UberEats fête ses 2 ans, aligne 200 villes et vient d’ouvrir sa 20e cité en France
Communauté 4

UberEats fête ses 2 ans, aligne 200 villes et vient d’ouvrir sa 20e cité en France

6 Décembre 2017 - 909 vue(s)
La plateforme d’intermédiation est allée vite, très vite. 2 ans après son lancement à Toronto au Canada puis aux Etats-Unis avant d’arriver en France en mars 2016, elle annonce être présente dans près de 200 villes et une trentaine de pays. Avec La Rochelle ouverte cette semaine, l’antenne française aligne aujourd’hui 20 villes au compteur et multiplie les projets.

Avec 4 000 restaurants affiliés dans l’Hexagone, un nombre de commandes qui monte en flèche et près de 2 millions de téléchargements, UberEats revendique la place de leader en France des plateformes de livraison : « Le marché de la livraison a été multiplié par 10 cette année et nous prévoyons un développement fois 5 ou 6 en 2018 », précise Guido Gabrielli, General Manager France qui estime le marché entre 1 md et 1,5 md d’euros. Et le patron de la filiale française d’expliquer comment cette activité à l’origine expérimentale et accessoire pour Uber en 2016 est devenue stratégique pour le groupe. Elle représenterait aujourd’hui, selon la presse anglaise, 25 % du CA du géant de l’intermédiation.

Un partenariat exclusif avec O’Tacos

UberEats poursuit donc sa conquête du territoire et annonce avoir ouvert près de 10 villes depuis la rentrée dont La Rochelle cette semaine (*). « Nous sommes le partenaire pas seulement des indépendants mais aussi des chaînes », ajoute Guido. Le spécialiste de la mobilité a déjà dans son portefeuille près de 250 McDonald’s mais mène aussi des tests sérieux avec KFC ou encore O’Tacos avec lequel il a signé un partenariat exclusif qui sera effectif dans les prochaines semaines.  Priorité est donnée à la différenciation et « à l’expérience client que nous pouvons fournir ». Et le General Manager de revendiquer être le plus rapide à livrer partout en France en moins de 20 mn, d’être le moins cher avec aucun minimum de commande, être ouvert le plus tard jusqu’à 3 heures du matin sur certaines zones et avoir la couverture la plus large.  L’objectif clairement annoncé par Guido Gabrielli est de doubler le nombre de restaurants l’an prochain, de poursuivre sa prise de parts de marché en fournissant plus qu’un service mais aussi une expérience client et une activité additionnelle importante pour la restauration.

Si d’aucuns doutent de la rentabilité ou de la survie à moyen termes d'une partie de ces acteurs de la livraison au regard du modèle économique actuel, Guido confirme approcher de l’équilibre et poursuivre une politique d’investissement nécessaire pour accompagner le marché dans sa mutation et en être parmi les principaux moteurs.

 

(*). UberEats est aujourd'hui présent à Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Strasbourg, Grenoble, Dijon, Rouen, Montpellier, Rennes, Limoges, Clermont-Ferrand, Reims, Tours, Orléans, Marseille et Angers.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique