Restauration : pourquoi faut-il absolument se rendre à Londres ?
Événements 4

Restauration : pourquoi faut-il absolument se rendre à Londres ?

13 Février 2018 - 1546 vue(s)
Du 14 au 15 mars prochains, Londres sera de nouveau scrutée de près à l’occasion du Food Learning Tour, organisé par ElanCHD, Tastebuds et France Snacking auquel sont invités à s’inscrire les professionnels de la restauration. Une occasion exceptionnelle de comprendre ce carrefour des tendances qui n’en finit plus d’inspirer la nouvelle vague fast casual française. Eric Foucaud, fondateur du cabinet ElanCHD nous dévoile quelques tendances montantes.  

Eric Foucaud, en quoi Londres reste une source d’inspiration pour les professionnels français ?

Londres constitue plus que jamais un territoire privilégié d’expérimentations avec un foisonnement toujours aussi intense de nouveaux concepts que le Brexit n’a en aucun cas ralenti. Bien au contraire, même, car j’ai été particulièrement frappé ces derniers mois lors de mes séjours pour concocter ce nouveau Food Learning Tour par le cap supplémentaire franchi par les enseignes, déjà installées comme nouvelles arrivantes sur le marché. La quête de différenciation permanente pour tirer son épingle du jeu dans un marché très concurrentiel se traduit par une notion d’«engagement» sans précédent vis-à-vis des clients, ce qui impacte l’ensemble de leur chaîne de valeur vers une promesse d’ultra-qualité. La vague verte initiée publiquement par PRET A MANGER il y a plus d’un an, avec son format de point de vente Veggie Pret notamment, est en train de déferler dans tous les types de restauration : pubs, burgers, spécialistes de la crêpe…Cela se traduit concrètement par un énorme travail effectué au niveau du sourcing et de l’offre produits et services pour coller au plus près des attentes consommateurs, en réussissant l’amalgame de nouvelles manières de consommer et de produits et ingrédients tendance. L’objectif est clair : séduire les millennials sur-représentés à Londres et qui constituent - pour aujourd'hui comme pour demain - le cœur de la croissance. De quoi faire de la capitale londonienne une destination stratégique et constituer un vivier d’inspiration pour nos restaurateurs et fournisseurs français lors de ce séjour en immersion.

 

Débarquée à Londres le 6 février, l'enseigne by CHLOE. est déjà un phénomène. Plus q'un concept, une véritage stratégie de marque qui propose des plats 100 % végétaux, cuisinés à la commande, tels que des salades, pâtes, sandwichs, burgers… 

Quelles sont ces nouvelles tendances auxquelles vous faîtes allusion ?

Une consommation très fragmentée, une population qui snacke en moyenne 2,5 fois par jour en dehors des repas, une propension plus forte de repas pris hors-domicile ou encore la sur-représentation des convenience stores, tous ces facteurs constituent toujours des marqueurs forts de la culture alimentaire britannique. Sans oublier l’avènement des concepts fast casual, ces formats de restauration hybride entre restauration à table et rapide ayant pris leur envol depuis Londres avant d’émerger sur nos marchés locaux, qui conservent encore un vrai temps d’avance. Mais à y regarder de plus près, on identifie actuellement 4 mouvements forts favorisant le succès des concepts londoniens et qui seront particulièrement analysés lors de nos visites. D’abord, ce que j’appelle le « Vegan booster » qui dépasse largement le seul cadre des concepts dédiés mais devient un catalyseur d’innovations et une priorité de communication pour l’ensemble des enseignes. Deuxièmement, le « Fresh Made » avec une révolution en marche pour un sourcing local chez tous les acteurs historiques sans pour autant mettre de côté les notions toujours pregnantes de qualité et de gourmandise.  Ensuite le « B to b » comme relais de croissance des enseignes de fast-good et enfin l’engagement « Développement durable à 360° » à tous les niveaux de l’enseigne comme prérequis pour réussir. Ces phénomènes impactent encore une fois l'ensemble des typologies de restauration et toute enseigne, qui entend performer, ne peut aujourd'hui les ignorer.

Les géants, comme Marks & Spencer ne sont pas en reste ! M&S Food to go vient de revisiter complètement l'attractivité de son rayon avec des recettes orginales, un packaging centré sur l'ingrédient principal, et les incontournables innovations Healthy.

Quels seront les autres moments forts de ce Food Learning Tour ?

Ils seront nombreux et les participants qui nous auront fait confiance pourront profiter des conditions Very VIP afin de repartir avec un temps d’avance ! Outre la multitude de concepts visités et sélectionnés pour leur pertinence, les rencontres « networking » avec les fondateurs et experts locaux constituent des moments exceptionnels plébiscités par les participants et s’inscrivent pleinement dans le programme pédagogique (NDLR : le Food Learning Tour est éligible au titre de la formation professionnelle). Le panier SnackingInnos des produits et ingrédients « décodés » par notre experte Marie-Pierre Membrives du cabinet Tastebuds constitue un moment attendu comme les testing produits. Nouveauté cette année, Maria Bertoch, du cabinet The NPD Group, viendra apporter son expertise pour mieux appréhender, chiffres à l’appui, les évolutions du marché britannique. La visite de lieux d’incubation permettra de découvrir un certain nombre de nouvelles enseignes en avant-première, qui seront peut-être les grands succès de demain. Enfin, les innovations digitales seront scrutées de près chez des enseignes londoniennes qui ont su emprunter la voie de l’omnicanal.

 

Dépêchez-vous de vous inscrire au prochain FOOD LEARNING TOUR des 14 et 15 mars prochains. Nombre de places limitées à 20 participants afin de garantir la qualité du programme pédagogique.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique