Kodawari ramène l’Or aux Palmes de la Restauration
Evènements 2

Kodawari ramène l’Or aux Palmes de la Restauration

14 Novembre 2017 - 567 vue(s)
Beau podium cette année pour les 22es Palmes de la Restauration by Leaders Club France avec l’Or, l’Argent et le Bronze remportés respectivement par les concepts Kodawari Ramen, Mersea et Kitchen Ter(re). Pour les Palmes Internationales, c’est un doublé Or avec Carcasse et Rice Up ! Asian Food arrivés ex aequo devant A. Noste qui remporte le bronze.

Encore un beau parterre de restaurateurs a répondu présent le 13 novembre au Musée des Arts Forains pour la 22e cérémonie des Palmes de la Restauration by Leaders Club France et la 9e édition des Palmes Internationales. Le ban et l’arrière-ban de la restauration s’étaient déplacés pour assister et participer à la sélection des meilleurs concepts internationaux et français. Plus de 450 personnes étaient réunies pour ces élections qui ont couronné, à l’international, les concepts belge et suisse Carcasse et Rice Up ! Asian Food arrivés tous deux ex aequo devant le Français A. Noste de Julien Duboué qui a reçu le bronze. Le concept Carcasse du boucher Henri Christiaenlaan de Koksijde (Belgique), se présente comme une salle de dégustation de viande conçue pour tous les fléxitariens, ceux qui veulent manger moins de viande mais de la bonne. D'ailleurs le créateur se définit comme un sommelier de la viande. Rice Up ! de son côté, de Marc Saxer et Daniel Kehl (Zurich - Suisse) propose aux clients de préparer leur propre bol à base d'une sélection de riz, de viandes, tofu et autres végétaux. Enfin A. Noste (Paris) a séduit pour son concept bicéphal qui propose aujourd'hui deux concepts, un format tapas et un format table semi-gastro avec des produits du Sud-Ouest de la France (le concept de restauration rapide ayant été aujourd'hui déplacé chez Corn'R). 

PalmesdelarestaurationLeadersclub

Le Japon sur la première place du podium français

Côté France, le palmarès a récompensé 3 concepts dans l’air du temps et miroirs des tendances d’aujourd’hui. Le bronze a valorisé le dernier endroit imaginé par le chef William Ledeuil Kitchen Ter(re) tandis que l’argent récompensait le concept de Kevan Badri, Samir Ezzaoui, Sentiago Michel et Michaël Da Silva Mersea. Et l’Or a été attribué à Jean-Batiste Meusnier pour Kodawari Ramen. Une consécration pour cet ancien pilote de ligne qui a réussi le pari de recréer une « yokocho », ruelle typique des quartiers de Tokyo avec ses lampions, ses enseignes lumineuses et tout le décorum au coeur de Paris, rue Mazarine. On y déguste, d’ailleurs, des ramens comme là-bas avec des pâtes à base d’un blé cultivé sur une parcelle qui lui appartient en France. Le créateur de Kodawari Ramen ne cachait pas sa joie en compagnie de son épouse et de toute son équipe lorsqu’il a reçu cette si précieuse Palme d’Or attribuée par ses pairs.

« Mon parcours est la preuve que l'on peut se remettre en question, aller jusqu’au bout d’une passion, oser, se dépasser».

PalmesdelarestaurationLeadersclub

Enfin, Big Mamma de Victor Lugger et Tigrane Seydoux a reçu la Palme des Palmes qui est venue couronner un superbe parcours depuis la lancement de Big Mamma en 2013, de East Mamma puis Ober Mamma en 2015, de Mamma Primi et Biglove Caffé en 2016 avant l'arrivée en 2017 de Pizzeria Popolare et Pink Mamma. 

PalmesdelarestaurationLeadersclub

Bravo à tous les lauréats. 

Les Ramens de Kodawari ont séduit par une grande majorité du public qui a voté via sms lors de l'édition 2017 des Palmes de la Restauration
by Leaders Club.

 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique