Maison Pradier devient Pradier et adopte le libre-service
Tendances 3

Maison Pradier devient Pradier et adopte le libre-service

18 Décembre 2017 - 1966 vue(s)
Installée depuis fin octobre Cour Saint-Emilion à Bercy Village, Maison Pradier, rebaptisée Pradier y ajuste sa toute dernière version de boutique plus moderne et dans l’ère du temps.

En ouvrant à Bercy Village, sa 17e boutique en propre (sur 21 que compte aujourd’hui le réseau),  Pradier (17 M€ de CA) poursuit son développement avec un nouveau modèle qui explore les toutes dernières options retenues par la marque, dont le libre-service.  

Exit aussi le préfixe « Maison » pour devenir la marque "Pradier"

L’enseigne, qui conserve pour autant un savoir-faire de près de 160 ans et une tradition de produits fabriqués dans son laboratoire (agrandi à 2 000 m²), est résolument tournée vers l’avenir. « Nous avons souhaité donner un nouveau coup de jeune, rapprocher les produits de nos clients et adopter un mode de distribution plus moderne qui leur laisse davantage de liberté au sein du point de vente. Ceci en optimisant les flux », explique David Lascar, PDG du groupe.

PradierBercy

PradierBercy

 "Nous misons sur un positionnement fast-casual dans l'ère du temps et en lien avec la dynamique de Pradier avec un système de distribution plus moderne selon les sites d'implantation". David Lascar, PDG du groupe.

Face à l’entrée, et coiffée de grands lustres, une vitrine de macarons colorés (factices) installe les codes de la gourmandise. A gauche, en libre-service, on peut se servir des jus de fruits frais, des viennoiseries et autre cakes maison. A droite, plusieurs vitrines déroulent toute l’offre salée et sucrée : un premier meuble présente les pâtisseries individuelles depuis le fameux éclair, estampillé meilleur Eclair de Paris, aux classiques de la maison. Ensuite, vitrines chaudes et froides exposent une large gamme de sandwichs, salades, entremets, plats et boissons jusqu’au comptoir principal où s’effectue la facturation. On y délivre des boissons gourmandes mais aussi du vin chaud ou encore de la sangria blanche pour répondre à la pause « Apéro » sur ce site à fort flux non loin des cinémas. Si l’unité de Bercy esquisse les nouveaux partis-pris de la marque, Pradier promet d’autres avancées sur les 7 prochaines ouvertures programmées pour le moment en 2018 dont celles parisiennes de l’Avenue de France et de Chaussée d’Antin.

PradierBercy

PradierBercy

Accélération de C’Devant et de Roberta

David Lascar mise aussi sur un partenariat noué avec Stuart pour booster l’activité livraison (aujourd’hui 150 000 plateaux/an) de son groupe à travers le nouveau catalogue C’Devant qui comprendra davantage de références issues de l’offre Pradier. Il y aura notamment les plats du jour en complément de la centaine de produits déjà à la carte pour le petit-déjeuner ou les plateaux repas.

A Bercy, Pradier investit tous les instants de consommation

Autre voie de développement, l’enseigne Roberta qui ouvrira prochainement sa 2e unité, accolée au Pradier de Bercy avant la 3e parisienne qui sera Avenue de France et une 4e avec Areas à la Gare du Nord prévue avant l’été 2018. Le groupe restera fidèle à ce qui fait le succès du restaurant-traiteur-épicerie pilote de la rue La Vieuville à Paris qui combine avec finesse les 3 activités. Trois univers qu’on retrouvera clairement à Bercy où le groupe a investi près de 1 M€ pour faire de l'endroit, un véritable lieu de vie pour toute la journée.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique