#FoodTech : réussir son personal branding, la sucessfoodstory de Frichti
Management 16

#FoodTech : réussir son personal branding, la sucessfoodstory de Frichti

19 Octobre 2017 - 4196 vue(s)
Frichti : « Livreur de bonheur ». Tout est dit ? Si la stratégie de marque est un exercice marketing auquel les entreprises françaises ne sont pas rompues, Frichti a réussi cette gageure. Est-ce l’apanage réservé à la nouvelle génération d’entrepreneurs de la FoodTech française ? De celle qui gagne tout et parvient à lever des sommes gargantuesques ? Pourtant, les restaurateurs, ceux qui proposent aujourd’hui une restauration rapide mais fast casual, ne doivent-ils pas s’inspirer de cette recette successfood et séduire, eux aussi, les consommateurs et les investisseurs en deux ans d’existence ? Quels sont les secrets d’un personal branding réussi, fondamental de toute stratégie marketing ? Décryptage...

Si le périmètre du marketing ne vous est pas familier, alors un rappel de ses fondamentaux vous est nécessaire. Avant de lancer tout projet, il convient de commencer par le marketing d’étude qui comporte : l’état de l’existant, si votre entreprise est déjà en activité, l’analyse de son environnement, l’étude du marché et les comportements d’achat des consommateurs bien souvent liés à des entretiens que vous aurez effectués avec eux afin de bien comprendre leurs attentes actuelles et à venir…

Puis, il sera alors temps d’en tirer les conclusions afin d’évaluer la mesure du risque socio-économique, technologique, environnemental et culturel de votre projet et de passer au marketing stratégique qui précède la production et la mise en vente d’un produit et la présentation à vos partenaires et investisseurs. Quels sont vos objectifs (image, notoriété, marketing), la segmentation du marché que vous avez prévue mais aussi le cœur de cible que vous avez décidé de toucher particulièrement vous demandera-t-on ? S’en suivent, alors, la conceptualisation et le positionnement de vos produits, les relations que vous entretenez avec vos producteurs, partenaires et distributeurs. Enfin, la stratégie de marque s’impose dans cette étape cruciale, avant de passer au marketing opérationnel et vous définirez alors votre business model, votre positionnement tarifaire, votre point de vente éventuel, vos produits signature et la manière dont vous assurerez la promotion des ventes…

Pourquoi la stratégie de marque et le personal branding sont-ils essentiels pour tout restaurateur moderne ?

La courbe de l'innovation par Geoffrey Moore : la viralité, le Graal pour atteindre le coeur de marché.

L’innovation est le moteur de notre activité en restauration. Malheureusement, la majorité des consommateurs sont des suiveurs et l’innovation se propage par les innovateurs qui vont eux-mêmes séduire les early adopters avant de conquérir le mass market… Sans stratégie de marque bien définie au préalable, il vous sera difficile d’être repéré par ces innovateurs qui souhaitent recevoir des messages clairs avant de les véhiculer auprès de leurs réseaux. Au-delà de la curiosité et de la séduction, il s’agit donc d’établir un véritable contrat de confiance auprès de vos consommateurs, basé sur le besoin vital de votre produit et de vos services, rassurant et sécurisé afin d’être en mesure d’offrir un produit constant et de qualité, fidèle à votre promesse et que vous pourrez ainsi vendre au bon prix, bien plus facilement que s’il n’était pas brandé.

Qu’en est-il de la stratégie de marque de Frichti ?

C’est en 2015 que Julia Bijaoui et son associé et conjoint Quentin Vacher fondent Frichti. Un restaurant virtuel, un full stack, comme on l’appelle dans le jargon de la foodtech qui consiste à livrer des repas faits maison à Paris, à des prix abordables depuis un laboratoire central parisien (situé à Rungis) et sans pas de porte et disponibles depuis un dispositif de commande en ligne et une application e-commerce dédiée.

On y trouve une multitude d'entrées (à partir de 2,80 €), de produits de snacking (à partir de 1,60 €), de plats chauds (à partir de 5,90 €) et de desserts (à partir de 2,60 €) ainsi qu'une formule du jour alléchante au tarif unique de 10,90 €. Tout est élaboré par des chefs qui ne font pas une cuisine de chefs, mais qui ressemble à celle que l'on réalise à la maison dans un esprit familial et convivial. Les utilisateurs ont également accès à une épicerie utile et fine où le beurre, le pain, les condiments et les boissons sont particulièrement étudiés pour soulager la prise de repas et remplir étagères et réfrigérateurs de tout foyer... La livraison est effectuée en vélo ou en scooter électrique : "Tout le monde y gagne : vous (1,50 € la livraison) et la planète".

Le couple fondateur, après sa rencontre chez Birchbox à la cible très féminine, lève immédiatement 1 million d’euros, puis 12 en 2016 et 30 à l’été 2017 afin de conquérir les régions françaises et Londres. L’entreprise livre aujourd’hui plusieurs milliers de personnes par jour et emploie plus de 300 personnes…

Julia Bijaoui : “Les bonnes idées émanent souvent de problèmes quotidiens !”

Le personal branding de Frichti, "Livreur de bonheur".

Les 6 facettes du prisme de l’identité de marque, selon Jean-Noël Kapferer, permettent aux entreprises de pouvoir émerger plus rapidement dans notre société avec l’avènement et le développement du digital.

Si l’entreprise est largement représentée par Julia Bijaoui, ce n’est pas un hasard. C’est bien (encore trop) souvent la femme qui est en charge de la préparation des courses et des repas pour toute la famille et elle est la meilleure ambassadrice de la marque qui soit.

« Si on se laisse aller, la “bouffe” remplacera la cuisine maison, et à ça, on dit non. » Julia Bijaoui.

La femme active, maîtresse de sa vie, travaille aujourd’hui et n’a plus le temps ni toute l’énergie nécessaire pour s’occuper des charges ménagères obligatoires et répétitives. Le life hacking est entré dans nos vies avec le développement de services pour les familles et pléthore de dispositifs digitaux nous permettent de nous la simplifier. Une notion que l’on retrouve forcément dans le reflet (image de l'acheteur ou de l'utilisateur auquel elle semble s'adresser) et la mentalisation (représentation de la marque qui permet au consommateur d'exprimer la façon dont il se voit) qui s’adresse à une femme libre, indépendante et maîtresse de sa vie. Consacrez ce temps désormais disponible à vous occuper de vous, de votre famille et de vos amis ou de votre vie professionnelle !

« Livreur de bonheur », la culture de Frichti, raisonne évidemment dans leur communication : tous les instants de consommation et de restauration sont ainsi couverts par l’entreprise, devenant incontournables aux yeux du consommateur : du petit-déjeuner, au brunch le week-end, aux produits épiciers savamment sélectionnés à l’inspiration régionale valorisant le made in France (Bretagne, Provence), du plateau repas au bureau, l’apéritif, le dîner en famille et entre copains, les repas pour les enfants et les coloriages, en passant par la foire aux vins par Frichti, chaque segment de restauration est ainsi couvert et disponible du matin… au soir jusqu’à 23 h 30… Test and learn, c’est aussi la philosophie de la foodtech rendant ainsi Frichti agile et sans cesse ouvert à toute innovation ! C’est ainsi que l’esprit startup, si différent de nos entreprises conservatrices et traditionnelles, crée une différence et parvient à conquérir des marchés aussi rapidement… et permet à la culture de l’entreprise de perdurer auprès des collaborateurs.

Pour compléter ce dispositif déjà bien rempli, Frichti est représenté par un nom évocateur de la food (Frichti, dans le langage populaire signifie le repas, le plat que l'on prépare), aux couleurs solaires, le jaune et le bleu, complémentaires, assortis d’un logo symbole, la clochette, signifiant le service du produit disponible à chaque instant.

Remercier, fidéliser, se mettre à la place du consommateur, se retrouve dans tous les supports de communication de Frichti et dans la relation que l'entreprise entretient avec lui : depuis le sac, lors de la livraison (et évidemment sur les réseaux sociaux) ainsi que l’ultime gourmandise assumée, le plaisir, qui sont les gimmicks de la marque.

Adepte de la surprise permanente, l’entreprise engage des partenariats toujours gagnants avec des grands noms de la food et de la gastronomie, Yann Couvreur, Christophe Adam, Thierry Marx… signent des produits éphémères directement en lien avec leur actualité et permettent de toujours satisfaire l’appétit grandissant de leurs utilisateurs pour les produits d’exception.

_________________________________________________________________________________

 

Si Frichti n’est pas encore en mesure d’être rentable, l’entreprise a, malgré tout, réussi le pari de séduire les consommateurs à un moment clef du changement d’état d’esprit de notre société en créant de la valeur grâce à sa stratégie de marque remarquable. Etablir son personal branding permet évidemment à Frichti de communiquer sur les réseaux sociaux et de véhiculer son lifestyle et son storytelling en fonction de ses fondamentaux, la base de toute stratégie marketing gagnante. C'est d'autant plus vrai et indispensable lorsque l'on appartient à l'écostystème de la foodtech. Un projet food + tech pour rappel, qui prend toute son envergure avec une stratégie webmarketing bien huilée et une forte présence sociale sur les médias sociaux.

Même si ,dans les quelques mois qui viennent, ces entrepreneurs vont devoir faire face simultanément à l’offensive de la GMS avec le déploiement des dispositifs digitaux du Drive, à l’offre livrée de Monoprix et de Franprix, à l’arrivée prochaine des commandes de restauration sur Facebook, déjà disponible aux Etats-Unis, à la réponse par Amazon après le rachat de Whole Foods Market, il n’en reste pas moins qu’ils sont parvenus à créer une marque forte et installée qui ne demande qu'à perdurer auprès des consommateurs… à la condition de soigner sa "scalabilité" pour assurer sa montée en puissance…

Si cet article vous a été utile, et nous l’espérons, n’oubliez pas de le commenter et de le partager avec votre communauté !

#InSnackingWeTrust !

A très bientôt !

Crédits : Frichti, captures d'écran et communication sur les réseaux sociaux, Instagram, Facebook, Twitter.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique