Le Top Français des plats les plus réconfortants
Tendances 3

Le Top Français des plats les plus réconfortants

17 Janvier 2018 - 2582 vue(s)
Quels sont les plats et aliments que les Français jugent les plus réconfortants et quelles caractéristiques leur attribuent-ils ? Harris Interactive a mené l’enquête pour Deliveroo en s’intéressant à la nourriture « refuge » en cas de déprime.

Plus de 8 Français sur 10 (82 %) confirment trouver réconfort dans la consommation d’aliments et plats lorsqu’ils se sentent tristes ou déprimés. A un niveau proche d’autres activités telles que « voir des proches » (88 %), se promener (85 %) ou regarder un film (81 %). La pratique est encore plus répandue chez les femmes (84 %) que chez les hommes (79 %). Appelés à décrire les caractéristiques de leur plat « réconfortant » idéal, 87 % des Français estiment qu’il doit être coloré (contre 13 % unicolore), 86 % chaud (contre 14 % froid) et 70 % qu’il doit être simple (contre 30 % élaboré). Les Français sont en revanche plus partagés entre le sucré (56 %) et le salé (44 %), avec une préférence plus marquée pour le sucré chez les plus jeunes (61 % des 18-34 ans). Le choix entre plat sain (53 %) ou calorique (47 %) partage également les Français. Si les plus âgés se montrent plus enclins à opter pour une recette saine (73 % chez les plus de 55 ans), les plus jeunes choisissent davantage l’option calorique (64 % des 18-34 ans).

Le chocolat et la pizza, remèdes anti-déprime !

Si, sans surprise, le chocolat demeure le premier aliment « réconfortant » avec 54 % des Français qui le plébiscitent en priorité en cas de coup de mou (et même 58 % des femmes), il devance les pâtisseries (39 %) et le fromage (29 %). Les hommes sont davantage portés vers la consommation d’alcool (24 %) que la moyenne sur l’ensemble de la population (17 %). Côté plats, la junk food a très bonne presse ! En effet, la pizza (34 %), le hamburger-frites (28 %), largement plébiscités par les jeunes, devancent les pâtes à la carbonara (25 %) pour ce qui est du trio de tête. Les hommes montrent toutefois une appétence un peu plus forte pour les recettes dites « traditionnelles » telles que le bœuf bourguignon, la blanquette de veau, le pot-au-feu ou le hachis parmentier. Les femmes apparaissent, à l’inverse, plus attirées par la formule consistant en un petit déjeuner ou des tartines à la place du diner (19 % contre 14 % pour l’ensemble des Français).

Place au dessert

Le fondant au chocolat, acclamé par 36 % des Français, arrive en tête des desserts adoptés par les Français en cas de remontant. La crêpe n’arrive pas loin derrière (31 %), suivie des crèmes glacées (25 %). La gaufre obtient plus de faveur auprès des femmes (26 % vs 20 % auprès des Français). La tarte tatin et le baba au rhum ont davantage de succès auprès des personnes âgées : 22 % des plus de 55 ans choisissent la tarte tatin (contre 15 % pour l’ensemble des Français), 21 % le baba au rhum (vs 11%). Par ailleurs, le brownie est plébiscité par les plus jeunes : 28 % des 18-34 ans en font un de leurs desserts de réconfort favori (contre 17 %).

Enquête réalisée en ligne du 4 au 5 janvier 2018. Échantillon de 1 031 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).

Accédez au rapport complet.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique