communauté sur Facebook, Twitter et Instagram et permet de parler de ses produits tout en privilégiant l’humour, la dérision et le plaisir de partager un moment savoureux autour du poisson.

Mersea présente un concept hybride autour de 3 offres de services distinctes : la vente au comptoir et à emporter le midi, une carte after-work basée sur le partage et les planches apéro et une restauration assise plus traditionnelle le soir en intégrant la livraison via les plateformes habituelles.

Afin de fluidifier le service et gérer les flux aux heures de pointes, elle se sert des outils de Facebook pour relayer ses promotions commerciales, ne disposant pas de service de commande en ligne. Une promotion, valable jusqu’à fin juillet 2017 permet de profiter d’une boisson gratuite pour toute commande sur place ou à emporter.

Le compte Instagram de Mersea où l’enseigne valorise le lifestyle de son établissement, ses produits et où elle partage également les publications délivrées par ses fans encourageant ainsi la vitalité de son offre.

 

La Mie Câline : Cultiver le mythe de sa marque et de sa signature

« Une petite, une MAXI faim ? La Mie Câline, proche de chez vous ! »

« Bienvenue à La Mie Câline ! Cet espace est animé par Anne et Astrid » est le message de bienvenue qui permet à la marque d’humaniser la relation virtuelle au-delà de l’écran et de tenir la promesse : être proche de vous.

Si La Mie Câline multiplie les actions et les partenariats afin de cultiver le culte de sa marque en sponsorisant Arnaud Boissières, le skipper de La Mie Câline durant le Vendée Globes durant 3 années consécutives, ou bien en se rendant dans les régions françaises isolées avec son foodtruck, elle sait cependant utiliser le meilleur des outils social media.

Facebook, en particulier, est le réseau social privilégié par la marque où elle concentre sa plus grande communauté de fans. Elle emploie Messenger en tant que chat afin de répondre à toutes les questions en direct et à l’instant T. Cependant, elle a su créer une autre page Facebook, Les Cookies de La Mie Câline, afin de fédérer pas moins de 114 000 fans autour de son produit signature où l’enseigne poste et s’amuse avec son célèbre cookie carré. Si la commercialisation de ses produits est une finalité, c’est surtout un véritable moyen d’expression dévoué au culte du cookie et réalisée pour ses fans.

Ils peuvent ainsi s’exprimer où la médiation se régule tout naturellement, poster leurs envies et leur instants préférés autour du cookie, laisser s’exprimer leur créativité, leurs émotions, avoir accès à des produits éphémères en exclusivité.

La Mie Caline perçoit ainsi les préférences de ses fans et peut ainsi bénéficier d’un brainstorming d’envergure dont elle peut se servir afin d’adapter au mieux sa communication et son orientation marketing…

 

Retrouvez ces concepts lors du prochain Congrès du Snacking le 8 juin au Pavilon Royal à Paris ! 
Un rendez-vous exclusif de networking, réservé aux participants du #congressnacking.

 

Que faut-il retenir de ses stratégies digitales très powerfood ?

OSEZ !

La stratégie digitale et tout particulièrement le social media sont particulièrement installés auprès du coeur de cible que sont les millennials et ils ne sont pas prêts à en changer dans les années qui viennent.

Aussi, afin de vous démarquer et déclencher le fameux coup de cœur - celui qui vous fera sortir du lot pour devenir la vache pourpre et susciter l’envie -  selon le conseil de Seth Godin, LE spécialiste du webmarketing, il va vous falloir redoubler d’efforts et faire preuve de créativité pour y parvenir.

Nous sommes aujourd’hui installés dans un système bien encombré et il convient d’utiliser tous les outils digitaux mis à notre disposition et qui ne cessent d’évoluer en permanence.

Enfin, et pour en finir aujourd’hui (et presque comme toujours), n’oubliez pas que plus le digital est présent dans notre quotidien, plus l’expérience physique via nos cinq sens est importante, ce qui est rassurant quand il s’agit de faire plaisir et recevoir chaque jour !

Si l’envie de réagir, voire de commenter cette approche très personnelle de la stratégie digitale de ces enseignes de restauration innovantes vous faisait plaisir… ne vous privez pas !

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique