Nos 8 campagnes marketing préférées qui ont boosté les ventes à Noël 2017 en restauration
Management 12

Nos 8 campagnes marketing préférées qui ont boosté les ventes à Noël 2017 en restauration

12 Janvier 2018 - 2710 vue(s)
Comme tous les ans, de fin novembre à mi-décembre on entre dans une période cruciale pour les commerces et le snacking, en particulier avec Noël. Un gisement d’activité qu’il ne faut pas négliger en restauration en cette période de rush où les e-shoppers sont en recherche de bons plans afin d’optimiser leurs achats. L’occasion d’attirer l’attention du consommateur en surfant sur la magie de cette période faste qui ne représente pas moins de 20 % du CA annuel de nombreux commerçants ! Voici 8 campagnes marketing qui ont particulièrement attiré notre attention et que nous avions envie de partager avec vous…

#1 : Quand Burger King offre un incroyable cadeau à son plus grand fan en France, Sullyvan

Véritable agitateur des médias sociaux, le « King » du burger entretient le lien quotidiennement avec son public. Imaginé par l’agence Buzzman, Burger King, tour à tour taquin, parfois moqueur, décide à Noël de s’intéresser à son meilleur ambassadeur français, Sullyvan K, auteur de 637 commentaires sur la page Facebook de l’enseigne. Son cadeau magique ? Lui dédier entièrement un restaurant de l’enseigne. Enveloppé comme un paquet cadeau dans plus d’un kilomètre de tissu, le Burger King de Bordeaux Mérignac est maintenant le Burger King de Sullyvan K. Place de parking réservée, plateau personnalisé et table attitrée, l’heureux fan sera pendant un an, chez lui dans la maison du Whopper et n’aura qu’à présenter sa carte de fidélité pour en déguster un gratuitement quand il le souhaite. Sullivan promet de se faire tatouer le logo de Burger King dans l’année. Quel est l’enjeu ?  Tout simplement montrer à ses fans et ses clients potentiels que le consommateur est au centre du projet de Burger King : nous assistons à la fin du marketing transactionnel pour laisser place au marketing émotionnel et sensoriel !

 

#2 : La Mie Câline offre le cadeau rêvé à ses fans

« Oubliez les lettres, le Petit Papa Noël est en live sur notre page ! Sans même devoir vous asseoir sur ses genoux, demandez-lui en commentaire ce que vous souhaitez comme cadeau cette année et il vous répond en direct. Et si vous faites partie des plus sages, vous pourrez repartir avec un cadeau ! »

Aller chercher l’enfant qui sommeille en nous, c’est la suggestion de la Mie Câline pour attirer des consommateurs à soi en cette période magique de Noël. Nous avons toutes et tous écrit de formidables lettres au Papa Noël ; là aussi, le marketing émotionnel est en place afin de créer une relation de confiance avec l’enseigne en cette période de frénésie d’achats et, pour la marque, d’émerger auprès de ses consommateurs…

 

#3 : Un an de pita à gagner chez Pita Pit

 

Après les boulettes de lentilles du « Boucher Vert » cet été, Pita Pit capitalise sur sa signature healthy food : «Fresh thinking, healthy eating » en proposant pour les fêtes une nouvelle protéine végétale à base de pois verts « produits en France » aux herbes de Provence qui se présente comme un effiloché de légumes à l’instar de la pulled meat. Pour lancer ce produit innovant, elle met en place une campagne marketing sur ses réseaux sociaux et dans ses enseignes autour d’un jeu à gratter permettant de gagner un an de pita gratuit pour deux grands gagnants par magasin, mais aussi des enceintes, des clips fisheyeet et des mugs 100 % biodégradables en passant par un menu offert à un dessert pita pit. Quel est l’enjeu ? Capitaliser sur son concept et sa promesse et surtout donner un peu pour gagner beaucoup et assurer le lancement d’un produit audacieux et innovant !

#4 : Big Fernand et Michalak créent un burger végétarien pour soutenir Gustave Roussy

« Vous avez été nombreux à vous régaler d'un Gustave pour la bonne cause ! Grâce à vous et à votre mobilisation, nous avons réussi à récolter 39 240 € qui seront reversés à l’Institut Gustave Roussy pour la recherche contre le Cancer. »

Noël et tout le mois de décembre constitue un grand raout pour les associations afin de récolter des fonds et encourager le partage citoyen pour les bonnes causes. C’est ainsi que se sont associés Big Fernand et le pâtissier Christophe Michalak autour d’un burger éphémère, le "Gustave", 100 % végétarien vendu 12 € du 18 au 22 décembre, dans tout le réseau de l’enseigne. Cette opération a permis de générer la vente de 3 270 burgers et d’attirer bien plus de clients vers l’enseigne tout en récoltant 39 240 € pour l’Institut Gustave Roussy afin de lutter contre le cancer. Quel est l’enjeu ? Afficher clairement ses valeurs et partager ses convictions avec sa communauté de clients et intégrer un partenaire également engagé sur un sujet d’intérêt public.

 

#5 : Devenez Xmas addict avec Planet Sushi !

Le calendrier de l’Avent est toujours un événement attendu par les consommateurs afin de respecter le fameux esprit de Noël. Chez Planet Sushi, cette période est aussi l’occasion de vendre des coffrets pour l’apéritif à partager entre amis mais aussi de déguster de nouveaux sashimis à disposer au centre de la table. En contrepartie, chaque jour du 1er au 24 décembre, sont à gagner des cours de cuisine virtuels à l’Atelier des Chefs mais aussi, des réductions sur les courses Uber afin de mieux batifoler de commerce en commerce… Quel est l’enjeu ? Se mettre à la place du consommateur et lui apporter le confort en cette période : savoir cuisiner sa dinde assurément grâce à un cours de cuisine depuis chez soi et profiter de réductions pour se déplacer sans trop dépenser !

#5 : Partez à Copenhague avec Bagel Corner 

Vous avez pu constater que la période de Noël était aussi celle des vacances et de l’évasion. Bagel Corner, en partenariat avec Orangina propose alors de faire gagner un voyage all inclusive à Copenhague, la capitale Danoise so trendy afin de récompenser ses meilleurs clients sur Facebook au travers d’un tirage au sort. Une bonne manière d’attirer les fameux millennials à soi, toujours en quête d’évasion et libres comme l’air afin d’agrandir sa communauté en rendant virale l’information pour y participer…

 

#6 : Le Noël savoureux de Class’Croute

Favoriser la commande en ligne est un objectif marketing que tout marketeur e-commerce se doit de respecter au travers des leviers de son choix. Pour ses 30 ans, la chaîne de restauration s’adresse particulièrement à sa cible B to C en offrant une commande par jour gratuite par tirage au sort du 1er au 22 décembre… Un exemple à suivre ?

 

#7 : Ma bûche en ligne en boulangerie par Rapidle

La solution de commande en ligne Rapidle souhaite venir en aide aux boulangers et aux commerces de bouche en propulsant le click and collect autour d’un produit phare de la table de Noël, la bûche ! Les commerçants intéressés par l’opération marketing reçoivent au préalable un sticker à appliquer sur leur façade et en rayon afin de favoriser la commande en ligne et s’engagent à octroyer une remise variant de 5 à 10 % pour toute commande passée avant le 20 décembre pour le DDay. En contrepartie, Rapidle adresse à tous les consommateurs deux sms les 13 et 20 décembre afin d’encourager les consommateurs à passer commande et bénéficier de la réduction. Quel est l’enjeu ? Vous vous êtes déjà rendu en boulangerie un jour de Noël sans avoir commandé votre bûche au préalable ? Les délais d’attente varient de 20 minutes à 1 heure, en plus, vous n’êtes pas tout à fait sûr de pouvoir avoir le choix du parfum de votre bûche… Pour le boulanger, c’est assurément le meilleur moyen d’assurer ses flux de production en ayant les commandes en amont et de prévoir ses effectifs pour ne pas rater ce moment crucial. Bilan de l’opération :  + 18 % de nouveaux inscrits et de téléchargements de l’application, un panier moyen en forte hausse et + 47 % en moyenne d’augmentation du CA réalisé sur la vente de produits en ligne pour les commerçants.

 

#8 : Lancement de carte d’hiver le 17 décembre pour Elgi

Tout le monde n’a pas les moyens des grands groupes de restauration, mais ne rien faire en cette période c’est rester invisible aux yeux des consommateurs. Chez Elgi, le spécialiste du bowl à Paris, on n’hésite pas à lancer ses innovations d’hiver une semaine avant Noël, un bon timing pour attirer les clients à soi avec l’intention de profiter des flux des retardataires en quête d’innovations culinaires. Pour ce faire on utilise les outils « shoppable » de Facebook : les produits s’affichent dans le post de l’enseigne permettant au consommateur d’accéder directement à la vente. Quel est l’enjeu ? Capturer l'attention des internautes et répondre au besoin primaire de se nourrir quand je veux où je veux et avec qui je veux ! En créant également des expériences plus immersives, plutôt que de privilégier la redirection du client vers son site et pouvoir bénéficier de l’instantanéité et du coup de cœur, un levier très utile en restauration et un bon moyen d’engager la communauté et de respecter le besoin d’instantanéité des consommateurs !

 

Noël 2017 : une consommation multicanale de plus en plus mobile selon la FEVAD

infogaphie source Hypay

La FEVAD annonçait en novembre dernier que plus de 7 internautes sur 10 prévoyaient d’acheter leurs cadeaux en ligne, notamment pour éviter la foule en magasin. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ne se sont pas trompés… En effet, cette année, la période de Noël aura été une réussite pour les E-commerçants et tous les indicateurs sont à la hausse. Par rapport à l’édition 2016, celle de 2017 affiche une hausse des transactions de 24 %, + 30 % de chiffre d’affaires et + 4 % pour le panier moyen (le plaçant à 86,80 €).

Les comportements d’achats évoluent et la tendance digitale ne fait que s’amplifier d’année en année. Elle est de plus en plus mobile notamment grâce à la multiplication du nombre de smartphones en circulation sur le marché. Cette année encore, au niveau des terminaux d’achats ce sont les mobiles (smartphones) qui réalisent la plus belle progression (+ 6 %), démontrant ainsi un changement de cap dans l’usage des consommateurs et il faut bien l’avouer, force est de constater que les médias sociaux sont largement utilisés par les marques et les enseignes afin de toucher un e-shopper toujours plus connecté qu’il faut aller chercher en permanence avec des campagnes percutantes et susciter le partage et l’engagement.

Si cet article vous a plu, et nous l’espérons, n’hésitez pas à le partager, vous aussi avec votre communauté, à laisser un commentaire ou bien à contacter la rédaction.

#InSnackingWeTrust!

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique