Le concept thaï Pitaya s’implante à Paris
Management 4

Le concept thaï Pitaya s’implante à Paris

16 Novembre 2017 - 1982 vue(s)
Le concept d’origine bordelaise et spécialiste de la street food thaï inaugurait ce mercredi 15 novembre son tout premier restaurant parisien rue des Canettes dans le VIe arrondissement, le 13e du jeune réseau. Révélation Française de la Franchise en 2016. Un 14e devrait suivre dès la semaine prochaine rue Oberkampf toujours à Paris alors que l’enseigne affiche des ambitions fortes de développement pour l’année à venir.

2 ouvertures à Paris en l’espace d’une semaine à peine, voilà une étape symbolique pour Pitaya, le concept fast casual de cuisine thaï fondé à Bordeaux en 2010 mais qui a véritablement enclenché son développement hors de son giron historique il y a deux ans à peine. Après Tours, Montpellier, Bayonne, Toulouse, Levallois-Perret, Rennes il y a 3 semaines à peine, c’est au tour des Parisiens de découvrir les recettes élaborées par La chef Nathalie Nguyen, ex MasterChef, et largement inspirées de la street food de Bangkok. Les produits, préparés à partir d’ingrédients frais, sont ici cuisinés minute devant le client avec au choix le Pad Thaï, les Bo Bun et autres Green Curry qui figurent en bonne place parmi les best-sellers de l’enseigne. Le poulet saté en constitue l’une des nouveautés hivernales alors qu’une nouvelle offre de cuisson « barbecue » sera bientôt proposée. Et le restaurant ouvert en succursale de la rue des Canettes d’une surface de 45 m² affiche un décor qui invite déjà au voyage et au dépaysement.

Paris, une étape clé du développement

Cette arrivée dans la capitale permet mécaniquement un nouveau coup de projecteur sur ce concept qui a le vent en poupe dans l’univers de la franchise. En effet, Régis Halbert, son co-fondateur ne vise pas moins que les 40 à 42 unités d’ici la fin 2018. Soit quasiment un triplement de la taille du réseau ! « Nous avons pris le temps depuis 2010 pour écumer et affiner le concept Pitaya. Nous sommes aujourd’hui armés pour nous développer avec 12 personnes à la tête du réseau, au service exploitation, en maîtrise d’œuvre et la mise en place officielle d’une centrale d’achats ». Beaucoup d’ouvertures sont d’ores et déjà actées (ou en cours de travaux) et devraient intervenir d’ici la fin du 1er trimestre 2018 comme à La Rochelle, Nantes, Angers, Clermont-Ferrand, Châteauroux, Toulouse (2e), Lyon et Marseille. En attendant Lille, Strasbourg et Nice…

Nous sommes aujourd’hui armés pour nous développer avec 12 personnes à la tête du réseau, au service exploitation, en maîtrise d’œuvre et la mise en place officielle d’une centrale d’achats. 
Régis Halbert, co-fondateur de Pitaya.

Centres commerciaux, gares et l'international au menu de Pitaya !

Pitaya, jusqu’ici cantonné aux centres-villes, se testera également en centre commercial aux Deux Lions à Tours, où le franchisé local doublera la mise. Un véritable test pour l’enseigne qui a la particularité de réaliser plus de la moitié de son chiffre d’affaires en restauration sur place contre 30 à 35 % en vente à emporter et 15 % en livraison via les plateformes affiliées. La tête de réseau est en train de tester sa nouvelle application pour permettre de développer le click and collect et renforcer la fidélité clients. Autre test à venir, une intégration en gares, l'enseigne ayant suscité l'intérêt des ensembliers… Enfin, 2018 devrait voir l’envol de Pitaya en dehors des frontières hexagonales avec 1 première unité à La Réunion (4 visées à terme), 2 unités au Maroc (11 à terme), au Luxembourg et en Suisse…

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique