Subway croit en son nouveau concept point de vente
Management & Franchise 4

Subway croit en son nouveau concept point de vente

21 Mars 2018 - 1397 vue(s)
Nouveau design restaurant, nouvelle identité visuelle et renforcement de son positionnement autour du frais et fait à la demande, l’enseigne américaine Subway, qui compte près de 500 restaurants dans l’Hexagone, vit un moment clé de son développement alors que la vague fast casual déferle en France.

L’enseigne Subway n’est en rien une jeune pousse, elle qui fut fondée en 1965 aux Etats-Unis et dénombre aujourd’hui près de 45 000 restaurants à travers la planète. Si le modèle de sandwicherie fait à la demande avait fait ses preuves avec plus de 500 points de vente ouverts depuis son arrivée en France en 2001, il n’en reste pas moins que le réseau était confronté à une concurrence très forte, portée par la voie d’une restauration rapide toujours plus qualitative et fast casual, tentant la synthèse entre les codes du fast food et de la restauration à table. C’est ce qui a poussé Subway à travailler sur un nouveau concept point de vente, inspiré du modèle Fresh Forward déjà testé outre-Atlantique mais qui vient tout juste de débarquer en France, du côté de l’unité de Metz Muse. « Notre ambition est de devenir l’enseigne préférée des Français, notamment auprès des plus jeunes qui seront nos clients et les meilleurs ambassadeurs pour demain, en écoutant leurs attentes », témoigne Cédric Giacinti, le directeur général France et Belgique de Subway.

Le nouveau concept Subway mise sur l'expérience phygitale des consommateurs et la French Touch

Parmi les principaux aménagements proposés au sein des restaurants, la chaîne a beaucoup travaillé sur l’ambiance de ses unités pour améliorer l’expérientiel clients en points de vente. De nouvelles couleurs, davantage de luminosité, une musique adéquate mais aussi davantage de digital avec, outre la connexion Wi-fi gratuite, des tables munies de ports USB, des menus sur écrans qui évoluent au fil de la journée.

Sans oublier, et c’est essentiel, la priorité donnée à des restaurants plus spacieux (100 à 150 m² minimum), sur des emplacements moins centraux ou situés en zones commerciales avec possibilité d’y implanter un drive. Et ce, alors que la chaîne avait fondé un temps, une partie de son développement, sur sa faculté à intégrer tous types de lieux (scolaire, collective, métro…) puisqu’aujourd’hui 2/3 du réseau se concentre sur de petites surfaces. Autrement dit, la stratégie de développement à tout va a vécu. « Notre priorité sera de nous concentrer sur des unités permettant à nos partenaires franchisés des retours sur investissement plus importants, et demain d’ouvrir de nouvelles unités », explique Cédric Giacinti, qui a la particularité d’être franchisé lui-même de l’enseigne (il ouvre prochainement son 2e point de vente dans la zone de Courtaboeuf aux Ulis (91) sous le nouveau modèle de l’enseigne). L’accent sera également mis sur la typicité française de l’offre pour coller au plus près des attentes des clients hexagonaux.

Nous renouvelons 30 % de nos produits en travaillant des ingrédients spécifiques à la France. C’est un travail que nous avons mené avec la maison-mère et d’autres pays ont emboîté le pas.

Cédric Giacinti, Directeur Général France et Belgique de Subway.

Outre le nouveau partenariat boissons signé avec Pepsico avec fontaines à boissons digitales, Subway a également effectué un travail sur la montée en gamme de ses ingrédients et élargi son offre desserts, toujours dans l’esprit de répondre aux attentes de ses clients français.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !
 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique