La restauration en gare, révolution à fond de train
Tendances 0

La restauration en gare, révolution à fond de train

17 Octobre 2017 - 961 vue(s)
À l’image des aéroports, les gares connaissent une profonde mutation qui s’est accélérée ces dernières années à la lumière des derniers grands projets d’aménagement comme Saint-Lazare en son temps, Gare du Nord actuellement et Montparnasse en cours d’appel d’offres. Plus ouvertes sur la ville, elles ambitionnent de devenir des lieux de vie où l’on se rencontre autant que l’on commerce. Pas question donc, pour la restauration, de rester à quai. Les marques ont pris leur ticket et les chefs passent au comptoir...

Doubler en 10 ans les revenus issus du commerce, tel était l’objectif affiché par les autorités de la SNCF lorsqu’elles inauguraient en grandes pompes en 2012, la gare Saint-Lazare entièrement rénovée par la foncière Klépierre façon centre commercial. On parlait alors d’un objectif de 2 milliards de CA à l’horizon 2023. Un défi à la hauteur des ambitions exprimées alors par sa filiale Gares & Connexions et son bras armé pour la commercialisation des espaces : Retail & Connexions. 5 ans plus tard les performances exceptionnelles de cette gare confirment ce cap ambitieux. Mieux encore, les expérimentations qui y ont été menées comme celles conduites à la Gare de L’Est ou à la Gare de Lyon, attestent du formidable gisement d’activité existant dans ces lieux de transit. Mêmes tendances, d’ailleurs, sur les réseaux métro et RER franciliens eux aussi en grande transformation. Preuve en est, l’activité restauration dans les gares a gagné 7 % à 342,2 M€ et pèse 24 % du CA généré par les commerces (1,5 Md€ en 2016 pour 1 500 points de vente)...

Retrouvez notre enquête exclusive sur la restauration en gare dans France Snacking n°45 qui vient de paraître.

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique