Thierry Marx vise un réseau de 20 boulangeries à 5 ans avec le fonds FrenchFood Capital
Tendances 9

Thierry Marx vise un réseau de 20 boulangeries à 5 ans avec le fonds FrenchFood Capital

24 Novembre 2017 - 2664 vue(s)
Le chef étoilé voit aujourd'hui plus grand que sa seule boulangerie parisienne. Pour l'aider dans son développement, il vient d’accueillir à son capital, le nouveau fonds d’investissement monté par Laurent Plantier et 3 associés dont Denis Hennequin.

Dans sa volonté d’accompagner la transformation du savoir-faire alimentaire français en vraie valeur de marque, le nouveau fonds d’investissement FrenchFood Capital monté cet été (70 M€ et 100 M€ fin 2018) par les trois associés Paul Moutinho, Perrine Bismuth, Laurent Plantier rejoints par Denis Hennequin, réalise sa première opération en s’invitant au capital de Thierry Marx La Boulangerie. "Le consommateur est aujourd'hui à la recherche de bon et beau. Il est prêt à payer plus cher pour cela", explique Laurent Plantier qui veut préempter une place vacante sur le marché pour du chic abordable où cette marque, à votre valeur d'artisan, de tradition mais aussi de modernité, a complètement sa place. 

"Nous souhaitons accompagner des entreprises alimentaires ou de restauration en création ou porteuses d'un savoir-faire traditionnel qui veulent se développer en France ou à l'international"

Entre boulangerie et fast casual

Le chef qui a ouvert sa première unité le 14 juin 2016, au 51 rue Laborde à Paris, tient un véritable concept à la fois dans son offre comme dans la déco du lieu, qu’il souhaite aujourd’hui dupliquer en France et à l’international. En réussissant la fusion entre boulangerie et cuisine, le chef du Mandarin Oriental ne propose pas seulement une large gamme de pains (dont des bio) aux farines anciennes, de viennoiseries et autres gourmandises sucrées mais aussi une restauration de type « fast casual » qui voyage entre les sandwichs « Breadmaki » roulés à la demande jusqu'aux quiches. L’attelage Marx et FrenchFood Capital ont de belles ambitions de développement sur un marché de la boulangerie qui pèse selon CHD Expert près de 10 Md€ en France. 20 points de vente sont annoncés dans les 5 ans dont 2 au premier semestre 2018 et 3 autres dans la même année.

« L’équipe m’apporte le financement dont j’ai besoin pour aller vite mais également une compétence forte dans la construction de la marque », souligne Thierry Marx.  

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique