Captain Marcel donne un coup de jeune à la restauration automatique
Equipement, Techno et Service 11

Captain Marcel donne un coup de jeune à la restauration automatique

17 Septembre 2017 - 3169 vue(s)
La startup Snack & Co, rebaptisée tout récemment Captain Marcel veut démontrer qu’on peut faire une restauration automatique de qualité et moderne en soignant le sourcing et en proposant une véritable expérience. Son concept clé en main multiplie les projets.

Tout récemment installé dans un Hôtel Ibis, chez Kyriad et déjà présent sur une quinzaine de sites d’entreprises et de collectivités, Captain Marcel avance ses pions dans l’univers bataillé de la distribution automatique. « Nous proposons une solution originale sur le marché à travers un concept clé en main et marketé de machines couplées à un système de paiement et de remise en température unique », explique Antoine Commeau à la tête de l’entreprise aux côtés de 3 autres actionnaire-fondateurs Yves Thenes, Alain Bertrand et Laurence Mittelbronn ainsi qu'un nouveau pôle d'investisseurs privés entrés à l'occasion d'une levée de fonds en juillet dernier. Composé à minima de deux kiosques, le concept qui occupe 6 m² au sol propose aux consommateurs de passer commande et de payer (en cash, CB et titres restaurant ou smartphone en test) une formule repas sur une borne interactive. D’un côté, ils ont le choix parmi une sélection d’une dizaine de plats préparés, des sandwichs et des desserts, de l’autre les boissons et produits de grignotage. Sitôt le règlement effectué, la machine délivre la commande et notamment le plat qui pourra être placé dans un micro-ondes intelligent qui aura défini le temps de remise en température suivant la référence achetée.

Un sourcing et un service soignés

Alors que Captain Marcel a fait le choix d’un matériel de dernière génération Jofemar à ascenseur et opté pour un système poussoir plutôt que des spires et offrir ainsi un meilleur facing, sa volonté est de proposer, non pas simplement une offre de produits mais une véritable expérience. En plus des multiples moyens de paiement et la synchronisation intelligente kiosque-micro-ondes, le concept propose un large choix de références sourcées de façon pointue, constamment renouvelées avec aujourd’hui près de 450 produits au catalogue, un menu hebdomadaire et la suggestion de formule du jour pour manger équilibré, la commande sur écran tactile, l’habillage des kiosques, la communication consommateur fun et décalée, l’édition de facture unique pour les notes de frais etc... D’autres initiatives sont dans les tuyaux notamment en matière environnementale et de nutrition.

« Nous avons un sourcing pointu tourné vers l’originalité et le premium ».

Les entreprises mais pas seulement…

Avec un parc aujourd’hui de près de 45 machines et 5 installations sur ce seul mois de septembre, la startup vise une cinquantaine de sites supplémentaires en 2018. Et elle entend bien bousculer les codes du métier face à des consommateurs des générations X et Y qui veulent pouvoir consommer mieux et librement à toutes heures, 7j/7. « Il s’agit de démontrer, et nous le faisons bien, qu’on peut aujourd’hui parfaitement se restaurer de manière saine et équilibrée via un automate, et pas seulement des produits de grignotage », ajoute Antoine Commeau. Après son entrée dans les hôtels, il vise aussi les résidences étudiantes ou encore les hôpitaux et cliniques où Captain Marcel a parfaitement sa place. La stratégie est donc d'installer cette solution automatique partout où un restaurant « traditionnel » n’est pas viable, où les horaires de visite, de travail imposent les 3-8, des horaires décalés ou le 7/7 mais aussi là où une restauration alternative serait bienvenue.

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique