Loïc Bernard. Après le succès de Toulouse, Popeyes Louisiana Kitchen ouvre son flagship à Montpellier
Communauté 6

Loïc Bernard. Après le succès de Toulouse, Popeyes Louisiana Kitchen ouvre son flagship à Montpellier

12 Février 2018 - 3117 vue(s)
Alors que le premier restaurant ouvert en France la semaine dernière à Roques sur Garonne près de Toulouse affole tous les compteurs à plus de 1 000 couverts/jour, le spécialiste du poulet frit s’apprête à vivre le même engouement, place de la Comédie à Montpellier où il accueille ses premiers clients ce 12 février depuis 19 h dans son flagship. Un site exceptionnel de 370 m² sur 3 niveaux qui jouxte les cinémas Gaumont sur l’une des plus belles places de la ville qui laisse augurer la même affluence alors qu’un 3e site vient d’être signé à Toulouse près de l’aéroport. Loïc Bernard, qui préside Lodarest SAS, franchisé français de la marque, aux côtés du directeur général adjoint Siddi Grégory, a reçu France Snacking en avant-première. Il explique pourquoi et comment Popeyes Louisiana Kitchen s’est donné les moyens de réussir sa conquête du marché français avec sa finger food made in Louisiane.

popeyesLoicBernard

Vous ouvrez aujourd’hui votre 2e restaurant à peine 5 jours après le drive près de Toulouse qui connaît un succès considérable. Comment expliquer cet engouement ?

Nous nous attendions à un bon accueil, eu égard aux tests et aux adaptations que nous avons réalisés en amont en France et à la communication active que nous avons conduite en local. En tant que franchisé, le groupe Lodarest, aux côtés de la foncière immobilière BBFD qui porte l’immobilier, s’est attaché à bien comprendre le marché et les attentes des Français pour réussir cette arrivée dans l’Hexagone et ajuster l’offre aux spécificités locales. Et, pour le coup, le succès est plus qu’au rendez-vous puisque nous avons presque triplé nos objectifs de fréquentation dès la première semaine avec une affluence record dans le restaurant de Roques sur Garonne, près de Toulouse, avec un ticket moyen bien supérieur à nos attentes qui étaient aux alentours de 11 à 12 euros. Cette performance d’ouverture qui se confirme au fil des jours, laisse augurer un scénario comparable dans le restaurant montpellierain qui s’est installé à la place d’un ancien Quick, juste à côté des cinémas avec 90 places à l’intérieur et tout autant en terrasse. Et pour fêter l’ouverture de ce soir à 19 h, nous avons offert à nos premiers clients, les Instants Gagnants qui ont permis aux plus chanceux de remporter un voyage de 5 jours en Nouvelle Orléans ou encore un chéquier « menu » pour manger gratuitement une formule Popeyes chaque semaine pendant un an, mais aussi des sweet-shirts, des casquettes et des goodies…

Popeyes Louisiana Kitchen est l’autre spécialiste du poulet. Quelles sont ses forces et ses différences ?

Avec près de 2 700 restaurants ouverts dans le monde depuis plus de 40 ans, Popeyes Louisiana Kitchen a su convaincre partout où elle s’est installée. Après les Etats-Unis où la marque a largement essaimé, elle a conquis le Canada, la Turquie, la Corée, Singapour… et s’apprête à se déployer en France. C’est le premier pays européen où elle s’implante. Et elle compte bien démontrer, avec son positionnement premium fast-casual et ses racines cajuns qu’elle fait la différence non seulement sur le segment du poulet en particulier avec ses recettes propres, ses marinades aux épices de Louisiane ou encore sa panure maison qui constituent son ADN mais aussi dans l’univers de la restauration rapide en général. Contrairement aux Etats-Unis, nous avons souhaité travailler presqu'exclusivement en frais, excepté pour les frites, justement pour affirmer haut et fort notre engagement sur la qualité que je place au plus haut niveau. Notre poulet est français, mariné, pané à la main et frit sur place. Même attention pour le pain frais avec des buns qui sont briochés ou nos sauces qui ont été travaillées et adaptées, aux côtés d’un chef, au goût français. Un sourcing que nous avons voulu pointu avec des approvisionnements qui sont, pour la plupart français. Autre force de l’enseigne et non des moindres : nos équipes et la culture d’entreprise que nous souhaitons fortes. Les 70 collaborateurs de Montpelliers, comme les 40 de Roques sur Garonne ont été retenus, à l’aide de Pôle Emploi, selon la méthode de recrutement par simulation (MRS). Une technique qui privilégie les capacités et le savoir-être naturels plutôt que les diplômes. Un choix ambitieux qui repose sur un management aguerri grâce à plusieurs cadres issus de grands réseaux de restauration rapide.

Comment se décompose l’offre et quels sont les produits qui fonctionnent déjà très bien ?

A vrai dire, toutes les références proposées sur le menuboard connaissent un vrai engouement, parce qu’elles sont singulières sur le marché français. Nos quatre burgers généreux Cajun, Deluxe, Curry et Cheesy BBQ proposés entre 6,50 € et 7,00 € seuls, ou 9,50 € et 9,90 € en menu avec frites et boisson superforment au même titre que les 3 mêmes recettes en version wrap. Les pièces de poulet Bone-in (avec os NDLR) et Boneless (sans os) de type nuggets ou tenders en 2, 3, 5, 6 ou 9 pièces sont aussi bien accueillies avec leur panure croustillante et leur goût plus ou moins épicé. Là où Popeye se distingue encore, c’est au niveau des accompagnements : nos frites cajun à la panure épicée tout comme les frites gourmandes avec cheddar fondu et bacon remportent un grand succès au même titre que les mashed potatoes, notre écrasé de pommes de terre avec sa sauce, notre maïs grillé ou encore nos onion rings. Sur le volet des desserts, nous avons encore innové comparé à l’offre américaine avec un large assortiment depuis les frozen yogurts avec leurs coulis et toppings en passant par le sundae, le cookie, le brownie, les muffins citron ou Nutella. Côté boissons, nous sommes peu de chaînes à profiter des distributeurs Coca-Cola Freestyle aux 100 boissons avec lesquels les clients peuvent personnaliser leur commande.

Outre le menu enfants que vous avez particulièrement travaillé, quid des produits seafood inhérents à la marque ?

Popeyes est le restaurant de toute la famille. Le menu enfants, proposé à 4,50 € est une vraie porte d’entrée vers cette cible de clientèle. Avec Mélanie Guignard en charge du marketing, nous l’avons en effet tout particulièrement soigné. Dans ce P’ti panier Popeyes, les enfants ont au choix, un burger ou 4 nuggets, une petite frite cajun ou des mashed potatoes ou des tomates cerises. Au dessert, ils peuvent sélectionner entre un yaourt à boire Mamie Nova, une compote de pommes Andros ou un mini muffin, le tout accompagné d’une boisson au choix. L’œuf Kinder proposé en cadeau à l’ouverture, sera par la suite remplacé par une surprise plus ludique. Quant aux produits seafood dont vous parlez, ils sont en effet dans l’ADN de la marque mais seront lancés ultérieurement. Nous terminons les tests et proposerons un burger au poisson exceptionnel dans les deux mois à venir tandis que les crevettes frites rejoindront l’offre, normalement, avant l’été.

Optimiste côté développement ?

L’enthousiasme rencontré sur le terrain est en phase avec notre plan de développement ambitieux. On peut raisonnablement parler d’une dizaine de sites programmés cette année et tout autant en 2019. La semaine dernière nous avons remporté un très bel emplacement très convoité près de l’aéroport de Toulouse, non loin d’un centre commercial. Un 2e Popeyes devrait aussi ouvrir à Montpellier tout comme une unité près du Mans, dans la Sarthe, ainsi que de nombreux projets en région parisienne. Ce qui me rend si confiant est que nous avons sous le pied près de 25 sites en étude avec un 1er droit de refus. C’est dire si nous comptons bien accélérer notamment autour de Paris. Notre positionnement premium sur le poulet dans un marché aujourd’hui éduqué, nous ouvre de très belles perspectives dans les années à venir. De quoi dérouler un programme d’ouvertures autofinancées qui peut allègrement dépasser les 150 à 200 exemplaires.

Popeyes

L'équipe en compagnie de Loïc Bernard, Siddi Grégory et Mélanie Guignard.

 

 

popeyes

popeyes

popeyes

 popeyes

Partez au FoodTrip à Londres les 15 et 16 mars 2018
Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique