#FoodTech: avec Citron et Hello Gaston, l’intelligence artificielle en restauration est annoncée
Management 14

#FoodTech: avec Citron et Hello Gaston, l’intelligence artificielle en restauration est annoncée

30 Juin 2017 - 4427 vue(s)
Live vidéo, Live Chat, Live Tweet, Live messaging… Si jusqu’à présent le focus des marques s’est porté sur les réseaux sociaux, les applications de messagerie deviennent des enjeux importants afin de converser en direct avec ses consommateurs. Aujourd’hui, WhatsApp, Facebook Messenger, WeChat, et Viber réunis ont désormais plus de membres que Facebook, Twitter, LinkedIn, et Instagram rassemblés ! Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’intelligence artificielle est enfin à votre portée en restauration et tout particulièrement en snacking afin de conquérir un consommateur toujours plus pressé de pouvoir commander son plat favori quand il veut, comme il veut, pour le consommer où il se trouve et avec qui il le veut ! Voici deux très jeunes startups, Citron et Hello Gaston ancrées dans la Foodtech qui proposent aux restaurateurs leurs solutions pour recommander votre établissement, réserver son couvert depuis son smartphone en conversant à votre place avec votre futur client 24/24 et 7/7…

 

Pourquoi le messaging explose partout dans le monde ?

Avec plus de 50 milliards de messages échangés chaque jour, les messageries connaissent une croissance très soutenue. Les utilisateurs actifs de messageries sont désormais plus nombreux que les socionautes.

Avec plus de 3 milliards d’utilisateurs dans le monde, la croissance des apps de messaging est notamment portée par toutes les nouvelles fonctionnalités qu’elles proposent. Elles placent l’utilisateur au centre de leurs développements et se postent à l’avant-garde de relations plus ubiquitaires, mobiles, instantanées, intimes, engagées et historisées.

Les messageries sont jugées plus privées, moins soumises aux algorithmes par les utilisateurs

Si en l'espace d’une dizaine d’années, les réseaux sociaux se sont imposés dans les usages et sont devenus une importante source d'information, notamment auprès des plus jeunes, un tiers des 18-24 ans les utilisent pour s'informer, de même que 21 % des 25-34 ans et 15 % des 35-44 ans. Aux Etats-Unis, c'est près de la moitié de la population qui utilise les réseaux sociaux pour s'informer, selon l'édition 2017 du Reuters Institute Digital News Report.

Dans le cadre de cette étude, les personnes interrogées tendent à utiliser les applications de messageries instantanées, comme WhatsApp ou Messenger, en plus des réseaux sociaux, pour aller plus loin dans l'information. Plus privées et moins impactées par les algorithmes filtrant les contenus, ces dernières sont aujourd'hui utilisées par 23 % des répondants pour accéder à du contenu ou pour commenter l'actualité avec leurs proches sans risque de représailles.

Messenger conforte sa place de leader en France

En France, les applications de messagerie caracolent en tête des téléchargements d’applications : dans le top 5 des applications, les applications les plus téléchargées, 4 sont des applications de messagerie – deux appartiennent à Facebook -, Messenger et WhatsApp. Messenger se distingue à la première place.

Dans ce contexte, quel est l’avenir de la relation client en restauration ? Bot ou pas Bot ?

Conversation « always on », possibilité d’escalade vers un conseiller humain, possibilité d’orientation vers un autre bot … L’intelligence artificielle ne se repose pas et permet même de répondre en plein service avec un ton unique, personnalisé et aimable à toute heure et vous permet de pouvoir assurer un accueil unifié que vous soyez un réseau chaîné ou bien un établissement isolé.

C’est dans ce contexte très favorable que les deux (très jeunes) startups que nous vous présentons aujourd’hui, Citron et Hello Gaston, ont réalisé leur bot dédié à la restauration aux fonctionnalités différentes mais qui permet un échange conversationnel et émotionnel avec votre établissement et le consommateur.

Citron

Mise en ligne en janvier 2017 à Paris et juillet 2017 à Londres

« Tu as travaillé dur toute la journée ! Tu n’as pas encore pu profiter des rayons du soleil ! Il est temps de penser à soi et de s’installer sur une terrasse pour bronzer. Il te suffit de demander à Citron une terrasse ! ».

C’est ainsi que débute l’invitation de Citron sur Facebook, le robot qui vous aide à trouver votre destination pour se restaurer, trouver votre burger à proximité de votre localisation, inviter des amis à vous rejoindre dans le rooftop le plus proche, boire un mojito en bonne compagnie et tout cela en 30 secondes seulement et en direct depuis Messenger sur votre smartphone !

Gagner du temps, consulter des avis et personnaliser les échanges avec Citron

Louisa Mesnard, 25 ans, diplômée de l’ESSCA, Julien Dauger, 26 ans, diplômé des Mines de Nantes, Robin Derrida, 25 ans, diplômé des Arts et Métiers se rencontrent lors de leur master HEC Entrepreneurs. A leur âge, on travaille beaucoup et on sort beaucoup, habiter Paris est une chance. Las de scroller sur les plateformes de réservation traditionnelles pour trouver un nouveau lieu pour sortir, ils décident de créer leur propre application en juin 2016, et c’est un échec. Les consommateurs ne sont pas prêts à télécharger une énième application dont les services ne se différencient pas de celles déjà existantes.

"Citron est un ami virtuel qui vous délivre avec joie et bonne humeur le meilleur resto, bar ou café en fonction de vos envies et de votre géolocalisation !" confie Louisa Mesnard, co-fondatrice de Citron.

Tous les trois utilisateurs de messageries et joueurs de Pokemon Go, ils découvrent les joies de la géolocalisation et du gaming collaboratif. Ils ne renoncent pas et décident de lancer leur propre robot intelligent et conversationnel en 6 mois ! Et là ça marche, les consommateurs de restauration utilisent régulièrement ses services, sont conquis par le ton, sa proximité et la personnalisation des échanges qui leur ressemble : tutoiement, emojis, tics de langage des millennials, le robot a tout pour séduire et répond en live avec des solutions sympas sans chercher, sans difficulté, sans frein et est disponible 24/24 et 7/7 à Paris !

Citron, le bot conversationnel, comment ça marche ?

Citron s’enrichit chaque jour de nouveaux langages entrés dans l’usage en Français et en Anglais. Chaque restaurant est détecté par une communauté d’ambassadeurs et les restaurateurs eux-mêmes peuvent référencer leur restaurant gratuitement depuis le site internet.

« Nous envoyons alors notre équipe d’ambassadeurs tester le restaurant ou le bar lesquels nous font part de leur feed-back et nous enregistrons les datas au travers d’une vingtaine de mots clefs pertinents et caractérisant les fondamentaux du concept afin de garantir sa trouvabilité » explique Louisa.

(par ex. : burger, pulledmeat, frites, milkshake, rooftop, terrasse, wifi, healthy food, vegan, vegetarien, décor vintage, juice bar, mixologie…)

Puisque tout le monde est sur Facebook et sur Messenger, il n’y a plus qu’à entrer en relation avec Citron sur Facebook qui engagera la conversation avec vous, sans engagement, d’autant qu’aucune application n’est à télécharger par l’utilisateur.

Citron s’appuie sur votre localisation mais est également en mesure de vous répondre sur une thématique précise pour une date ultérieure. Après avoir sélectionné un restaurant, il est alors possible de voir les avis laissés par les socionautes sur Tripadvisor, Google et Yelp. Partager son choix avec ses amis mais aussi se diriger directement pour s’y rendre et connaître la spécialité de la maison (à tester) fait partie des fonctionnalités de Citron.

Après s’être rendu dans le restaurant, Citron vous demande votre avis, enrichit ainsi sa base de données sur les nouveautés ou les changements intervenus après le filtre du modérateur par l’équipe et une saisie manuelle permettant la mise à jour à l’instant T de l’intelligence conversationnelle et de la fiche du point de restauration.

Egalement, avec sa première année d’existence, Citron s’enrichit naturellement et apprend seul les tics de langage des utilisateurs. Resto à la place de restau, snak ou snack n’ont plus de secret pour lui…

Les millennials, jeunes, urbains et actifs, cœur de cible de Citron

Evidemment, Citron s’adresse aux jeunes en premier lieu mais pas que… Tout le monde est sur messenger et encore faut-il connaître Citron. Les restaurants eux-mêmes ne sont pas tous au courant de leur présence sur Messenger et les restaurateurs voient des clients arriver chez eux sans le savoir…  

« Si les étudiants recherchent des formules copieuses et les bons plans aux happy hours, les actifs urbains recherchent des valeurs sûres et particulièrement ciblées répondant à des critères très précis. Si bien que la moitié des utilisateurs sont fidélisés et utilisent Citron dans les 3 mois après leur première relation » tient à préciser Louisa Mesnard.

Depuis sa mise en ligne en janvier 2017, Citron a passé le cap des 100 000 relations et compte déjà 3 000 établissements référencés pour 70 000 utilisateurs actifs.

Un business model basé sur la performance et la mise en relation pour le restaurateur

Si le service est gratuit pour l’utilisateur, il l’est également pour le restaurateur, à sa seule charge le repas test avec les ambassadeurs constitué de bloggeurs et d’influenceurs dans la food.

La jeune startup s’installe début juillet 2017 à Londres pour agrandir son terrain de jeu et pense déjà à son futur modèle directement lié à sa première levée de fonds dès 2018 : pouvoir réserver directement au restaurant, commander en ligne via le click and collect et la livraison, payer sa prestation directement depuis messenger et même commander son transport via Uber depuis son point de départ.

Ces nouvelles offres de services seront rémunérées par le biais de commissions demandées au restaurateur et aux intermédiaires, mais vont permettre à Citron de créer une réelle valeur auprès de sa communauté et des restaurateurs en rendant ainsi des services de plus en plus nombreux et liés au gain de temps et à la valeur perçue pour l’utilisateur et le restaurateur.

 

Hello Gaston

"Gaston, le premier robot gratuit qui répond instantanément aux questions de vos clients et prend leurs réservations sur Facebook Messenger".

Mise en ligne à Paris en janvier 2017, Pays Francophones.

A l’instar de Citron, Hello Gaston propose une interface conversationnelle afin de pouvoir réserver son restaurant. Mais la comparaison s’arrête là si ce n’est que les fonctionnalités du robot conversationnel restent identiques.

Réserver son restaurant depuis sa page Facebook avec Messenger

La page Facebook du restaurant Maguey permet d'envoyer un message et de converser
dans le but de réserver avec le bot Gaston.

Gaston se présente comme un serveur développé en marque blanche lequel s’implémente sur la page Facebook du restaurant afin de prendre les réservations à table ou à emporter et éviter de passer par les plateformes habituelles de réservation en ligne.
On dispose ainsi d’une possibilité immédiate de pouvoir assurer sa réservation (nombre de couverts, plat du jour), le restaurateur reçoit une alerte immédiate depuis sa page Facebook sans passer par le site web du restaurant.

Gaston permet de visualiser la carte du restaurant en proposant les pdf correspondants qu’il s’agisse de l’offre de petit-déjeuner, coffee shop, à dîner et vous guide dans vos choix à l’aide de photos que vous aurez sélectionnées au préalable pour aider vos consommateurs.

Une équipe passionnée par la food, jeune et décomplexée, rompue au digital en restauration

Les deux comparses font connaissance à HEC où ils poursuivent tous les deux leur Master en Entreprenariat (décidément !). Digital natives, (ils n’ont pas encore 25 ans !), ils utilisent les messageries de préférence aux réseaux sociaux, et sont tous les deux passionnés par la food. Nicolas, le développeur, est diplômé de la célèbre école hôtelière de Lausanne et connaît le parcours client en restauration alors que Tristan Fradet est, lui, amoureux du produit alimentaire et du potager en particulier.  Faciliter la vie des restaurateurs et de leurs clients est leur vocation via un robot conversationnel unique et développé pour chacun d’entre eux.

Afin d’utiliser au mieux les fonctionnalités de leur bot, il convient donc au restaurateur d’avoir pris en charge sa communication et de diffuser régulièrement ses menus du jour, ses offres, ses événements calendaires afin d’inciter à la réservation.

Une mise en service gratuite pour le restaurateur, évolutive en fonction de la personnalisation des échanges souhaitées avec le consommateur

La mise en service du bot est on ne peut plus simple et est totalement gratuite pour le restaurateur s’il souhaite intégrer un système de réservation depuis Messenger en plus d’un système de réservation en ligne sur son site internet. Il suffit au restaurateur de remplir un questionnaire en ligne en 15 minutes afin de qualifier son concept à partir des mots clefs qui le caractérisent et mettre en avant ses signatures. Ensuite, il agrémente son envoi de pdf de sa carte, de photos de produits mais aussi de l’équipe, Gaston se charge de les diffuser lorsque cela est nécessaire auprès des clients qui concrétisent leur réservation.

Ce premier accès est ainsi disponible gratuitement et vous pouvez même définir le ton (tutoiement, mise en avant du plat du jour…) ou bien décider de personnaliser les échanges à compter de 20 €/mois sans engagement. Le restaurateur décide alors d'intégrer des emojis, des images et des vidéos afin de concrétiser la réservation plus facilement et proposer un service plus complet et un parcours fidèle à l’image du restaurant et à son parti-pris accueil.

Gaston : un robot unique par restaurant et une collecte des datas clients qui appartient au restaurateur afin de mieux les fidéliser

Inciter les clients à utiliser Gaston depuis la page Facebook du restaurant.
Opération de collage des stickers en cours pour les fondateurs de Gaston.

Gaston devient ainsi un robot unique par restaurant qui n’est relié à aucun autre et la data collectée appartient au restaurateur : ce dernier reçoit toutes les coordonnées du client, à lui de les collecter et de les utiliser par la suite.

Si les datas clients sont également recensées par Gaston, elles vont également lui permettre d’engager la fidélisation de ces utilisateurs. A partir du profil du client, il peut ainsi interpréter les comportements d’achat de manière à donner une analyse prédictive et tenir compte des événements spéciaux (soirées foot, événements locaux…) et permettre ainsi d’encore mieux personnaliser les échanges et au restaurateur d’anticiper et mieux connaître ses clients.

Gaston a déjà conquis 125 restaurants à Paris, en Suisse et en région en quelques mois dont Melt.

« Cette valorisation de la valeur perçue pour le client permettra au restaurateur de mieux performer et à Gaston de tirer le marché par le haut en développant le besoin. A la longue, nous pouvons prétendre pouvoir commander en ligne, payer, fidéliser les clients au travers d’offres et de services personnalisés et uniques grâce à l’intelligence artificielle » tient à préciser Tristan Fradet, co-fondateur de Gaston.

Le digital n’en finit pas d’évoluer, porté par l’évolution permanente du comportement des consommateurs

Réserver, prendre rendez-vous et connaître des produits proposés :
le top 3 des besoins des consommateurs dans l’utilisation d’une app messaging.

Les milleninals n’en finissent pas de bousculer les codes du digital et c’est bien l’humanité qui crée de nouveaux besoins en poussant les progrès technologiques et non l’inverse. L’intelligence artificielle n’en est qu’à ces balbutiements, mais elle est déjà entrée dans l’usage des consommateurs notamment en retail mais aussi dans l’hôtellerie et dans le tourisme afin de guider un client dans sa réservation ou la préparation de son voyage.

Si aujourd’hui, nous vendons le besoin et non plus le produit, c’est parce que nous sommes poussés par ce besoin irrésistible de devoir toujours aller de l’avant afin de vaincre le temps, ce qui, avouons-le est absolument compatible avec la restauration rapide dite de snacking !

L’intelligence artificielle permet d’apporter une expérience émotionnelle forte tellement plus réelle que les discours commerciaux jugés trop intrusifs sur les réseaux sociaux traditionnels par les consommateurs. Elle permet également de garantir une expérience VRAIE et LIVE plutôt que des images retouchées et retravaillées auxquelles plus personne ne croit. Une bonne occasion d’occuper le terrain dès à présent avant qu’il ne soit trop tard et que les places (et les bonnes idées) ne soient déjà prises en restauration commerciale, de snacking mais également en foodservice.

De même, une disponibilité 24/24 et 7/7 est très appréciable pour le restaurateur afin d’éviter la réservation en plein service et accorder le temps nécessaire à ses clients et faire son métier : recevoir !

N'oubliez pas de réagir, posez-nous une question si vous souhaitez échanger votre point de vue, voire votre surprise : nous le partagerons avec la communauté snacking et y répondrons avec grand plaisir !

#InSnackingWeTrust!

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique