Pour Marie, cap sur le végétal et le premium
Communauté 1

Pour Marie, cap sur le végétal et le premium

28 Mars 2018 - 443 vue(s)
La marque traiteur et surgelés du groupe LDC entend s’appuyer sur ses performances 2017, pour renforcer ses positions sur le marché, boostées par sa présence en TV. Elle mise notamment sur la tendance végétale et le segment des plats cuisinés premium.

Marie a le sourire en ce début d’année 2018. Il faut dire que les résultats 2017, mis en lumière par la nouvelle équipe dirigeante après les nominations de Damien Jeannot à la direction générale puis d’Alexandre Pillaud à la direction marketing lors d’un point presse organisé à Paris, sont plus que favorables. Le mérite en revient notamment à une campagne TV, massivement diffusée à partir d’août 2017 et qui a entraîné des retombées au-delà même des espérances des principaux intéressés. La marque a en effet vu bondir ses rotations sur le segment des Plats Cuisinés Individuels (PCI) de 27 %, et même jusqu’à + 40 et + 70 % pour les deux références mises en avant dans le spot publicitaire (Cabillaud sauce citron, Hachis Parmentier).
Un succès sans équivoque qui a accru la notoriété (28 % à + 6 points vs avant la pub TV) et boosté l’image de marque sur des items clés que sont le savoir-faire culinaire, la confiance et la marque de référence. Sur le segment du Traiteur frais, Marie SAS continue de dynamiser le segment grâce à ses trois marques :

  1. Traditions d’Asie (+ 1 %),
  2. Weight Watchers ( + 6 %)
  3. Marie (+ 8 %).

Après 5 années de croissance en continu de part de marché, Marie est désormais co-leader sur le segment des PCI frais. Pour 2018, la stratégie dévoilée par la direction est claire : renforcer et asseoir sa présence sur les segments PCI mais aussi snacking et pâtes à dérouler en innovant avec de nouvelles gammes.

Des engagements historiques pour le Made in France et le "SANS"

Dans un contexte de défiance des Français vis-à-vis de certains groupes agroalimentaires, Marie peut s’appuyer sur des engagements pris dès 2004 en faveur de la qualité. Des recettes cuisinées en France, sans OGM, sans additifs ajoutés, sans ingrédients inconnus font aujourd’hui partie des prérequis de la marque tout comme l’origine France des viandes ou les œufs de poules élevées en plein air pour les tartes cuisinées.

 

A partir d'avril, Marie investit sur les protéines d'origine végétale

A partir d’avril 2018, la marque franchira une nouvelle étape en termes de différenciation et d’innovation en investissant le segment du végétal au rayon frais avec de nouveaux plats préparés « à la Marie » pour lesquels le packaging a été spécialement retravaillé. 4 recettes sont ainsi proposées, sources de protéines et à base d’ingrédients 100 % français comme le Gratin de penne aux légumes, le Risotto aux légumes verts, le Parmentier de chèvre et petits légumes ou les Lasagnes tomates, ricotta, épinards. Un investissement sur le végétal qui trouve un écho sur le segment des surgelés.  En complément, sur le segment des plats cuisinés frais premium, Marie lancera 3 recettes estampillées « Secrets de cuisine » dans des packs élégants avec 2 sachets séparés à l’intérieur à recomposer pour un prix de vente conseillé autour des 4,90 € pour 300 g.

Pour ne rien manquer de l'actualité du snacking, Suivez-nous sur Twitter @francesnacking
Et n’oubliez pas de partager cet article, s’il vous a apporté quelque chose, avec votre communauté !
 

Vous avez aimé la lecture ? Faites-le nous savoir !
Commentaires (0)
Les concepts Snacking
décrypter

Dans la même thématique