La Frituur passe la troisième !
Tendances 6

La Frituur passe la troisième !

28 Mars 2018 - 2617 vue(s)
Lancé fin 2015, le concept « strasbourgeois » aux accents belges La Frituur, tourné autour de la frite fraîche, est présent cette année au salon Franchise Expo Paris. Après une 1ère unité en franchise l’été dernier et une 2e succursale qui sera inaugurée dans quelques semaines, les fondateurs comptent sur le salon pour amorcer plus avant le développement.

Le salon Franchise Expo, qui ferme ses portes ce soir à Paris Porte de Versailles, aura encore reflété l’appétit de la restauration rapide pour ce mode de développement. Parmi les tendances montantes de cette édition 2018, nul doute que l’authentique cornet de frites a marqué les esprits. Née au Québec, l’enseigne Frite Alors ! est ainsi présente pour rechercher de nouveaux franchisés, elle qui a déjà franchi l’Atlantique en allant s’installer du côté de Lyon. Mais le concept né à Strasbourg La Frituur, créé en décembre 2015 avec une première unité ouverte Grand’Rue en plein cœur de la capitale alsacienne, entend bien aussi tirer son épingle du jeu. Après avoir développé une partie événementielle en format tente, puis arpenté les routes à bord d’une déclinaison food-truck lors des Eurockéennes de Belfort ou autres Fêtes de la Bière, La Frituur avait inauguré sa première unité franchisée l’été dernier à Haguenau sur un format plus grand (50 m²) que l’unité historique avec places assises. Cette typologie de restaurants se rapproche d’ailleurs davantage du modèle que les fondateurs Christophe Fliegans et Benjamin Voituriez entendent développer.

Friiture

Le respect de la frite authentique

Ainsi, dès le mois de mai, La Frituur ouvrira sa deuxième unité succursaliste au 18 rue de Krutenau à Strasbourg. Un restaurant de 40 m², comptant une vingtaine de places assises intérieures et autant en terrasse, qui s’appuiera sur les fondamentaux de l’enseigne qui joue la carte de l’ADN belge jusqu’au drapeau présent dans son logo. Ici, la frite, issue de la pomme de terre Bintje (forcément !), est traitée avec la plus grande attention : une double cuisson à température différente avec temps intermédiaire de repos, le tout dans la graisse de bœuf pour davantage de saveurs. 2 formats de cornets sont proposés à 3,50 € les 260 g (cuites) et 4,50 € les 460 g. Des accompagnements sont également proposés comme l’incontournable fricandelle mais aussi les croquettes de fromages, cervelas et bientôt les fameux « Bickis », revisite à la belge de l’incontournable burger. L’architecture du point de vente, aux allures industrielles, est particulièrement soignée pour développer la consommation sur place et l’ambiance qui se veut cosy. Avec cette présence au salon Franchise Expo, les fondateurs espèrent attirer de nouveaux candidats à la franchise sur un marché encore largement cantonné à des entrepreneurs indépendants isolés.

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique