Restaurants sans Frontières, un programme 2018 toujours aussi engagé
Tendances 8

Restaurants sans Frontières, un programme 2018 toujours aussi engagé

21 Février 2018 - 866 vue(s)
Qu’on soit à Madagascar, à Haïti, au Vietnam, en Côte d’Ivoire, au Maroc, au Niger comme dans une dizaine d’autres pays, les actions de l’Association Restaurants sans Frontières qui se traduisent principalement par la construction de cantines scolaires et d’installations durables, sont autant de témoignages engagés, auprès des populations et d’enfants défavorisés. Financée par la générosité de donateurs et portée par des parrains fidèles, l’association humanitaire multiplie les nouveaux projets en 2018.

Après le lancement en fin d’année 2017 de l’ouvrage Meilleures Recettes de Stars, l’association créée en 2007 par Philippe Hersant, soutenue par les parrains Michel Boujenah et Thierry Marx, aujourd’hui présidée par Jean-Maurice Vergnaud poursuit ses actions militantes et engagées sur le terrain pour contribuer, à son niveau, à l’aide aux familles défavorisées par le financement ou la construction de cantines scolaires. Comme chaque année, le programme de l’association humanitaire est chargé pour 2018. Outre la refonte de son site internet www.restaurants-sans-frontieres.org qui mettra encore davantage en lumière les actions conduites partout dans la monde, RSF financera cette année les murs, le matériel de cuisine et un stock alimentaire de dépannage pour une cantine scolaire au collège Hampanli au Burkina Fasso. Il y aura aussi une huitième cantine scolaire au Vietnam, à My Tra, près de Sadec, dans le delta du Mékong en partenariat avec l’Association Culturelle Franco-Vietnamienne. Autre initiative menée cette fois-ci au Maroc, à Asni au pied de l’Atlas, la construction de la première cantine « Verte » du pays, avec un jardin potager, au sein de pensionnat de jeunes filles (Fondation Béatrice Schonberg). Les approvisionnements seront bio, les recettes locales, la gestion des déchets et du gaspillage organisée. Enfin, une autre cantine est prévue au Cambodge après celle de l’école Sala Baï à Siem Reap.

Outre les dons des particuliers et des professionnels sur lesquels RSF compte surtout pour développer ses actions, les parrains dont Michel Boujenah et Thierry Marx participeront à différents événements comme un dîner de levée de fonds mais aussi à des émissions télé. « Nous devrions profiter d’opportunités de communication dont un passage dans la Quotidienne de France 5, dans une émission dédiée à la promotion des solidarités », indique Jean-Maurice Vergnaud qui a également déposé un dossier de reconnaissance d’intérêt général de Restaurants sans Frontières.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique