Allo Resto devient Just Eat France et vise les 9 000 restaurants en 2020
Management & Franchise 5

Allo Resto devient Just Eat France et vise les 9 000 restaurants en 2020

29 Janvier 2018 - 7633 vue(s)
20 ans après sa création et 5 ans après son rachat par Just Eat plc, la marketplace Allo Resto vient de basculer Just Eat France. Le pionnier et leader français de la livraison avec 10 millions de repas livrés et 5 000 restaurants partenaires, veut atteindre les 40 millions de Français à 2 ans et les 9 000 restaurants. Il annonce un accord stratégique avec Domino’s France et publie une étude sur l’impact de la foodTech sur l’économie française.

Depuis le rachat en 2012 par le britannique Just Eat d’Allo Resto, créé en 1998 par Sébastien Forest, le leader de la livraison de repas à domicile français était appelé à changer de nom. C’est chose faite depuis le 25 janvier, une manière d’uniformiser les marques et d’adopter une communication globale pour une marque présente aujourd’hui dans 13 pays aux côtés de 79 000 restaurants et qui réalise 43 % de son CA hors Royaume-Uni.

L’offre et l’expérience client comme priorité

Pour son plan à 3 ans, Gilles Raison, directeur général d’Allo Resto a rappelé les deux piliers du développement qui passe par l’ouverture de l’offre et le renforcement de l’expérience client. Des priorités qui s’appuient sur ses partenaires restaurateurs et sur des alliances stratégiques, essentielles à l’heure où la conquête des parts de marché est fondamentale face au boom des plateformes de livraison, du click & collect drive, des plateformes collaboratives et des restaurants virtuels de type Frichti, FoodChéri ou Nestor. Pour cela, Just Eat France a annoncé un partenariat exclusif avec Domino’s Pizza, le leader français de livraison de pizza. La markeplace compte bien aussi avancer ses pions chez KFC dont une dizaine de restaurants (sur plus de 200) ou encore chez Subway. Just Eat France parle d’une hausse d’activité de 30 % pour les restaurants partenaires. Un levier obtenu grâce à un accompagnement pointu qui passe non seulement par des offres, des packagings ou encore des équipements adaptés mais aussi des outils de gestion simplifiés et une aide à la digitalisation. Dès cette année, Gilles Raison espère bien gagner 800 000 clients et 25 % de restaurants soit 1 500 restaurants supplémentaires pour, ainsi, proposer la plus large offre disponible en couvrant près de 50 types de cuisines.

Un changement de nom qui s'est effectué en douceur depuis l'an passé a précisé Gilles Raison, Managing Director lors de la conférence de presse. Nous communiquions avec la marque "Allo Resto by Just Eat" l'an passé pour devenir dès aujourd'hui "Just Eat France".

780 M€ de CA apportés à la restauration par la FoodTech

Pour démontrer son implication et son imprégnation dans le tissu économique français, Just Eat France a également révélé les résultats d’une étude exclusive sur l’impact de la FoodTech sur l’économie française menée avec le cabinet de conseil Asterès. On y apprend notamment que la FoodTech BtoC est un secteur en forte croissance avec près de 125 M€ de CA générés par les startups du secteur pour près de 780 M€ de CA apportés à la restauration. D’ici à 2022, les startups de la FoodTech devraient générer 2,6 md€ pour la restauration commerciale, soit 4 % contre 1,3 % aujourd’hui, indique l'étude. Sur les 98 entreprises de FoodTech BtoC créées depuis 1999, 63 sont encore actives. La FoodTech à domicile est aujourd’hui majoritaire et représente aujourd’hui 58 % du CA du secteur avec 42 sociétés (sur les 63) qui ont absorbé 94 % des fonds levés dans le secteur. Autre précision fort intéressante de l’étude, 9 de ces entreprises sur 10 sont actives sur le créneau du déjeuner, contre 53 % à l’heure du dîner et 14 % au petit-déjeuner avec une dépense moyenne des consommateurs de 14 €. 77 % du CA sur le segment de la restauration à domicile sont réalisés par 5 entreprises. A la lumière de cette étude, Just Eat a souhaité souligner son propre apport à l’économie française en annonçant pour 2017, près de 234 M€ de contribution au PIB français pour 3 430 emplois ETP.  

Un Pop up Just Eat, au 30 rue de Picardie, Paris 3e du 31 janvier au 11 février.

Pour affirmer et renforcer un peu plus sa proximité avec ses consommateurs, Just Eat France, à l’occasion de son 20e anniversaire, leur proposera une expérience « In Real life » avec l’ouverture pendant 12 jours, du 31 janvier au 11 février du Pop-up Just Eat au 30 rue de Picardie. A cette occasion, les parisiens pourront venir sur place, commander sur tablette et se faire livrer d’une quinzaine de thématiques d’offres, mais aussi déguster tous les produits des restaurants partenaires de la plateforme au sein de cet espace avec places assises. 

Capter le consommateur via une campagne web et TV imaginée par Buzzman

Depuis le 25 janvier, un voyageur du futur débarque dans la nouvelle campagne TV et web Just Eat,
imaginée par Buzzman et orchestrée par l’agence média ROIK. Une bande de colocataires et une famille bien rangée vont faire la rencontre d’un nouveau type : Max. Un personnage totalement givré (sans doute parce qu’il voyage dans un frigo) qui, une fois retourné dans son époque, laissera un grand vide… dans leur mur. Car Max arrive du futur, ou presque. Ce qui est sûr, c’est que là d’où il vient, on ne téléphone plus pour commander son repas. Il suffit de l’appli Just Eat bien sûr ! Cette campagne massive de 52 semaines (!) est d'ores-et-déjà diffusée sur M6 afin de séduire les millennials et préparer l'horizon 2020... Affaire à suivre ! 

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (1)
Gravatar
Par Gourmet le 09/04/2018 à 15:33
La livraison de repas à domicile va devenir de plus en plus une habitude du fait que les personnes ont de moins en moins le temps de cuisiner. Le fait de pouvoir commander son repas sur mobile en 3 clics comme sur gourmetdelivery.fr va juste accentuer la chose
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique