Ferrero croque la confiserie américaine de Nestlé
Communauté 1

Ferrero croque la confiserie américaine de Nestlé

17 Janvier 2018 - 1170 vue(s)
6 mois après leur mise en vente, on connaît désormais le repreneur des activités de confiserie de Nestlé aux Etats-Unis. Et c’est l’européen Ferrero qui rafle la mise pour un montant avoisinant les 2,5 milliards d’euros.

L’affaire semble bouclée puisque Ferrero, qui souhaitait renforcer sa présence sur la catégorie des barres chocolatées et sucreries, a annoncé un accord « définitif » sur les activités de confiserie de Nestlé aux Etats-Unis. Plus précisément, l’affaire devrait être conclue « vers la fin du 1er trimestre, après finalisation des approbations réglementaires et des conditions de clôture », a détaillé Nestlé dans un communiqué publié ce mardi 16 janvier. Le montant de la transaction s’élève à 2,8 milliards de dollars en espèces (soit près de 2,5 milliards d’euros) alors que ces activités ont enregistré un chiffre d’affaires proche des 900 millions de dollars en 2016.  « Nous sommes très satisfaits de l’acquisition des activités de confiserie de Nestlé aux États-Unis qui dispose, en effet, d'un portefeuille exceptionnel de marques emblématiques bénéficiant d’un riche passé et d’une extraordinaire popularité. Cette opération renforcera la présence actuelle de Ferrero aux États-Unis, marquée entre autres par le rachat récent des marques de confiseries Fannie May et de Ferrara Candy Company », s’est ainsi félicité le directeur exécutif du groupe Ferrero Giovanni Ferrero. Sa maison deviendrait ainsi la troisième entreprise du secteur des confiseries chocolatées au monde et le troisième confiseur aux Etats-Unis.

Un portefeuille de marques emblématiques

Concrètement, Ferrero fera l’acquisition de plus de 20 marques américaines bénéficiant d’un riche passé et d’une forte popularité, notamment certaines marques de chocolat emblématiques telles que Butterfinger®, BabyRuth®, 100Grand®, Raisinets®, Wonka® et le droit exclusif sur la marque Crunch® pour les confiseries et certaines catégories aux États-Unis. Les marques de bonbons telles que SweeTarts®, LaffyTaffy® et Nerds® ne sont pas en reste alors que Ferrero était déjà connu en tant que confiseur pour ses pastilles Tic Tac®, ses pralines Ferrero Rocher®, sa pâte à tartiner Nutella® ou encore ses marques de chocolats Fannie May et Harry London. A noter que Kit Kat et Toll House (spécialisé dans les gâteaux) restent dans le giron Nestlé. Cette opération est la première grosse cession réalisée par Ulf Mark Schneider un an après son arrivée à la tête de Nestlé. La multinationale agroalimentaire entend se concentrer sur d’autres secteurs d’activité jugés prioritaires en termes de rentabilité.

 

 

Crédits photos : Wizeflux/Flickr

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique