Les 10 challenges de la restauration rapide en 2018
Tendances 10

Les 10 challenges de la restauration rapide en 2018

1 Mars 2018 - 5884 vue(s)
Après les 10 challenges de la restauration à thème et les 10 challenges du fast casual, CHD Expert fait un point sur les défis de la restauration rapide pour 2018. Des conseils et préconisations pour l’aider à mieux appréhender le marché et les consommateurs.

1 Ne jamais rompre la chaîne de qualité

A l’heure d’une défiance du consommateur par rapport à son alimentation, un restaurant rapide doit donner des signes d’amélioration dans cette direction.

 

2 Etre aux commandes

Face à un consommateur mobile, zappeur et attaché à son smartphone, le restaurateur doit faire face à « l’omnicanal ». Il doit pouvoir offrir aux clients toutes les options possibles pour leur permettre d’être livré, de ne pas faire la queue, de recourir au click & collect…

 

3 Se donner la chance de séduire tous les consommateurs

Construire une stratégie visant à s’ouvrir à tous les profils de consommateurs volatils en France.

 

4 Avoir une version healthy

L’équilibre alimentaire est un vrai sujet pour la restauration rapide qui sort d’une connotation malbouffe et qui cherche à toucher le plus grand nombre. Toutes les formes de restauration, même les moins connotées healthy comme le kebab, voire le burger peuvent intégrer des options nutritionnellement acceptables.

 

5 Briser les barrières du food service

Les différences s’estompent entre la restauration à table et la rapide. Il est judicieux de configurer son point de vente pour être en mesure de proposer au client une prestation alimentaire ou boisson à la fois sur place et à emporter, en commande comptoir ou à livrer.

 

6 Construire une animation « loyale »

Face au foisonnement d’offre, si le client n’est plus fidèle, il peut être loyal. Tous les moyens sont bons pour entretenir la flamme : page Facebook, offre spéciale et renouvelée (cagnotte, fidélité…)

 

7 Ce sera tout ?

Multiplier les possibilités de ventes additionnelles pour tirer le ticket moyen vers le haut : pousser vers les formules et l’ajout de prestations complémentaires.

 

8 Prévoir des options de finger food

La restauration rapide doit réfléchir à des entrées et des desserts à partager qui permettraient au consommateur de commander plus, sans culpabiliser.

 

9 Rester abordable

Avec l’émergence du Fast Casual, le ticket moyen de la restauration rapide gagne en valeur et son ticket moyen approche, voire dépasse les 10 €. Elle doit tenir compte d’une concurrence qui occupe le segment tarifaire inférieur comme l’épicerie de proximité et la boulangerie.

 

10 Soyez toujours plus sympathique!

La loyauté ne s’obtient pas seulement par la qualité de l’offre ou encore par les animations disponibles mais aussi par l’accueil et le sourire du quotidien qui ne laisse pas la place à l’approximation et aux attitudes négatives. 

 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique