200e Burger King en France : retour gagnant !
Communauté 4

200e Burger King en France : retour gagnant !

3 Janvier 2018 - 1998 vue(s)
Alors que l’enseigne vient tout juste de fêter le 5e anniversaire de son retour en France, Burger King a célébré l’ouverture de son 200e restaurant hexagonal à Faches-Thumesnil dans le Nord. L’occasion de revenir sur la success story d’un réseau qui n’entend pas s’arrêter là !

200 restaurants ouverts ! Le passage de cap est symbolique mais il n’en dit pourtant pas moins sur la montée en puissance de l’auto-proclamé Roi du Burger dans l’Hexagone. En septembre 2011, le tout jeune site snacking.fr avait fait sensation en annonçant le retour programmé de Burger King pour l’année suivante alors que la chaîne américaine avait déserté notre territoire depuis 1997. C’était chose faite le 22 décembre 2012 lorsque Burger King atterrissait dans le hall 1 de l’aéroport Marseille-Provence en partenariat avec Autogrill. Un an plus tard, en décembre 2013, la 1re ouverture parisienne à la gare Saint-Lazare déclenchait une véritable hystérie avec des files d’attentes qui ne désemplissaient pas, preuve de l’engouement suscité par le retour de l’enseigne, et propulsant à l’époque cette unité comme le 2e plus gros restaurant BK du monde en termes de trafic et de chiffre d’affaires.

Le Burger King de Saint-Lazare le jour de l'inauguration le 16 décembre 2013

Le gros coup du Groupe Bertand

C’est pourtant quelques semaines auparavant que l’histoire française de Burger King avait pris un tour décisif, socle du développement exponentiel qui allait suivre. En effet, dès novembre, le numéro 2 mondial du burger annonçait la création d’une co-entreprise aux côtés du Groupe Bertrand avec de vraies ambitions en termes d’ouvertures. Fin 2015, en pleine frénésie du burger en France, le rachat de Quick auprès de Quantum Investissement par le Groupe Bertrand allait mettre un coup d’accélérateur au maillage national de Burger King. Tout en bousculant l’ordre établi dans la hiérarchie du fast-food derrière le leader McDonald’s. Ainsi, avec 30 restaurants à l’époque aux couleurs de BK en France (dont 10 en propre), le Groupe Bertrand avalait plus de 400 établissements Quicks dans l’Hexagone et 90 hors métropole (une partie des restaurants belges et luxembourgeois sera ensuite cédée à QSR Belgium pour également passer sous pavillon Burger King).

 

Burger King innove avec sa dernière offre Egg Burger qui revisite le steack à cheval en version burger

Des ambitions réaffirmées

Depuis, entre créations de restaurants ex-nihilo et conversions de restaurants Quick entamées mi-2016, le rythme d’ouvertures de Burger King ne s’est pas ralenti jusqu’à l’inauguration de ce 200e établissement le 20 décembre dernier dans le Nord, au sein du centre commercial Auchan de Fâches-Thumesnil. Soit seulement 5 ans, quasiment jour pour jour, après l’aéroport de Marseille ! Interrogé par BFM Business à cette occasion, le directeur général de Burger King France et de Quick, n’entend pas s’arrêter là : « Nous sommes sur un rythme d’une centaine d’unités supplémentaires par an, avec un gros quart – 25 à 30 unités – en ouvertures et le reste en conversions de restaurants Quick. Et plus on avancera dans le temps, plus la part des ouvertures augmentera ». L’essentiel des restaurants Quick est ainsi amené à être converti, certains établissements subsisteront et seront probablement cédés à l’horizon des années 2020. Jérôme Tafani insiste beaucoup sur la capacité de Burger King à créer de l’emploi en France avec 5 000 emplois supplémentaires créés par an sur les 4 ans qui viennent soit 20 000 emplois au total ! Avec un véritable enjeu de formation, deux « Universités du Whopper » ayant été créées, l’une à Paris, l’autre à Lyon pour pouvoir accompagner les parcours des salariés.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique